Policier

L’art du meurtre – Rentrée littéraire

L’art du meurtre de Chrytel Duchamp

  • Auteur : Chrystel Duchamp
  • Titre : L’art du meurtre
  • Genre : Policier
  • Éditions : l’Archipel
  • Nombre de pages : 220
  • Parution : 16 janvier 2020
  • Pour vous procurer ce livre, c’est

Résumé

BONQuatre victimes. Et aucun coupable.

Des relations amoureuses sans lendemain. Une mère possessive et intrusive. Des nuits entières à errer. La vie d’Audrey, 34 ans, pourrait se résumer à une succession d’échecs. Seul son métier de lieutenant à la PJ lui permet de garder la tête hors de l’eau.

En ce jour caniculaire de juillet, Audrey et son équipe sont appelés sur une scène de crime. Le corps de Franck Tardy, avocat à la retraite, est retrouvé dans son luxueux appartement du XVIe arrondissement. Son corps a été torturé, mutilé, partiellement écorché, puis mis en scène sur une table dressée pour un banquet. Pour compléter cette vanité, un crâne humain lui fait face : celui de sa défunte épouse, dont la tombe a été profanée quelques jours auparavant.

Audrey et son équipe découvrent rapidement que l’homme est un habitué des clubs sadomasochistes parisiens et que, richissime, il a dépensé sa fortune en achetant des œuvres d’art. Au point de finir ruiné.

Quand un deuxième meurtre est commis dans des conditions similaires, Audrey sait qu’elle fait face à un psychopathe. À elle de plonger dans les milieux interlopes parisiens, des maisons de vente aux clubs SM, pour débusquer ce tueur, dont les méthodes extrêmes n’ont d’égale que son appétit meurtrier.

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions de l’Archipel pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Audrey, inspectrice de police quelque peu borderline, est dépêchée avec son équipe dans une luxueuse villa. Tardy, avocat renommé, a été assassiné et son corps est retrouvé dans une mise en scène macabre qui n’est pas sans rappeler certaines références artistiques. Audrey, qui semble s’y connaître en matière de peinture, ne tarde pas à faire des rapprochements pour le moins terrifiants. Il faut agir vite avant que d’autres victimes ne fassent leur apparition.

Ce roman policier m’a tout simplement maintenue en alerte tout au long de ma lecture. Quelle belle découverte. Le schéma est parfaitement construit et le suspense est distillé par petites doses et totalement maîtrisé. Voilà bien longtemps que je n’avais pas dévoré de la sorte un roman, ayant constamment envie de savoir où tout cela me mènerait.

Chrystel réussit à nous dépeindre un personnage féminin qui est toujours à la limite, mais pourtant si attachante. On sait qu’Audrey a énormément souffert, qu’une grosse désillusion dans sa vie sentimentale l’empêche de se donner totalement et de se laisser aller à pouvoir retomber amoureuse. Elle boit, elle fume, elle est réellement borderline. Je l’ai trouvée extrêmement bien brossée, avec un caractère fort malgré tout et une volonté de réussir, notamment dans son travail.

L’intrigue est vraiment des plus réussies. Le suspense se maintient jusqu’au bout. Par contre, malgré tout, je dois avouer avoir ressenti une petite pointe de déception concernant la fin. J’ai trouvé qu’elle ne correspondait pas forcément à la qualité de l’intrigue que nous avait proposé Chrystel. Je suis un peu restée sur ma faim, même si je dois lui reconnaître une grande originalité. Disons que cette fin est en deux parties. La première m’a un peu déçue, mais le dernier chapitre qui explique vraiment tout a su me convaincre. Ce n’est réellement qu’un détail puisque je ne juge pas un roman à sa seule fin.

La plume est très dynamique et fluide. Les petits chapitres vont contribuer à rythmer l’histoire et il est très difficile de lâcher ce thriller une fois dedans. Le style est addictif. Cela fait de ce roman un véritable page-turner.

Un thriller qui marie suspense, art, mystères, enquêtes. C’est très réussi, ce roman se dévore, et le personnage principal, Audrey, est très attachante. Une excellente découverte que je ne peux que vous conseiller.

Ma note : 17/20

2 réflexions au sujet de “L’art du meurtre – Rentrée littéraire”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s