Contemporain

Pas sur la bouche

Pas sur la bouche de Karine Langlois

  • Auteur : Karine Langlois
  • Titre : Pas sur la bouche
  • Genre : Contemporain
  • Éditions : de la Rémanence
  • Nombre de pages : 135
  • Parution : 30 septembre 2019
  • Pour vous procurer ce livre, c’est

Résumé

Delphine est élevée par sa mère et ne connaît pas son père. Elle a grandi à Arles, au sein d’une cité-dortoir, et mène une vie un peu morne qui ne satisfait pas ses rêves d’enfant. Ébranlée par une expérience traumatisante alors qu’elle vient de rentrer au collège, la jeune fille traverse l’adolescence au gré de ses rencontres masculines, et cherche les moyens d’accepter son corps, à la fois troublée et fascinée par le déploiement de ses attributs féminins.

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions de la Rémanence pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

C’est l’histoire de Delphine que le lecteur va suivre durant toute son adolescence. Lorsque la jeune fille n’a que douze ans, elle va se voir confrontée à un événement des plus traumatiques qui va la façonner pour la suite de sa vie amoureuse. Est-ce qu’elle sera en mesure de se reconstruire et de refaire confiance un jour ?

J’ai beaucoup apprécié cette lecture, même si parfois, il m’a manqué un petit quelque chose pour sortir du lot. Ce récit est divisé en trois parties bien distinctes. La première nous relatera les débuts de Delphine dans le monde adolescent et l’épisode traumatique qui lui arrivera et dont je ne dirai rien pour ne pas spoiler l’intrigue. La deuxième mettra en exergue les conséquences de cet acte sur Delphine et ses moments de pure perte où elle se sentira totalement égarée. La troisième partie narrera sa renaissance, sa reconstruction.

J’ai beaucoup aimé le schéma narratif de ce court roman qui n’en reste pas moins intense. En effet, au travers de ces trois parties, j’ai pu suivre la réelle évolution de Delphine. Ce ne sera jamais un personnage statique, elle est nuancée et il est bien entendu impossible de ne pas s’attacher à elle.

Malgré tout, j’ai parfois regretté un manque de profondeur quant au fond de l’histoire. J’ai parfois eu une sensation de prévisibilité et quelques poncifs sont parfois venus perturber ma lecture. Je n’ai pas eu de réelle surprise durant ma lecture et surtout il m’a manqué une chose essentielle, à savoir de l’émotion. Je ne me sentais pas impliquée dans ce que je lisais et je suis parfois restée en retrait.

La plume est délicate et Karine Langlois a su retranscrire les affres du désir à la perfection. Le tout se lit bien, d’autant plus que les petits chapitres donnent beaucoup de rythme à cette histoire qui a parfois tourné en rond.

Cela a été une bonne lecture, mais certains éléments, comme par exemple le caractère prévisible de l’histoire et le manque d’émotion, m’ont empêchée de totalement m’impliquer. Malgré tout, la belle plume de l’auteure m’a plu et le personnage de Delphine est attachant au possible.

Ma note : 15/20

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s