Non classé

Magic, tome 1

La fillette aux cheveux violets d’Audrey Molinatti et Lylian

  • Auteur : Audrey Molinatti et Lylian
  • Titre : Magic, tome 1 : La fillette aux cheveux violets
  • Genre : Bande-dessinée
  • Éditions : Dargaud
  • Nombre de pages : 49
  • Parution : 20 août 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Evelÿne est une fillette turbulente aux cheveux violets. Abandonnée à la naissance, elle a été élevée par des sœurs dans un couvent. Et du haut de ses 7 ans, on peut dire qu’elle leur mène la vie dure ! Chaque jour, elle fait les quatre cent coups aux côtés de Benedict, le chat adopté en même temps qu’elle. Finalement, rien de vraiment anormal pour une enfant. À un détail près : elle fait également parler les statues et voit des fantômes !
Cette particularité rend son éducation plus compliquée, d’autant qu’Evelÿne ne maitrise pas encore ses pouvoirs. Les sœurs décident alors de la confier, ainsi que Benedict, au mystérieux Neil Farfadet, un chapelier londonien qui aidera la fillette à découvrir qui elle est vraiment.

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Dargaud pour leur confiance.

Evelyn est une fillette aux cheveux violets abandonnée à la naissance. Recueillie au couvent, avec son chat Benedict, la petite fille semble avoir une énergie débordante et les événements étranges ne vont pas tarder à subvenir. Et si Evelyn n’était pas une fille comme les autres ?

Il s’agit ici d’un tome qui permet une incursion dans un univers enchanteur et empli de couleurs. Si les événements mettent du temps à se mettre en place, cela semble pourtant logique, puisque le monde d’Evelyn doit être présenté au lectorat.

J’ai beaucoup aimé ce premier tome, aux couleurs très marquées. Cette bande-dessinée est très réussie. Evelyn est très attachante et les situations s’enchaînent.

Les planches sont très belles. Les dialogues sont simples. Les pages défilent.

Un premier tome qui sert d’introduction à un monde original. Les dessins sont très réussis. À découvrir.

Ma note : 17/20

Non classé

Les beaux étés, tome 6

Les Genêts de Zidrou et Jordi Lafebre

  • Auteur : Zidrou et Jordi Lafebre
  • Titre : Les beaux étés, tome 6 : Les Genêts
  • Genre : Bande-dessinée
  • Éditions : Dargaud
  • Nombre de pages : 56
  • Parution : 18 juin 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

BONYoupi, c’est les vacances ! Adieu Mons, bonjour le soleil ! Comme tous les ans, la tribu des Faldérault prend la direction du Sud à bord de Mam’Zelle Estérel, la 4L familiale. Pierre n’a pas terminé son album ? Pas grave, il bouclera les dernières planches au bord de la Méditerranée. Les voilà tous les cinq partis pour ne rien faire. Enfin, cinq et demi plutôt, puisque Mado est enceinte. Mais sur la route, patatras. Un camion les double, il perd son chargement et voilà le pare-brise d’Estérel qui vole en éclats. Plus de peur que de mal, mais impossible de continuer. Pendant que le garagiste répare la 4L, la famille est hébergée par Esther et Estelle, deux femmes charmantes qui tiennent la ferme « Les Genêts ». Tandis que Pierre se prend pour Cézanne et que Mado regarde le bébé pousser, les enfants aident à sortir les chèvres et découvrent les charmes de la campagne. Mais ils apprennent aussi les secrets de la vie…

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Dargaud pour leur confiance.

La petite famille Faldérault part en vacances. Pour l’occasion, les parents et leurs trois enfants, Julie, Nicole et Louis prennent la direction du Sud. Lorsque la famille a un accident et que le pare-brise de leur voiture se brise, ils se voient obligés de s’arrêter dans la ferme des Genêts, où ils sont chaleureusement accueillis par Esther et Estelle. La petite famille va alors devoir s’adapter.

C’est le sixième tome des aventures de cette famille totalement pittoresque. Il y a une évolution dans les personnages puisque par exemple, dans cet opus, nous retrouvons Mado, la mère de famille, qui attend un quatrième enfant.

Je suis ressortie conquise par cette bande-dessinée avec laquelle j’ai passé un très bon moment de lecture. Humour et excellent scénario sont associés ici et c’est une totale réussite.

