Contemporain

Les filles du 17 Swann Street

Les filles du 17 Swann Street de Yara Zgheib

  • Auteur : Yara Zgheib
  • Titre : Les filles du 17 Swann Street
  • Genre : Contemporain
  • Éditions : J. C. Lattès
  • Nombre de pages : 320
  • Parution : 2 octobre 2019
  • Pour vous procurer ce roman, c’est ici

Résumé

Anna Roux était danseuse au ballet de l’Opéra de Paris quand elle a décidé de suivre l’homme de sa vie aux États-Unis. Seule face à ses angoisses – l’imperfection, l’échec, la solitude –, elle est emportée dans la spirale de l’anorexie mentale, et finit par ne peser que 40 kg. Contrainte de se faire soigner, elle est admise au 17 Swann Street, une maison rose où des femmes aux visages fantomatiques s’efforcent de vaincre leurs troubles alimentaires. Des femmes comme Emm, la cheffe du groupe ; Julia, toujours affamée ; ou la discrète Valérie. Ensemble, elles combattent leurs démons et affrontent six repas quotidiens. Chaque bouchée est une épreuve. Chaque calorie un déferlement de culpabilité. Et chaque pas vers la guérison réclame une force et une bravoure peu communes, qu’Anna va devoir trouver auprès de ses amies du 17 Swann Street.

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions J. C. Lattès pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Anna a tout pour être heureuse. Elle est danseuse, mariée à Matthias, et bien dans sa peau. Pourtant, tout va basculer du jour au lendemain. Elle va se blesser et devoir abandonner la danse. Lorsqu’elle va suivre son mari à New York, elle va tomber dans les affres de l’anorexie. Un long combat va alors commencer pour elle et pour son mari, avec un internement au 17 Swann Street, maison spécialisée dans le traitement de cette maladie.

Ce roman a été un véritable coup de cœur. Je suis sortie totalement remuée de ces pages et je n’avais pas du tout envie de quitter Anna et les résidentes du 17 Swann Street tant j’avais envie de les aider. La thématique abordée dans ce roman est délicate et dure. L’auteure n’a pas choisi la facilité, et pourtant elle s’en est sortie avec brio.

De manière pudique, mais surtout, toujours avec positivité, l’auteure va nous décrire les affres de cette maladie. Elle va mettre en avant le combat que mènera Anna, mais ne va pas laisser de côté ses proches, qui sont souvent les oubliés de ces drames. En effet, j’ai aimé la perspective qu’elle va donner à son récit. La peine du mari et du papa d’Anna est mise en avant et l’auteure mettra en exergue les difficultés qu’éprouvent les proches des victimes, en essayant de les aider. Cela m’a énormément touchée et j’ai versé plusieurs larmes durant ma lecture.

Le personnage d’Anna m’a extrêmement touchée mais le personnage de Matthias m’a également marquée. Il est constamment aux côtés de sa femme, même si elle ne veut pas y croire, même si elle a tendance à penser qu’il gâche sa vie. L’amour est bien plus fort et Matthias va tenir le coup. J’ai trouvé cette histoire d’amour magnifique. Malgré les difficultés, ils tiennent le coup ensemble. L’auteure a également voulu montrer l’importance de la présence des personnes aimées en cas de coup dur. Elles sont en effet essentielles à la reconstruction et à la guérison.

Je me suis totalement immergée dans ce microcosme proposé par l’auteure. Les filles du 17 Swann Street m’ont profondément émue, touchée. La bienveillance qui émane de ce récit est un veritable baume au cœur. Malgré la thématique difficile et quelques passages vraiment durs, il y a toujours au fil des pages une petite touche positive. L’auteure ne tombera jamais dans le pathos et c’est essentiel.

La plume est délicate et emplie de sensibilité. L’auteure a choisi de découper son récit en beaucoup de courts chapitres, ce qui rend la lecture très difficile à arrêter, tant cela dynamise le roman. J’ai dévoré ce livre.

Un roman abordant une thématique des plus délicates et très dure, mais toujours avec un touche de positivité et sans jamais tomber dans le pathos. J’ai été en immersion totale et je suis ressortie de ma lecture chamboulée et profondément émue. Un véritable coup de cœur.

Ma note : 19/20

9 réflexions au sujet de “Les filles du 17 Swann Street”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s