Contemporain

Le courage des autres – Rentrée littéraire

Le courage des autres d’Hugo Boris

  • Auteur : Hugo Boris
  • Titre : Le courage des autres
  • Genre : Contemporain
  • Éditions : Grasset
  • Nombre de pages : 180
  • Parution : 8 janvier 2020
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Hugo Boris vient de passer sa ceinture noire de karaté lorsqu’il fait face à une altercation dans le RER. Sidéré, incapable d’intervenir, il se contente de tirer la sonnette d’alarme. L’épisode révèle une peur profonde, mélange d’impuissance et de timidité au quotidien. Trait de caractère personnel ou difficulté universelle à affronter l’autre en société ? Ce manque de courage l’obsède. Sa femme lui suggère de « se faire casser la gueule une bonne fois pour toutes » pour l’exorciser.

Mais Hugo Boris est écrivain, alors, pendant quinze ans, il consigne sur le vif ces situations d’effroi dans les transports en commun. Il peint aussi le ravissement d’une rencontre, l’humanité d’un dialogue, l’humour d’un échange imprévu. À travers ces miscellanées heureuses ou tragiques, il décrypte une mythologie contemporaine, celle du métro et du RER, et cherche à appréhender ses craintes, à la maîtriser par la distance, la littérature ou… la lecture de Dragon Magazine !

Il tente aussi de conjurer sa peur en guettant le courage des autres sous toutes ses formes, profondément admiratif de tous ceux qui parviennent à intervenir lorsqu’une situation les interpelle, les sollicite, exige une prise de parole, un geste. Il dessine un hommage à tous ceux qu’il a vu avoir, sous ses yeux, le cran qui lui manquait. Et se demande si le courage est contagieux.

Totalement original, sincère, d’une actualité, d’une précision d’écriture et d’observation remarquables, ce recueil de textes brefs touche au plus juste. En se mettant à nu, Hugo Boris parle de chacun de nous, de nos lâchetés et de nos malaises quotidiens, de nos éblouissements et, parfois, de nos héroïsmes.

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Grasset pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Hugo Boris va s’interroger sur une notion qui aura finalement fait couler beaucoup d’encre. En effet, il va décortiquer le courage sous toutes ses formes. Il va vite prendre conscience que malgré l’obtention d’une ceinture noire de karaté, il est peu affirmé, il n’ose pas se défendre ou même défendre les autres. Il reste admiratif de ceux qui osent. Au travers des pages de ce livre, Hugo va nous proposer un herbier mettant en exergue le courage des autres. Il choisira pour toile de fond les rames du RER et du métro, ainsi que les voyages dans les wagons, propices aux observations, aux situations rocambolesques et aux rencontres enrichissantes.

Ce court roman a été un coup de cœur absolu pour ma part. J’ai tout aimé et j’ai trouvé que l’idée d’Hugo était des plus originales. En partant de faits banals, il rend hommage en quelque sorte à toute personne ayant osé, ayant fait montre de courage. Il s’est interrogé sur lui-même, a eu un œil des plus critiques sur son comportement passif et a su finalement s’approprier ce courage qui lui a tant manqué.

Ce roman se lit d’une traite. L’auteur nous parle des situations auxquelles il a été confronté. Certaines d’entre elles m’ont particulièrement touchée, d’autres m’ont ulcérée, et c’est là où c’est particulièrement réussi. Aucune ne m’a laissée indifférente.

La plume de l’auteur est sans fioritures. Il nous raconte les scènes telles qu’il les a vécues. Elles ne sont pas longues et s’apparentent à des petites tranches de vie de l’auteur. C’est très addictif et une fois commencé, très difficile à lâcher.

Un roman qui aborde toutes les facettes du courage. L’auteur va décortiquer cette notion en faisant preuve d’un œil critique envers soi-même, et avec pour toile de fond le RER et le métro. C’est magistral.

Ma note : 19/20

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s