Contemporain

Le village

Le village de Virginie Delage

  • Auteur : Virginie Delage
  • Titre : Le village
  • Genre : Contemporain
  • Éditions : Michel Lafon
  • Nombre de pages : 237
  • Parution : 13 février 2020
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Finalement, je ne sais pas ce qui a déclenché tout ça. Son regard, à lui. Ses yeux, à elle. Ou le gosse ? Le gosse me demandant : « Tu viens nous aider ? »
J’ai la rage, soudain. Tout ça, c’est à cause de lui. Uniquement à cause de lui. Voilà pourquoi je m’apprête à faire une chose que je n’aurais jamais pensé faire, moi qui ne suis pas un violent. Dans quelques minutes, je vais tuer cet homme. « 
Les villages de l’adolescence sont parfois dangereux, quand on les revisite, des années plus tard, et qu’on se confronte à ses rêves de jeunesse…

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Michel Lafon pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Ici, nous allons suivre une narration à deux voix. D’un côté, Oscar est en pleine ascension sociale. Il a tout donné pour y arriver. De l’autre, un homme se promène dans le village de son enfance et se livre à une longue introspection quant à son passé, se remémorant ainsi une multitude de souvenirs.

Il est vrai que j’ai apprécié cette lecture, mais il est vrai aussi que j’ai trouvé cela très particulier. J’ai bien évidemment imaginé que l’histoire d’Oscar et celle de l’homme qui revient dans son village d’enfance allaient forcément se rejoindre à un moment, mais j’ai trouvé le développement un peu longuet parfois.

Pourtant, le roman n’est pas très long. J’avoue avoir eu énormément de mal à m’attacher aux personnages principaux. Je suis restée très en retrait par rapport à ce qui leur arrivait. Cependant, j’ai eu une large préférence pour l’histoire de l’homme que pour celle d’Oscar.

L’auteure va disséquer les souvenirs, et va peu à peu instiller son suspense. C’est ce que je reproche finalement à ce récit. C’est lent, je n’ai pas forcément eu le sentiment d’avoir eu une accroche qui me pousserait à tourner frénétiquement les pages, avec cette envie de savoir. Virginie se perd parfois en digressions qui alourdissent le récit.

La plume de l’auteure est très agréable, et même si le tout reste contemplatif et très introspectif, cela demeure une belle découverte littéraire. J’ai été troublée au départ, puisque l’auteure prend le parti de narrer l’histoire d’Oscar à la troisième personne, et cette de l’homme à la première. Il y a eu des moments où je me suis un peu emmêlée, j’avoue.

Un récit introspectif, qui est peut-être un peu trop lent, mais qui de par la douceur de la plume de l’auteure s’avère être une belle découverte littéraire.

Ma note : 15/20

4 réflexions au sujet de “Le village”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s