Les moments passés à la ferme sont vraiment emplis d’humour et les personnages sont hauts en couleurs. J’ai beaucoup aimé le message de tolérance qui émane des planches. C’était très beau et touchant. Je ne peux pas en dire plus, afin de ne rien spoiler, mais j’ai trouvé cela riche en émotions.

Les graphismes sont vraiment d’une grande qualité. Les expressions des personnages sont très bien rendues et l’humour tiendra une grande place. Les dialogues sont très bien amenés.

Une bande-dessinée qui est un véritable concentré de bonne humeur et un scénario touchant. À découvrir.

Ma note : 18/20

Non classé

Jours de sable

Jours de sable d’Aimée de Jongh

  • Auteur : Aimée de Jongh
  • Titre : Jours de sable
  • Genre : Bande-dessinée
  • Éditions : Dargaud
  • Nombre de pages : 288
  • Parution : 21 mai 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Washington, 1937. John Clark, journaliste photoreporter de 22 ans, est engagé par la Farm Security Administration, l’organisme gouvernemental chargé d’aider les fermiers victimes de la Grande Dépression. Sa mission : témoigner de la situation dramatique des agriculteurs du Dust Bowl. Située à cheval sur l’Oklahoma, le Kansas et le Texas, cette région est frappée par la sécheresse et les tempêtes de sable plongent les habitants dans la misère.

En Oklahoma, John tente de se faire accepter par la population. Au cours de son séjour, qui prend la forme d’un voyage initiatique, il devient ami avec une jeune femme, Betty. Grâce à elle, il prend conscience du drame humain provoqué par la crise économique. Mais il remet en question son rôle social et son travail de photographe…

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Dargaud pour leur confiance.

Washington, 1937. John est un jeune photographe engagé pour la Farm Security Administration. Pour sa nouvelle mission, il va devoir se rendre en Oklahoma, afin de dénoncer au travers de ses photos la pauvreté qui y règne. En effet, en pleine Grande Dépression, cette zone géographique connue sous le nom de Dust Bowl est de plus en plus touchée par une sécheresse sans précédent et par des phénomènes météorologiques qui chambouleront tout. Sur place, John fera de grandes rencontres.

Ce roman graphique est un véritable bijou. J’ai été bouleversée tout au long de ma lecture. C’est une réussite totale, que ce soit au niveau scénaristique, tout comme au niveau historique. L’auteure va aborder une thématique que je méconnaissais, à savoir le Dust Bowl. Elle va mêler fiction avec la grande Histoire et tout cela avec une sensibilité et une acuité qui toucheront le lecteur.

D’emblée, je me suis attachée à John et au gré de ses rencontres en Oklahoma, ce personnage va évoluer. Il n’est jamais statique. John va réellement prendre conscience des problemes auxquels sont confrontées les familles que le protagoniste rencontrera au fur et à mesure.

J’ai beaucoup aimé la densité que l’auteure a réussi instaurer à ses personnages. Je les ai trouvés marquants et chacun a son histoire à raconter. De vrais liens vont se créer entre John et ces familles.

Les graphismes sont de toute beauté. Avec beaucoup de réalisme dans les dessins, chaque planche découverte est une réussite. Les dialogues sont épurés mais sonnent juste à chaque fois. J’ai été très émue tout au fil de ce récit.

Un roman graphique qui est une véritable pépite. L’auteure mêle pans historiques et émotions avec brio. C’est à découvrir sans hésiter.

Ma note : 19/20

Non classé

Les châteaux de la Loire

Les châteaux de la Loire de Collectif

  • Auteur : Collectif
  • Titre : Les châteaux de la Loire
  • Genre : Guide pratique
  • Éditions : Audiolib
  • Lu par : Philippe Sollier
  • Nombre de minutes : 306
  • Parution : 14 avril 2021
  • Pour vous procurer ce livre audio, c’est ici

Résumé

Un guide culturel audio pour les curieux, les amateurs d’histoire et les voyageurs. Le parfait kit de découverte d’une région et de sa culture, à écouter depuis votre canapé, en voiture ou à l’hôtel !

