Historique

Les villes de papier – Rentrée littéraire

Les villes de papier de Dominique Fortier

  • Auteur : Dominique Fortier
  • Titre : Les villes de papier
  • Genre : Historique
  • Éditions : Grasset
  • Nombre de pages : 208
  • Parution : 9 septembre 2020
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Si, comme elle l’écrit, l’eau s’apprend par la soif et l’oiseau par la neige, alors Emily Dickinson, elle, s’apprend par la mer et par les villes. Figure mythique des lettres américaines, celle que l’on surnommait «?la dame en blanc?» demeure encore aujourd’hui une énigme. Elle a toujours refusé de rendre sa poésie publique et a passé les dernières années de sa vie cloîtrée dans sa chambre ; on s’entend pourtant maintenant à voir en elle un des écrivains les plus importants du dix-neuvième siècle. Les villes de papier explore son existence de l’intérieur, en mode mineur, à travers ses livres, son jardin et ses fantômes. Autour de moments de la vie d’Emily, Dominique Fortier trace un roman à la fois grave et cristallin, et nous offre une réflexion d’une profonde justesse sur les mondes qui nous construisent, sur les lieux que nous habitons et qui nous habitent aussi.

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Grasset pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Emily Dickinson était une célèbre poétesse américaine. Pourtant, on connaît peu de choses sur elle. Beaucoup de mystères échelonnent son parcours. Par exemple, pourquoi a-t-elle décidé de vivre recluse dans sa chambre pendant toute la seconde partie de son existence ?

Dominique Fortier va livrer un bel hommage à Emily. Elle tentera de retracer les événements charnières de la vie de cette poétesse, sous forme de petit roman poétique. Presque à la manière d’un kaléidoscope, Dominique nous livrera des tranches de vie. Bien évidemment, elle aura dû imaginer certains moments.

C’est vraiment un très bel essai que j’ai découvert. Avec beaucoup de sensibilité et d’émotions, Dominique retrace les grands événements de la vie d’Emily. Même si certains moments resteront sans réponse, j’en ai appris énormément sur cette écrivaine.

La plume de l’auteure est tout en délicatesse. Sous forme de chapitres courts et avec beaucoup de poésie, Dominique propose une promenade au lecteur dans l’univers d’Emily. Elle entrecoupera les passages faisant référence à la poétesse, avec des passages personnels. Dominique retracera ainsi son parcours au fil des déménagements qu’elle a dû effectuer.

Un très beau récit, où poésie et délicatesse s’entremêlent. À découvrir sans hésiter.

Ma note : 17/20

2 réflexions au sujet de “Les villes de papier – Rentrée littéraire”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s