Jeunesse

Le carnet de Maden

Le carnet de Maden de Cloé Duc et Tatiana Duc

  • Auteur : Cloé Duc et Tatiana Duc
  • Titre : Le carnet de Maden
  • Genre : Jeunesse
  • Éditions : HLAB
  • Nombre de pages : 137
  • Parution : 1 août 2019
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Retrouvez les aventures de Maden avant sa rencontre avec Naola, la petite serveuse du Mordret’s Pub !
Maden mène une vie tranquille, entre son frère, les entraînements à la voile et la pêche, loin des conflits de la Fédération.
Mais la paix ne peut pas durer éternellement, et tout bascule quand les sorciers attaquent son petit village breton et enlèvent tous les jeunes enfants.
Parti à la recherche de son frère kidnappé, une périlleuse quête débute pour Maden. Elle le mènera au cœur des Halles Basses de Stuttgart, un monde dont il lui faudra rapidement comprendre les règles, s’il ne veut pas y perdre un morceau de lui-même…

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions HLAB pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Bretagne. Maden vit dans l’insouciance aux côtés de son frère, jusqu’au jour où ce dernier va se faire enlever par les sorciers ayant attaqué son village. Une quête effrénée va alors débuter pour Maden. Il fera tout son possible pour retrouver son frère.

Ce court roman est en quelque sorte un véritable intermède entre deux tomes des aventures du Mordret’s Pub. Ici, la voix est donnée à Maden, personnage emblématique de la saga. J’ai beaucoup aimé en apprendre davantage sur lui, et j’ai trouvé ce petit roman très réussi.

J’ai fortement apprécié le schéma narratif, puisque le tout est raconté par Maden sous forme de carnet de bord. Les chapitres sont donc très courts, puisqu’ils correspondent chacun aux notes relatives à une journée. Le rythme est donc soutenu et l’on n’a pas le temps de s’ennuyer.

J’ai suivi les aventures de Maden avec curiosité. Les auteures ont su instaurer un bon suspense et plusieurs rebondissements qui ont rendu cette lecture addictive. Ce court roman peut se découvrir d’une traite, tant il est facile à lire. Une fois commencé, il devient très dur à lâcher.

La plume est prenante. Il ne faut pas oublier qu’ici, c’est Maden qui s’exprime et donc le style est en parfaite adéquation avec ce personnage. Le choix du carnet de bord et donc de la première personne permet au lecteur une immersion totale.

Un bon roman qui constitue une parenthèse parfaite entre deux tomes des aventures du Mordret’s Pub. Le héros est attachant et le lecteur appréciera d’en savoir un peu plus sur lui.

Ma note : 16/20

2 réflexions au sujet de “Le carnet de Maden”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s