Non classé

Cicatrices, tome 2

Cicatrices d’Erik de Graaf

  • Auteur : Erik de Graaf
  • Titre : Cicatrices
  • Genre : Bande-dessinée
  • Éditions :
  • Nombre de pages : 261
  • Parution : 21 août 2020
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Un an après la fin de la Seconde Guerre mondiale, Esther et Victor, anciens amants, se retrouvent dans un cimetière. Ils ne se sont plus revus depuis l’invasion des Pays-Bas par les troupes hitlériennes. Tous deux sont marqués par les années de guerre qu’ils tentent, vaille que vaille, de se transmettre en mots. Leurs récits, chargés en émotion, portent sur les choix – souvent impossibles – qu’ils ont dû faire, les êtres chers qu’ils ont perdus et, surtout, la bataille qu’ils ont menée avec leur conscience. Des amis proches ont en effet opté pour la résistance, d’autres pour le Front de l’Est. Sans oublier qu’Esther est Juive.

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Dupuis pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir cette bande-dessinée.

Il s’agit ici du second volet qui vient clore ce diptyque graphique autour du jeune couple Victor et Esther, se retrouvant à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Ce tome est davantage centré sur l’histoire d’Esther.

Je dois dire avoir largement préféré ce tome au premier, et que l’histoire d’Esther m’a beaucoup touchée. Je l’ai trouvée très courageuse, notamment dans tout ce qu’elle fera pour protéger sa petite sœur. Certains passages m’ont révoltée et j’ai ressenti une énorme pour tristesse pour cette jeune femme.

L’auteur suit à peu près le même schéma narratif que dans le premier volet. Le couple se retrouve et si dans le tome précédent, c’était Victor qui se racontait, ici, ce sera au tour d’Esther d’égrener son histoire personnelle.

Les graphismes sont bien évidemment identiques d’un tome à l’autre et l’on retrouvera les dessins épurés et sobres. Je dois dire avoir eu moins de mal à reconnaître les personnages dans ce volet, peut-être parce que j’avais l’habitude du premier tome.

Un roman graphique qui clôt un diptyque autour d’un couple qui se retrouve à la fin de la Seconde Guerre Mondiale et qui se racontera à tour de rôle. Une belle découverte tout en sobriété.

Ma note : 17/20

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s