Historique

La fabrique de poupées

La fabrique de poupées d’Elisabeth MacNeal

  • Auteur : Elisabeth MacNeal
  • Titre : La fabrique de poupées
  • Genre : Historique
  • Éditions : Presses de la Cité
  • Nombre de pages : 364
  • Parution : 3 octobre 2019
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

La liberté est une chose précieuse… Londres, 1850. L’Exposition universelle va bientôt ouvrir ses portes dans le tout nouveau Crystal Palace, et les badauds se pressent déjà dans Hyde Park pour venir admirer cette merveille. Parmi eux, Iris, une modeste employée dans un magasin de poupées, à la beauté mâtinée de difformité, qui rêve de devenir artiste peintre. Et puis il y a Silas, un taxidermiste amateur de macabre et de curiosités, qui voudrait exposer ses œuvres dans ce gigantesque musée. Ces deux-là se croisent, et leurs destins en seront à jamais bouleversés. Iris accepte en effet bientôt de poser pour Louis Frost, un jeune peintre de l’école préraphaélite, exigeant en retour qu’il lui enseigne sa technique. Peu à peu, le champ des possibles s’élargit pour le modèle avide de liberté, qui découvre l’art et l’amour. Mais c’est compter sans Silas, qui rôde non loin de là, tapi dans l’ombre, et n’aura de cesse qu’il n’ait fait sienne celle qui occupe désormais ses pensées, jusqu’à l’obsession…

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Presses de la Cité pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Londres, 1850. Alors que les préparatifs pour l’expo universelle battent leur plein, nous suivons Iris, jeune femme de vingt-et-un ans et qui travaille dans un atelier de confection de poupées, auprès de sa sœur Rose, et sous les ordres d’une patronne à la limite de la tyrannie. D’un autre côté, nous allons également suivre Silas, taxidermiste, et à la recherche de la pièce rare pour sa collection personnelle.

Quel somptueux roman. Dès les premières pages, l’auteure m’a attrapée dans les mailles de son filet, et j’ai été totalement conquise. Il faut avant tout que je fasse une mention spéciale pour la magnifique couverture qui attire l’œil.

Je suis très friande des romans se déroulant à l’époque victorienne, et ici, j’en ai pris plein les mirettes. L’auteure a su décrire à la perfection ses décors et j’ai réussi à m’immerger totalement dans cette atmosphère. Les lieux sont retranscris avec un réalisme surprenant, et j’ai eu l’impression de me promener dans ce Londres d’époque.

L’intrigue m’a subjuguée. C’est un roman qui se lit comme un thriller, en ce qui concerne les révélations et les mystères, mais attention, en ce qui concerne le rythme, il ne respectera pas les codes du genre. En effet, ici lenteur et langueur vont prédominer. L’intrigue est feutrée, dévoilée à petites touches par l’auteure, comme si un tableau de peinture prenait forme.

Mais ce roman, c’est avant tout un personnage, celui d’Iris, que j’ai trouvée terriblement charismatique. L’auteure a su créer un personnage fort, bien dépeint, tout en nuances et qui aura une réelle évolution tout au fil des pages. Le personnage de Silas n’est pas en reste, puisque la complexité sera de mise pour décrire son caractère.

La plume est élégante, enlevée et tout en délicatesse. Malgré la densité que nous propose l’auteure, tant au niveau de la forme que du fond, ce roman de dévore et reste très difficile à lâcher.

Un véritable roman d’atmosphère, à l’intrigue prenante, dans ce Londres victorien que l’auteure a su retranscrire avec brio. Une héroïne incroyablement forte, et une plume élégante viennent compléter le tableau. À découvrir.

Ma note : 18/20

8 réflexions au sujet de “La fabrique de poupées”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s