Contemporain

La prochaine fois de Marc Levy


Résumé

Parti à la recherche d’un tableau mystérieux, Jonathan croise la route de Clara. Tous deux sont convaincus de s’être déjà rencontrés. Mais où et quand ? A Londres, il y a plus d’un siècle… Le quatrième roman de Marc Lévy entraîne ses lecteurs de Saint-Pétersbourg à Boston, de Londres à Florence et Paris, dans une histoire où amours et énigmes défient le temps.

Mon avis

C’est un avis particulièrement difficile à rédiger. J’aurais vraiment eu deux opinions totalement divergentes au cours de cette découverte. Si la première partie m’a parue très ennuyante, j’ai cependant adoré la deuxième partie.

Effectivement, cette histoire met beaucoup trop de temps à se mettre en place et il faut réellement s’accrocher jusqu’à un peu plus de la moitié. J’avoue avoir compté les pages, ce qui n’est pas très bon signe dans une si courte lecture, qui fait moins de 300 pages. À maintes reprises, j’ai ressenti un profond ennui et une envie irrépressible d’abandonner Jonathan, Peter et Clara dans les méandres d’une histoire qui n’arrivait pas à me séduire une seule seconde et qui avait bien du mal à démarrer.

Et soudain, la deuxième partie est arrivée et là, j’ai totalement accroché. Elle était certes plus rythmée mais j’avais surtout l’impression que tout prenait enfin sens et que les pièces de puzzle s’emboîtaient à la perfection. Le tout s’accélère et enfin j’ai commencé à ressentir des émotions autres que l’ennui.

Les personnages sont assez antipathiques et j’ai eu du mal à m’accrocher à eux, ce qui a rendu cette lecture quelque peu laborieuse à certains égards. Mais Marc Lévy a su nous proposer un dénouement soigné qui aura su me convaincre.

Certes, l’histoire peut paraître rocambolesque à bien des égards, puisque l’ingrédient du fantastique se mêlera à cette romance. Pourtant, j’ai trouvé que l’auteur a assez bien su marier les deux genres.

Un gros plus de cette histoire réside sans doute dans cette incursion dans l’art que nous propose l’auteur, avec pour fil rouge le peintre Vladimir Radskin, peintre tout droit sorti de l’imagination de Marc Lévy. Il faut reconnaître le grand travail de recherche effectué par l’auteur, notamment en ce qui concerne l’authentification des tableaux.

Un roman en demi-teinte pour ma part, donc, mais avec lequel je ne serais pas sévère, ayant été conquise par cette deuxième partie.

Ma note : 15/20

9 réflexions au sujet de “La prochaine fois de Marc Levy”

  1. Youhou !! Je peux enfin poster un commentaire sur ton blog ma Lyly !! si je n’avais pas déjà une méchante crève avec de la fièvre, je sablerai le champagne à cette occasion, mais je crains que cela n’arrange pas mon état ^^ Mais je vais me répéter : j’adore ta façon de rédiger tes avis 😀
    Longue vie à ton blog !

    Aimé par 1 personne

    1. Ma Rebel ! Je suis trop touchée par ton message ! 😘 De la fièvre ? Ma pauvre, j’espère que tu vas vite te rétablir. En tout cas, merci pour ton message. Tu imagines bien à quel point les tous premiers commentaires font plaisir. 😘

      J'aime

  2. Je viens de vérifier et c’est bien ce que je pensais… je l’ai dans ma PAL !!! Gloups… J’espère que j’arriverai à dépasser la partie « ennyeuse » ! ^^ Mais au moins, je suis prévenue !

    Aimé par 1 personne

Répondre à mavoixauchapitre Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s