Fantastique auto-édité

Le trésor maudit des templiers

Le trésor maudit des templiers de Sylvain Silvestro

  • Auteur : Sylvain Silvestro
  • Titre : Le trésor maudit des templiers
  • Genre : Fantastique
  • Éditions : Auto-édité
  • Nombre de pages : 232
  • Parution : 16 mai 2020
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Été 1989
Trois adolescents nouvellement installés dans un petit village de campagne vont tomber sur un objet malveillant qui va changer leur vie à jamais…

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Sylvain Silvestro pour sa confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

1989. Vincent, un jeune adolescent, est très contrarié. Suite à la mutation laborale de son père, il doit déménager à la campagne. Si au début, il pense qu’il ne s’y fera pas, le jeune garçon réussira pourtant à se faire de nouveaux amis, deux jumeaux prénommés Olivier et Stéphanie. Dans la maison où il va habiter, il découvrira un meuble comportant un tiroir qui ne s’ouvre pas. D’un coup, pourtant, une nuit, il va s’apercevoir que ce tiroir mystérieux est ouvert. Dedans, il va y découvrir une carte. Est-ce une invitation à une chasse au trésor qui débute, ou est-ce plutôt l’arrivée des ennuis ?

C’est le troisième roman de Sylvain que je découvre et cet auteur ne m’a jamais déçue. Ce récit ne va pas déroger à la règle et j’ai encore une fois passé un excellent moment de lecture.

Il faut dire que Sylvain sait ménager son suspense et instaurer au fil des pages une atmosphère pesante afin d’accrocher son lecteur. Une fois que j’ai débuté ce roman, il m’a été très difficile de le lâcher. J’ai beaucoup frissonné et j’ai trouvé l’intrigue rondement menée.

Je me suis énormément attachée au trois personnages principaux, principalement à Vincent, qui est peu sûr de lui et doit subir les quolibets de ses camarades de classe. Les thématiques abordées sont très intéressantes. J’ai fortement apprécié de suivre l’évolution des personnages au fil des ans. Ces derniers ne sont pas fades et Sylvain sait leur donner du caractère.

Le schéma narratif m’a particulièrement plu. Sylvain a partagé son récit en trois parties et les changements d’époque m’ont paru apporter beaucoup de rythme. Je ne peux évidemment pas en dire plus, sous peine de vous spoiler une partie de l’intrigue, mais Sylvain a un talent remarquable pour ne jamais perdre son lecteur.

Peu à peu, le suspense monte crescendo et l’auteur sait instiller au fur et à mesure des éléments perturbants dans son intrigue. J’avoue avoir frissonné à plusieurs reprises et il faut tout de même que je vous prévienne quant à la teneur de certaines scènes, qui sont plutôt réservées à un public averti. En effet, certains passages sont très durs à lire.

La plume de Sylvain est toujours aussi soignée. Je tiens à souligner que je n’ai pas dénoté de coquilles et c’est remarquable pour un ouvrage auto-édité. Vous pouvez donc vous lancer à la découverte du style de l’auteur sans crainte. Sylvain a un réel talent de conteur et sait rendre ses scènes très visuelles sous sa plume. C’est très addictif et l’histoire est vraiment rondement menée.

Un roman horrifique qui vous fera frissonner, auprès de personnages attachants au possible, et le tout servi par une plume fluide et addictive. Sylvain signe encore une fois un roman réussi et je vous conseille de découvrir ses récits sans hésiter.

Ma note : 18/20

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s