Plongez dans le passé de la « vallée des rois » et découvrez les châteaux de la Loire, célèbres dans le monde entier : Chambord, Blois ou encore Chenonceau ne sont que les figures de proue d’une constellation d’édifices remarquables dont même les moins connus réservent leur lot de merveilles. Jardins Renaissance, habitations troglodytiques, vignobles, voies vertes : le Val de Loire recèle mille autres richesses naturelles et historiques. Que vous projetiez ou non de vous y rendre, nous vous proposons de partir à la rencontre de cette région aux si beaux paysages, à l’histoire fascinante et aux somptueux monuments.

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Audiolib pour leur confiance.

J’ai découvert ce guide sous format audio et lu par Philippe Sollier.

Envie d’une promenade touristique et de découvrir toutes les richesses de la région Val de Loire ? Ce guide sera votre meilleur allié afin de vous familiariser avec les diverses notions et une véritable initiation au voyage.

Narration

La voix dynamique et claire de Philippe Sollier permet de suivre cette écoute sans jamais ressentir de monotonie.

Philippe Sollier sait insuffler beaucoup d’entrain dans sa lecture. Sa diction est parfaite. Les intonations sont énergiques.

Les accompagnements sonores sont particulièrement bien choisis, très en accord avec la thématique.

Contenu du guide

J’ai trouvé ce guide particulièrement intéressant. Il constitue une belle approche afin de se familiariser aux diverses notions et aux paysages qui constituent le Val de Loire.

Les thématiques sont diverses, ce qui est agréable. De manière concise, les principaux points seront abordés. Il est bien entendu un peu compliqué d’approfondir toutes les notions, mais cela donne une très bonne vue d’ensemble.

Ainsi, la géographie, l’histoire, l’architecture, la gastronomie et un tour des châteaux seront abordés. Le tout est facile à suivre, les chapitres ne sont pas trop longs pour éviter d’instaurer une certaine monotonie.

Vue d’ensemble

Un guide lu avec brio par la voix entraînante et dynamique de Philippe Sollier. Les principales notions sont abordées et il s’agit d’une belle amorce pour se familiariser avec cette région. À découvrir.

Ma note : 17/20

Non classé

Filles uniques, tome 1

Paloma de Béka et Camille Méhu

  • Auteur : Béka et Camille Méhu
  • Titre : Filles uniques, tome 1 : Paloma
  • Genre : Jeunesse
  • Éditions : Dargaud
  • Nombre de pages : 56
  • Parution : 28 mai 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Apolline, Céleste, Chélonia et Sierra sont scolarisées dans le même établissement. Ces jeunes filles ont un point commun : elles sont isolées, mises à l’écart par les autres, parfois harcelées. Un jour, Chélonia décide de les réunir pour leur faire une proposition. Elle aimerait fonder avec elles le « club des mal-barrées ». Sa raison d’être : leur permettre de briser leur solitude et de devenir plus fortes, en somme, pour enfin « exister pleinement ».
Leur premier objectif consiste à convaincre Paloma de les rejoindre. Adolescente rebelle et solitaire, celle-ci a épuisé plusieurs familles d’accueil. Elle vit désormais chez Liselotte, une femme habituée à héberger des jeunes en difficulté. Les quatre nouvelles amies pourront-elles l’aider à surmonter son passé ?
Dans ce premier tome d’une série en cinq volets, servi par le trait subtil et les couleurs sensibles de Camille Méhu, les BeKa abordent avec justesse les thèmes de l’adolescence difficile et des dysfonctionnements familiaux.

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Dargaud pour leur confiance.

Paloma est trimballée dans des familles d’accueil depuis l’âge de six ans. Pourtant, à chaque fois, c’est la même histoire. Elle se fait expulser des familles. En dernier recours, elle va être placée chez Liselotte, qui ne perdra pas patience. Elle la met au défi de trouver des vrais amis en un laps de temps défini. La jeune adolescente n’y arrivant pas, Liselotte lui accorde alors sans cesse de nouveaux délais. Paloma se convainc qu’elle ne réussira jamais à avoir des amis. C’est sans compter sur Chélonia, Apolline, Céleste et Sierra, des jeunes filles de son école qui ont en tête de l’intégrer à leur groupe très particulier, celui des mal-barrées.

J’ai beaucoup aimé ce court roman graphique qui constitue une introduction à une saga qui semble prometteuse et intéressante. J’ai apprécié les diverses thématiques abordées et je me suis beaucoup attachée aux personnages.

