Contemporain

L’absence de ciel – Rentrée littéraire

L’absence de ciel d’Adrien Blouët

  • Auteur : Adrien Blouët
  • Titre : L’absence de ciel
  • Genre : Contemporain
  • Éditions : Noir sur Blanc
  • Nombre de pages : 174
  • Parution : 15 août 2019

Résumé

Adrien Blouët nous embarque dans un récit où son héros, Hennes Van Veldes, est un jeune étudiant en cinéma à Berlin, vaguement artiste-vidéaste. Pour trouver de l’argent autant que pour donner un sens à une vie post-étudiante désœuvrée, il se présente comme « documentariste free-lance ». C’est à ce titre qu’un vieil écrivain, Cornelius Düler, le contacte et lui demande de réaliser un film sur Wolfgang Laib, un artiste du sud de l’Allemagne.

Cet étrange commanditaire veut ce film pour lui seul. Il finance le jeune Hennes, qui part en auberge de jeunesse avec sa caméra pour trouver des traces de Laib, lequel demeure invisible. Après des jours à errer, traîner et filmer autour de la maison désertée, à scruter les plus infimes inflexions de signe de vie, Hennes est moins troublé par le jeu des révélations que par l’isolement menaçant du lieu.

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Noir sur Blanc pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Nous sommes ici avec Hennes, fraîchement diplômé, qui doit trouver un travail. Il décide alors de passer une annonce, en tant que documentariste free-lance. Il va alors se faire contacter par un vieil écrivain, Cornelius Düler, qui lui demandera, et cela sous des conditions particulières, d’effectuer un film au sujet d’un artiste tombé dans l’oubli, Wolfgang Laib.

J’avoue être ressortie très mitigée de ma lecture et je ne m’attendais pas vraiment à cela. Le postulat de départ me plaisait énormément, je voulais vraiment en savoir plus, notamment pour quelle raison Düler ne veut le reportage réalisé par Hennes que pour lui seul. C’est donc très intriguée que j’ai commencé ce court roman, et finalement, je n’ai pas trouvé ce que j’en attendais.

Effectivement, l’auteur est parti dans une toute autre direction. Je dirai que cette histoire de film à réaliser n’est qu’un prétexte pour partir sur une réflexion liée à la solitude. En effet, ce roman propose une approche intéressante à ce niveau, puisque peu à peu, Hennes va vivre en retrait de la société, lors de son expédition. Même si c’est très bien décrit et bien mené, j’avoue m’être ennuyée quelque peu. Le tout reste très contemplatif et il ne se passe pas grand chose.

Là où j’ai été surprise, c’est lorsque l’auteur a fini par aborder son intrigue sous un côté thriller. Je ne m’y attendais pas, et j’ai vraiment apprécié, ayant l’impression que cela devenait plus dynamique. Malheureusement, j’ai rapidement été déçue, n’ayant eu aucune réponse à mes interrogations et à la part du mystère instaurée par l’auteur. Je suis donc très perplexe.

L’écriture est très belle. Pourtant, j’ai eu un peu d’appréhension au départ. En effet, ici, aucun dialogue, de longues phrases et pas de chapitres sont les éléments qui composent l’intrigue. Pourtant, je dois m’avouer conquise par la plume de l’auteur.

Un roman qui me laisse donc perplexe, ne sachant pas trop où a voulu m’emmener l’auteur, mais qui reste une découverte intéressante, de par la belle plume et les réflexions interessante qui y parsèment le récit.

Ma note : 14/20


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s