Policier

Emi, Lucette et la coiffeuse

Emi, lucette et la coiffeuse d’Evelyne Larcher

  • Auteur : Evelyne Larcher
  • Titre : Emi, Lucette et la coiffeuse
  • Genre : Policier
  • Éditions : Librinova
  • Nombre de pages : 256
  • Parution : 27 février 2019

Résumé

Veuve depuis peu, Lucette, ancienne assistante sociale au langage chantant le soleil de la Guadeloupe, s’ennuie. Depuis son rez-de-chaussée, elle assiste au spectacle de la rue. Quand un drame s’abat sur la famille d’Émi la petite voisine d’en face, elle s’implique et mène une enquête parallèle à celle de Carrie, l’officier de police. Pour cela elle observe les habitants : Enzo le père de l’enfant, Rachid l’épicier, Marina l’étudiante, Pierre le dentiste, Claudine et Huguette les retraitées actives.
Qui a agressé Adèle, la mère d’Émi ? En quoi cela concerne-t-il le salon de coiffure à quelques pas de là ? Ce drame bouleverse la vie d’un faubourg, crée de la solidarité, des frictions. Personne n’en sort indemne, pas même Lucette, interpellée dans ses relations avec sa fille. Et le quartier au cœur du récit, n’a peut-être rien d’un agréable village parisien.

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier l’auteure Evelyne Larcher pour sa confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Lorsque Lucette, gaudeloupéenne à la retraite, perd son mari, elle se sent seule et s’ennuie. Pour palier à cela, elle va se mettre à observer son voisinage. C’est alors que la maman d’Emi, une de ses petites voisines, se fait agresser. Une enquête va alors démarrer et sera menée par Carrie. Mais alors, Lucette décide d’apporter son concours pour résoudre cette affaire.

Quel bon roman. Tous les ingrédients pour passer un bon moment sont présents, à savoir mystères, secrets, amitié, bons sentiments et humour. J’ai classé ce roman en tant que polar, mais je trouve cela trop restrictif, tant le panel des genres que nous propose Evelyne est large.

J’ai beaucoup aimé suivre cette vie de quartier au travers des yeux de Lucette. L’auteure nous livre ici une introspection et une immersion totale dans un microcosme unique en son genre. Il y a presque par moments un côté satirique. Au travers des personnages secondaires, l’auteure abordera un large panel de thématiques très variées. Cela est fort bien réussi.

L’histoire d’amitié qui va se créer entre Lucette et Emi m’a énormément touchée. Les personnages sont bien dépeints et leurs caractères sont très bien rendus et nuancés. Sous couvert d’humour, l’auteure aborde beaucoup de sujets difficiles.

La plume est très soignée et fluide. Ce roman se dévore et l’intrigue policière tient la route et est très bien menée. L’auteure a su me happer dès les premières lignes et me surprendre. C’est une réussite.

Un roman qui aborde des thématiques très diverses, au travers des habitants d’un quartier haut en couleur. L’intrigue policière est presque un prétexte pour nous immerger dans ce microcosme qu’a su créer l’auteure et dérouler ainsi le quotidien des personnages présents dans ce récit. Une réussite.

Ma note : 17/20

2 réflexions au sujet de “Emi, Lucette et la coiffeuse”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s