Thriller

Régression

Régression de Fabrice Papillon

  • Auteur : Fabrice Papillon
  • Titre : Régression
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Belfond
  • Nombre de pages : 480
  • Parution : 10 octobre 2019
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Ils sont prêts.

Ils reviennent d’un lointain passé, d’une époque glorieuse.

Ils forment ce que Socrate et Homère nommaient déjà la race d’or. Ils viennent sauver la terre, et les hommes qui peuvent encore l’être. Pour les autres, ils n’auront aucune pitié.

L’heure du Grand Retour a sonné… et, pour le commandant Marc Brunier, celle de son ultime enquête.

36 000 ans avant Jésus-Christ. Une famille résiste au froid au fond d’une grotte de la péninsule Ibérique quand des hommes font irruption et massacrent les parents. Fascinés par la peau claire et les yeux bleutés du fils, les assaillants l’épargnent et l’enlèvent.

14 février 2020, Corse. Vannina Aquaviva, capitaine de gendarmerie à la section de recherche d’Ajaccio, découvre un charnier dans une grotte de Bonifacio. De son côté, la police retrouve un cœur en décomposition au pied d’un olivier millénaire du site préhistorique de Filitosa. Des scènes de crime similaires apparaissent sur d’autres sites de la préhistoire en Espagne puis en Angleterre.

Les premières analyses de la police scientifique sont stupéfiantes. Quelle est cette créature meurtrière dotée de capacités sidérantes ? Aux confins de l’Europe et jusqu’à la Russie des goulags et de Tchernobyl, une chasse à l’homme exceptionnelle commence à travers le monde et les âges, où l’on croise Homère, Socrate et son disciple Platon, Jésus et l’apôtre Jean, mais aussi Rabelais, Nietzsche ou encore le terrifiant Heinrich Himmler. Quel secret remontant à nos origines partagent tous ces hommes ? Après des millénaires de silence, une révélation est en passe de bouleverser l’équilibre même de l’espèce humaine…

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Belfond pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Corse, 2020. Alors que Vannina Aquaviva est capitaine de gendarmerie à la section de recherche d’Ajaccio, elle est dépêchée à Bonifacio pour une affaire des plus mystérieuses. La découverte d’un charnier dans une grotte va la bouleverser et elle se donnera tous les moyens pour savoir qui a commis cet indicible crime. Pendant ce temps, à Filitosa, la police va découvrir un cœur en décomposition auprès d’un olivier. Il va s’ensuivre d’autres découvertes macabres. Qui donc est coupable ?

J’avoue avoir débuté ce thriller que l’on peut qualifier de scientifique à bien égards avec grande curiosité, mais également avec grande crainte. En effet, j’ai eu peur que cela devienne technique et peut-être de me perdre dans les méandres de cette intrigue. Il n’en fut rien et la découverte du talent de cet auteur est indéniable.

Que d’originalité dans ce thriller rondement mené ! Si d’un côté, nous allons suivre l’enquête contemporaine qui se déroule en Corse, Fabrice a pris le parti d’insérer dans son roman des retours en arrière, qui, si de prime abord, n’ont rien à voir entre eux ou même avec l’enquête, finiront par révéler leurs mystères.

J’ai été particulièrement curieuse de ces retours dans le temps qui constituaient presque une espèce d’intermède et qui sont très divers, mettant en avant des personnages illustres, comme Homère, et des époques fascinantes. Au début, j’avoue que je me demandais où en voulait en venir l’auteur. Mais c’est très réussi finalement.

Ce thriller peut faire peur, et pourtant. L’auteur va toujours aborder le tout avec un jargon des plus compréhensibles, je ne me suis pas perdue une seule seconde. J’ai cependant parfois trouvé quelques petites longueurs, mais cela n’a pas émaillé mon plaisir de lecture. De plus, l’enquête se déroulant en Corse est un plus, Fabrice s’étant arrêté à nous décrire les magnifiques paysages.

Les personnages sont vraiment bien réussis. Je me suis particulièrement attachée à Vannina, que j’ai trouvée forte et affirmée. J’ai trouvé Carlier, alias Pierre Richard, particulièrement drôle et attendrissant.

La plume est parfaite, dynamique, et surtout, Fabrice Papillon a un talent de conteur incontestable, voué à ne pas perdre son lectorat avec le côté scientifique. Les chapitres alternent présent et passé à diverses époques. Ce mélange est réussi avec brio.

Un thriller scientifique prenant, mais surtout des plus abordables, à lire sans crainte de se perdre au milieu d’un jargon compliqué. L’intrigue est rondement menée, et le schéma narratif est original. Une très belle découverte.

Ma note : 17/20