Contemporain

L’île d’elles – Rentrée littéraire

L’île d’elles de Romuald Giulivo

  • Auteur : Romuald Giulivo
  • Titre : L’île d’elles
  • Genre : Contemporain
  • Éditions : Anne Carrière
  • Nombre de pages : 240
  • Parution : 10 janvier 2020
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Sous la lumière brûlante d’une île volcanique en Méditerranée, trois jeunes gens font le difficile apprentissage de la vie. Nanni, garçon indolent, qui vit dans le souvenir de son père et de ses fantasmes pour une célèbre pianiste dont il attend fébrilement la visite. Ugo, écorché vif, qui rêve de fuir loin des petits trafics, mais qu’une ardeur irraisonnée pour la mère de son meilleur ami retient. Et il y a Sofia, qui se tait, qui observe.
Sofia sait bien que les deux garçons resteront la plus grande émotion de sa vie.
Grandir, aimer ou devenir adulte, c’est comme se jeter à l’eau. Au départ, on se sent renaître. On remonte à la surface et l’on respire à pleins poumons, on s’écarte du rivage jusqu’à ne plus avoir pied et l’on se sent enfin libre. Puis viennent les premières vagues, les premiers courants. Alors on découvre que la mer est plus agitée qu’il n’y paraissait depuis la plage. Et aussi que l’on ne sait pas vraiment nager…

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Anne Carrière pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.


Une île de la Méditerranée. Le lecteur va suivre le quotidien de trois jeunes gens qui grandissent, chacun à leur manière. Il y a Nanni, qui vit comme il peut l’absence de son père et qui revit au travers de la fascination pour une grande pianiste adulée par ce père qui lui manque et admirée à son tour par le jeune homme. Il y a Ugo, qui lui tente de survivre tant bien que mal à force de magouilles et dont la mère de Nanni exerce un magnétisme certain sur lui. Et finalement, il y a Sofia qui est plutôt effacée.

Quel roman étrange, je dois bien l’avouer. J’ai été en immersion totale pendant toute cette lecture et ce récit allie luminosité et noirceur comme nul autre. L’auteur a parfaitement maîtrisé son récit et l’on en ressort sonné, en se sentant presque prisonnier de cette île volcanique de la Méditerranée.

C’est un très beau postulat de départ que va ici proposer Romuald Giulivo. Au travers de trois jeunes très différents les uns des autres, il va narrer les apprentissages que tout un chacun fait au sortir de l’adolescence et qui préparent à la vie adulte. C’est fait de manière très sensible. Et si le décor se prêtait à un récit lumineux et sans embûches, là où Romuald fait fort, c’est qu’il n’hésite pas à mettre en exergue la part de noirceur. Tout ne sera pas facile pour ces trois personnages.

Il est vrai que ce roman est plutôt centré sur Nanni, mais pour ma part, c’est Ugo qui m’a particulièrement touchée. Je me suis demandée comment il allait réussir à s’en sortir, puisqu’il survit à force d’entourloupes. J’ai trouvé le personnage de Sofia très mystérieux, et c’est mon seul bémol, finalement. J’aurais tant apprécié que Romuald lui consacre davantage de pages, que l’on puisse explorer ce personnage plus en profondeur.

La plume de l’auteur est de toute beauté. Avec un style très visuel et immersif au possible, j’avais l’impression d’être moi aussi dans ce décor somptueux et je me suis laissée porter par l’indolence qui émanait de cette île. Romuald réussit à immerger le lecteur, et ce, grâce à la justesse et à l’emploi judicieux de ses mots.

Une très belle lecture, où l’auteur nous propose un décor idyllique, mais où la part sombre aura toute son ampleur également. Les personnages sont forts, et je me suis beaucoup attachée à eux. Un roman que l’on peut aisément qualifier d’initiatique. À découvrir.

Ma note : 17/20

4 réflexions au sujet de “L’île d’elles – Rentrée littéraire”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s