Contemporain

Les Magnolias – Rentrée littéraire

Les Magnolias de Florent Oiseau

  • Auteur : Florent Oiseau
  • Titre : Les Magnolias
  • Genre : Contemporain
  • Éditions : Allary
  • Nombre de pages : 224
  • Parution : 2 janvier 2020
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

-– Caramel

– Pompon

– Cachou…

Il y a des gens, dans la vie, dont l’unique préoccupation semble d’imaginer des noms de poneys. Alain est de ceux-là. Sa carrière d’acteur au point mort – depuis qu’il en a joué un, dans un polar de l’été, sur TF1 –, le quarantenaire disperse ses jours. Chez Rosie en matinée – voluptés de camionnette – et le dimanche aux Magnolias – où sa grand-mère s’éteint doucement. On partage une part de quatre-quarts, sans oublier les canards, et puis mamie chuchote?: «?J’aimerais que tu m’aides à mourir.?» Autant dire à vivre… La seconde d’après, elle a déjà oublié. Pas Alain. Tant pis pour les poneys?: il vient de trouver là, peut-être, un rôle à sa portée…

Dans la lignée de Je vais m’y mettre et de Paris-Venise, Florent Oiseau brosse un nouveau portrait de loser magnifique – une parenthèse en Renault Fuego où valsent sandwichs aux flageolets, secrets de famille et cuites à la vieille prune, pour l’amour d’une grand-mère.

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Allary pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Alain est ce que l’on peut appeler affectueusement un véritable perdant. Sa carrière cinématographique a bien du mal à prendre de l’élan. Son passe-temps favori, c’est de trouver quels sont les noms les plus fréquemment donnés aux poneys. Il ne fait rien de ses journées, si ce n’est visiter régulièrement Rosie, une prostituée qui travaille dans sa camionnette, et une visite dominicale à sa grand-mère qui réside désormais dans la résidence des Magnolias. Ainsi se passent ses journées, sans grandes surprises, jusqu’au jour où sa grand-mère lui fait une requête particulière qui remettra tout en question, de sa conception du bonheur à son envie de s’en sortir.

Je ne vais pas tergiverser plus longtemps. Ce roman a été un énorme coup de cœur. Ce récit d’une tendresse infinie a su me transporter. Sous des airs de légèreté, il y a pourtant une profondeur intense dans ces quelques pages. L’auteur a su transposer des émotions et une réelle évolution dans le comportement d’Alain. J’aime particulièrement me retrouver devant des personnages en mouvance pour ainsi suivre leur évolution et non pas les voir cantonnés à une sorte de statisme permanent. Ici, l’auteur le réussit à merveille.

C’est presque un pari risqué que prend l’auteur avec ce roman. Il va prendre le parti d’aborder une multitude de thématiques sérieuses et délicates mais, malgré tout, rester dans la légèreté. Le lecteur peut donc passer à côté du côté profond du récit. Florent va ainsi explorer le sentiment d’échec, l’amour, les relations familiales qui sont parfois si difficiles à gérer, mais surtout l’amour indéfectible d’une grand-mère et de son petit-fils. Je ne saurais vous décrire à quel point j’ai pu être émue et attendrie. C’est avec grande sensibilité que cette thématique est traitée et surtout, c’est fait avec brio.

Il est impossible de ne pas s’attacher aux personnages que l’on sent parfois quelque peu borderlines, mais qui sont si touchants. J’ai été seduite tout au long des pages, j’ai aimé voir comment Alain reprenait confiance, comment sa perspective change radicalement. J’aurais tant aimé pouvoir lire quelques pages en plus de ce récit qui a su me faire passer par un carrousel d’émotions.

La plume de l’auteur est tout en douceur, sensible, et d’une grande fluidité. Je me suis laissée bercer par les mots. J’ai trouvé que Florent dépeignait avec beaucoup de justesse les sentiments. Il a le talent pour trouver le mot juste et réussir à faire passer à son lecteur ce qu’il désire nous montrer.

Un roman d’une tendresse infinie qui abordera une multitude de thématiques, avec toute la sensibilité possible et beaucoup de justesse. Je ressors conquise de ce court récit qui a su me toucher et me faire passer par des émotions très diverses. À découvrir sans hésitation.

Ma note : 19/20

11 réflexions au sujet de “Les Magnolias – Rentrée littéraire”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s