Contemporain

Quelqu’un de bien

Quelqu’un de bien de Françoise Bourdin

  • Auteur : Françoise Bourdin
  • Titre : Quelqu’un de bien
  • Genre : Contemporain
  • Éditions : Belfond
  • Nombre de pages : 300
  • Parution : 20 mai 2020
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Faire face à l’adversité et se prouver qu’on est quelqu’un de bien.
Généraliste dans le Luberon, Caroline Serval exerce son métier avec passion et dévouement, aux côtés de sa sœur Diane, secrétaire médicale. Devant la pénurie de médecins qui sévit dans la région, elle doit accepter de plus en plus de patients, au détriment de sa vie privée. Sa seule perspective est de recruter un confrère pour agrandir le cabinet. Cependant, qui acceptera de s’établir dans ce village de Provence, certes magnifique mais loin de tout ?
Caroline et Diane fréquentent régulièrement les frères Lacombe. Paul et Louis vivent tous deux dans la propriété viticole de leur père désormais installé en maison de retraite. Paul, attaché à la terre et à la vigne, produit un vin nature, tandis que Louis, informaticien, vient de quitter Paris pour retrouver ses racines.

Les uns et les autres assument leurs choix personnels, et pourtant l’adversité guette. Entre les vocations chevillées au corps, les élans du cœur et les lourds non-dits familiaux, ces quatre-là vont devoir reconsidérer leur existence pour avancer. L’occasion donnée à chacun de se demander qui il est réellement, et d’essayer de se prouver qu’il est quelqu’un de bien.

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Belfond pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Provence. Caroline et Diane sont deux sœurs qui travaillent toutes deux dans un cabinet médical. Alors que Caroline s’occupe des consultations, Diane s’occupe plutôt de la paperasse. Elles fréquentent les frères Lacombe, Louis qui est informaticien et Paul qui a reprit le domaine viticole de leur père.

Voilà un très beau roman que j’ai su apprécier à sa juste valeur. Françoise propose un univers fait de bienveillance et de tendresse, et je pourrais aisément classer ce récit dans la catégorie des feel-goods. Si je lui reconnais certains défauts, ils n’ont en rien émaillé mon plaisir de lecture.

Dans un cadre géographique idiyllique, Françoise déroule une intrigue qui peut paraître simple de prime abord et pourtant, elle a su instaurer une tension et beaucoup de révélations tout au fil des pages. Beaucoup de non-dits et de secrets familiaux parsèment ce récit et c’est avec grand interêt que j’ai dévoré ce livre, en ayant à chaque fois envie d’en savoir plus.

Si l’histoire est toute simple, la force réside indubitablement dans les personnages qui sont extrêmement attachants, touchants et bien esquissés. Il est impossible de ne pas s’attacher aux deux sœurs, et en particulier à Diane qui fait tout pour protéger Caroline. Les deux frères ne sont pas en reste, et j’ai beaucoup apprécié Paul, torturé à cause du froid entre son père et lui. J’ai suivi avec émotions leurs aventures et je voulais que tout s’arrange pour eux.

L’autre point fort de ce roman, c’est incontestablement l’immersion dans le monde viticole. J’ai beaucoup aimé cette dimension apportée au roman, et je me suis laissée prendre dans ce cadre, même si j’avoue m’y connaître très peu dans ce domaine. Françoise a réussi à tisser des intrigues entrecroisées, qu’elles soient humaines ou matérielles et elle le fait avec talent. Malgré tout, et c’est le seul point que je peux reprocher à l’histoire, c’est sa prévisibilité à certains moments.

La plume de l’auteure est d’une grande douceur, mais surtout c’est fluide au point de ne pas avoir vu défiler les pages. Les chapitres sont assez longs mais chacun d’entre eux alterne entre les points de vue des personnages et c’est vraiment un procédé de narration très agréable.

Un roman qui allie douceur, secrets et immersion dans le domaine viticole, le tout servi par des personnages très attachants. J’y ai retrouvé beaucoup des ingrédients qui font de ce roman un véritable feel-good. À découvrir sans hésiter.

Ma note : 16/20

Publicité

6 réflexions au sujet de “Quelqu’un de bien”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s