Contemporain

Isabelle, l’après-midi

Isabelle, l’après-midi de Douglas Kennedy

  • Auteur : Douglas Kennedy
  • Titre : Isabelle, l’après-midi
  • Genre : Contemporain
  • Éditions : Belfond
  • Nombre de pages : 312
  • Parution : 4 juin 2020
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Avant Isabelle, je ne savais rien du sexe.

Avant Isabelle, je ne savais rien de la liberté.

Avant Isabelle, je ne savais rien de la vie.

Paris, début des années 1970.

Dans une librairie de la rive gauche, un jeune homme rencontre une femme. Il est américain, étudiant, sans le sou, et a tout quitté pour assouvir ses fantasmes de la Ville Lumière ; elle est française, un peu plus âgée, sophistiquée, mystérieuse et… mariée.

Entre Sam et Isabelle, c’est le coup de foudre.

Commence alors une liaison tumultueuse, des cinq à sept fiévreux, des rendez-vous furtifs, des moments volés. Mais Sam veut plus. Isabelle lui a ouvert les portes d’une autre vie mais est-elle prête à tout lui sacrifier ? La passion saura-t-elle résister au quotidien, aux épreuves et au temps qui passe ?

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Belfond pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Paris. Sam, un jeune américain étudiant en droit, va rencontrer Isabelle, une traductrice quelque peu plus âgée que lui. Dès lors va débuter une passion fulgurante. Pourtant, Isabelle est mariée et leurs rendez-vous se limiteront à des cinq à sept dans un petit appartement, propriété d’Isabelle. Bientôt, Sam en demandera plus.

Pour avoir lu une bonne partie des romans de Douglas Kennedy, je peux affirmer qu’il s’agit ici de son récit le plus intime, le plus profond et le plus bouleversant. Je ressors séduite par ce roman dans lequel Douglas va réussir à décortiquer les sentiments avec une rare acuité.

L’histoire de Sam et Isabelle m’a profondément touchée, et pourtant, j’ai eu beaucoup de mal avec Isabelle. Je ne doutais pas de son amour pour Sam, mais le fait qu’elle ne se décide pas à avancer et enferme Sam dans des rendez-vous sporadiques m’a un peu déçue.

La force de Douglas Kennedy réside indubitablement dans son talent à prendre des scènes quotidiennes et les insérer en les romançant parfaitement dans son récit. Cela lui permet de nous décrire au mieux les avancées de ses personnages, mais surtout de rendre totalement crédible l’histoire. Ici, cela a marché complètement. J’ai été si prise dans cette lecture que j’en suis ressortie chamboulée.

Au fur et à mesure que j’ai tourné les pages, je me suis rendue compte du choix de Douglas, de nous montrer au mieux les aléas des hasards et des décisions que tout un chacun prend au quotidien. Cette notion est très présente, et les personnages en prennent également conscience, regrettant parfois de ne pas avoir pris une autre direction. Tout cela accorde une dimension psychologique très forte au récit, apportant questionnements et remises en question, et cela m’a particulièrement plu.

Les personnages sont remarquablement construits. Bien évidemment, l’histoire tourne autour de Sam et Isabelle, mais vers la moitié du roman, cette dernière se fait moins présente, laissant place à d’autres personnages tout aussi torturés et esquissés avec profondeur.

La plume de l’auteur sonne juste. Douglas réussit à décortiquer les sentiments comme peu d’auteurs savent le faire. D’un style fluide et entraînant, il émane pourtant beaucoup d’élégance dans les mots. C’est plaisant à lire. Les chapitres sont assez longs, et l’usage de la première personne est judicieux, permettant ainsi au lecteur de mieux comprendre les pensées de Sam.

Un très beau roman, intimiste et profond, où l’auteur décortique les émotions avec brio. Ce roman m’a bouleversée et je ne peux que vous le conseiller.

Ma note : 18/20

8 réflexions au sujet de “Isabelle, l’après-midi”

    1. Oh, Fred, tu n’as encore rien lu de cet auteur ? Après divers échanges avec toi, et commençant à appréhender tes goûts littéraires, je dois absolument t’inciter à découvrir Douglas Kennedy. Je suis certaine que ses écrits ne pourront que te plaire. 😉😘

      Aimé par 1 personne

  1. Je partage ton avis sur toute la ligne ! Intime, ce récit s’attarde sur les existences qui sont chamboulées par un choix malheureux… la psychologie des personnages est en effet ciselée et je ne suis pas d’accord avec ceux qui trouvent ce livre empli de clichés…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s