Contemporain

La douceur de nos champs de bataille – Rentrée littéraire

La douceur de nos champs de bataille de Yiyun Li

  • Auteur : Yiyun Li
  • Titre : La douceur de nos champs de bataille
  • Genre : Contemporain
  • Éditions : Belfond
  • Nombre de pages : 160
  • Parution : 22 août 2019
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Le suicide d’un adolescent, le deuil d’un parent. Le dialogue qu’imagine une mère avec son enfant pour continuer à lui parler, à l’entendre, à le faire exister. Le cache-cache intellectuel de deux esprits marqués par le sceau de la création.

Après le très brillant Cher ami, de ma vie je vous écris dans votre vie, qui fut en lice pour le prix Médicis et le prix du Meilleur livre étranger, Yiyun Li rend un hommage plein de tendresse, de poésie et de pudeur à son fils, et mêle magnifiquement l’intime à l’universel : la douleur après la perte d’un être cher, le refuge que constituent les mots et, plus largement, la puissance cathartique de la littérature.

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Belfond pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Suite au suicide de son fils, une mère va imaginer un dialogue avec lui pour pouvoir faire face à cette terrible épreuve. On assiste à la rencontre intellectuelle de deux esprits créatifs.

Il est très difficile de faire une chronique de ce roman tant le sujet est délicat et de se permettre de juger des mots d’une mère qui souffre l’innommable. Au travers des mots, cette mère va tenter de faire face à ce deuil, et tenter ainsi d’aller de l’avant.

C’est un très beau roman, très intimiste, où le lecteur assiste aux échanges entre cette mère et ce fils, tout en étant presque gêné de s’immiscer ainsi. On est simples spectateurs et l’on se laisse bercer par les mots. Malgré le sujet très difficile, le tout est abordé avec énormément de pudeur et de sérénité.

La plume de l’auteure est vraiment très belle. Par contre, je dois avouer que j’ai été perturbée par la schématique narrative de ce dialogue interne avec son fils, puisqu’il n’y a pas de tirets pour nous indiquer qui parle et cela peut perturber au début. Cela reste un détail.

Un très beau roman abordant le deuil et la reconstruction, de manière très délicate.

Ma note : 16/20

4 réflexions au sujet de “La douceur de nos champs de bataille – Rentrée littéraire”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s