Thriller

Les yeux rouges du caïman

Les yeux rouges du caïman de Jo Mével

  • Auteur : Jo Mével
  • Titre : Les yeux rouges du caïman
  • Genre : Thriller
  • Éditions : L’Arlésienne
  • Nombre de pages : 49
  • Parution : 6 avril 2019

Résumé

À Loguivy-de-la-mer, près de Paimpol, l’ex-flic Pogam lance une page facebook, à la recherche d’une affaire trouble à laquelle se mêler. Et pour ça, il va être servi ! Son pote, Harteau,le branche sur un trafic de diamants. Tout s’enchaîne coup sur coup : une blonde mystérieuse roucoule avec qui faudrait pas, un type se fait descendre et Baudouin, son pote Baudouin, qui ne trouve rien de mieux qu’à les lui casser avec son caïman empaillé ! Un vrai sac de noeuds.

Mon avis

Tout d’abord, je souhaite remercier les Éditions L’Arlésienne pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Nous sommes ici avec Pogam, ex-flic, qui va se retrouver bien malgré lui impliqué par son ami, Harteau, sur une enquête de trafic de diamants.

Il s’agit ici d’une nouvelle. J’avoue trouver ce genre littéraire très peu aisé. Effectivement, l’auteur se voit obligé de happer son lecteur dès les premières lignes, de l’intriguer pendant tout le développement, et de le surprendre avec une fin soignée. Je peux dire qu’ici, l’exercice a été réussi à merveille et avec brio.

J’ai été conquise par l’originalité du texte proposé. Ce récit est raconté par Pogam, le tout sous forme de posts Facebook, pour que ses amis puissent suivre ses aventures. Voilà un concept que je n’avais pas encore croisé dans une nouvelle, et je me suis laissée prendre au jeu. Grâce à ce procédé, la lecture est très rythmée et les pages ont défilé.

L’auteur a su créer un personnage principal très bien campé. En effet, Pogam est débonnaire, drôle, caustique, cynique. Ce n’est donc pas un personnage manichéen et il est vraiment tout en nuances. Les personnages secondaires ne sont pas en reste et sont hauts en couleurs.

Quant à l’intrigue, elle est très riche pour une nouvelle. L’auteur a su planter un décor et une enquête complexe, qui, si de prime abord peut paraître emmêlée, n’en reste pas moins captivante. Jo Mével a su me tenir pendant toute ma lecture. L’intrigue va à toute vitesse, impossible de ressentir de l’ennui. Le seul petit bémol est que justement, elle était peut-être trop complexe pour tenir en si peu de pages et aurait gagné sous la forme de roman un peu plus long. Malgré tout, cela n’enlève rien à la qualité du texte.

Le style est à l’image du personnage principal qui raconte l’histoire. Il est vrai qu’au début, pendant les premières lignes, j’ai été quelque peu déroutée par toute cette utilisation de l’argot, mais c’est un parti pris réussi de la part de l’auteur, puisque cela convient parfaitement au personnage de Pogam.

C’est donc pour ma part une nouvelle réussie, caustique et originale que je vous conseille de découvrir.

Ma note : 17/20

1 réflexion au sujet de “Les yeux rouges du caïman”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s