Romance

Ce doux parfum de liberté

Ce doux parfum de liberté de Maya Rodale

  • Auteur : Maya Rodale
  • Titre : Ce doux parfum de liberté
  • Genre : Romance
  • Éditions : Harlequin
  • Nombre de pages : 368
  • Parution : 1 août 2020
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

New York, 1895

Daisy est scandalisée. Sa mère veut faire d’elle l’épouse de Theo Prescott, le fieffé libertin qui l’a humiliée lorsqu’elle n’avait que treize ans. Comment pourrait-elle sauver sa réputation avec pareille alliance ? Pour rester libre et poursuivre ses rêves ambitieux, elle désobéira… Même si cela lui coûte de ne jamais faire son entrée dans le monde…

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Harlequin pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

New York, 1895. Daisy est une jeune femme de vingt-cinq ans et qui n’aspire qu’à éviter à tout prix de se marier. Pourtant, elle va devoir faire des compromis afin de sauver sa famille d’un scandale. Pour cela, la maman de Daisy va lui demander d’épouser Theo, un jeune homme arrogant et qu’elle connaît depuis son adolescence, sans jamais avoir pu créer d’attaches avec lui. Pour Daisy, c’est un compromis qu’elle ne saurait tenir. En effet, elle ne se voit pas chaperonner Theo pour l’aider à se stabiliser suite aux divers scandales avec les femmes dont il est souvent protagoniste. Non, Daisy veut simplement ouvrir son propre commerce de produits de beauté.

Avec cette romance historique, Maya Rodale me confirme son grand talent de conteuse et surtout la particularité dont elle fait preuve au moment de créer ses intrigues. En effet, elle a pour norme de toujours mettre la femme en avant, et de ne pas en faire un personnage fade et qui subit son quotidien. J’apprécie fortement cette caractéristique, et dans ce roman, l’auteure ne dérogera pas à la règle.

J’ai passé un excellent moment de lecture. Je me suis attachée à Daisy dès le départ. Je l’ai trouvée incroyablement lucide et forte. Il faut dire qu’à l’époque, dans un monde principalement masculin, il devait être très difficile pour les femmes de s’imposer, notamment en ce qui concerne les affaires commerciales. Pourtant, Daisy ne va pas baisser les bras, et son parcours afin de réaliser son rêve et ainsi vendre des produits de beauté est tout simplement passionnant.

Bien évidemment, la romance a toute sa place dans ce récit. Même si elle débute tout doucement et qu’elle est très loin d’être acquise au départ, j’ai été captivée de suivre l’évolution de la relation entre Daisy et Theo. L’auteure a su créer des personnages avec une forte personnalité et forcément, cela fait souvent surgir quelques étincelles entre les deux jeunes.

Je n’ai pu qu’admirer Daisy qui n’hésite pas aller à l’encontre de ce que l’on attend d’elle. C’est une femme pleine d’initiatives et avec beaucoup de répondant. C’est très agreable d’avoir ce genre d’héroïne qui est bien loin des clichés que je peux rencontrer parfois dans ce genre littéraire, mais s’il est vrai que je m’en accommode tout de même en règle générale.

La plume de l’auteure est d’une grande fluidité et emplie de douceur. Les chapitres sont de taille moyenne et Maya Rodale a dû faire un gros travail de recherche afin de coller au mieux à la descriptions des mœurs de l’époque. J’ai trouvé l’ambiance très bien rendue et je me suis laissée entraîner dans cet univers littéraire.

Une romance historique servie par une héroïne au caractère affirmé. L’auteure a beaucoup de talent et j’apprécie fortement la manière dont elle place la femme au centre de l’intrigue. Une fois commencé ce roman, il deviendra très difficile de le lâcher. À découvrir.

Ma note : 17/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s