Bien que ce soit Paloma le personnage principal de ce tome, il m’a semblé que l’intrigue gravitait davantage autour des personnages secondaires, que j’ai trouvés très bien dépeints. J’ai ressenti un attachement immédiat pour Chélonia et pour les autres jeunes filles qui constituent ce groupe très particulier.

Paloma m’a parue un peu plus en retrait, mais peu à peu, l’histoire qu’elle a subi se dévoile et le lecteur comprendra mieux le pourquoi de son caractère si revêche.

L’amitié tiendra une place primordiale dans cette histoire, ainsi que l’entraide et la solidarité. Les jeunes filles feront tout pour aider Paloma. J’ai été touchée par la belle amitié qui prendra forme entre ce groupe.

Les planches sont colorées. Les couleurs chaudes attirent le lecteur. Les dialogues sont bien construits. Les pages défilent et j’aurais aimé en avoir quelques unes de plus, tant ce roman graphique m’a plu.

Un premier tome qui fait office d’introduction à une saga très prometteuse. Amitié et entraide sont les thématiques centrales de cette bande-dessinée qui m’a beaucoup plu.

Ma note : 17/20

Non classé

Extinctions, le crépuscule des espèces

Extinctions, le crépuscule des espèces d’Alexandre Franc et Jean-Baptiste Panafieu

  • Auteurs : Alexandre Franc et Jean-Baptiste Panafieu
  • Titre : Extinctions, le crépuscule des espèces
  • Genre : Jeunesse
  • Éditions : Dargaud
  • Nombre de pages : 128
  • Parution : 13 mai 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Sur une île de l’océan Arctique, les journalistes Emma et Luis vont pendant deux mois suivre
une équipe scientifique qui étudie le risque mortel que fait peser le réchauffement climatique sur la faune et la flore.
Comment des espèces entières sont-elles amenées à disparaître ? Que dit la science de la sixième extinction de masse que nous vivons aujourd’hui ? Quelles étaient les cinq premières ? Comment se sont-elles produites et dans quel contexte ? Et après nous, le déluge ?…
Le biologiste Jean-Baptiste de Panafieu et le dessinateur Alexandre Franc nous offrent une description détaillée de ces phénomènes aussi fascinants qu’inquiétants. Avec humour et précision, ils expliquent la disparition des espèces actuelles et les conséquences de cette sixième extinction.

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Dargaud pour leur confiance.

Emma et Luis partent dans une île de l’océan Arctique, afin d’effectuer un reportage sur les extinctions qui menacent certaines espèces. C’est l’occasion de revenir sur les précédentes extinctions massives et ses causes. À l’aide d’une équipe de scientifiques, Emma et Luis vont en apprendre plus sur ces espèces.

Voilà un roman graphique très intéressant et ludique, où tout est très bien expliqué et remarquablement illustré. J’en ai appris énormément grâce à cet ouvrage, que j’ai trouvé très bien réalisé.

Grâce à l’équipe de scientifiques qui accompagnent Emma et Luis, le lecteur en apprendra plus sur les cinq grandes extinctions qui ont déjà eu lieu et sur les causes possibles. Le tout est expliqué d’une manière très concise et claire et c’est vraiment intéressant à suivre.

Les planches sont épurées. Les dessins sont minimalistes afin de principalement centrer l’intérêt sur les faits scientifiques. Malgré tout, c’est très judicieux de pouvoir avoir un appui visuel afin de mieux illustrer tous ces faits, ainsi que les diverses espèces.

Un roman graphique qui permet d’en apprendre beaucoup sur la faune et la flore et sur les causes de l’extinction de certaines espèces. C’est très intéressant à suivre.

Ma note : 16/20

Non classé

Mariage et remue-ménage dans les Cotswolds

Mariage et remue-ménage dans les Cotswolds de Juliette Beaufrère

  • Auteur : Juliette Beaufrère
  • Titre : Mariage et remue-ménage dans les Cotswolds
  • Genre : Romance
  • Éditions : Auto-édité
  • Nombre de pages :
  • Parution :
  • Pour vous procurer ce livre, c’est

Résumé

Il voulait juste se faire passer pour le wedding planner.

Elle voulait juste saborder ce mariage.

Matthew, le frenchie, bordélique, coincé, et définitivement trop déprimé.

Jenn, la meilleure amie du marié, organisée, râleuse, et une vraie dévoreuse d’hommes.

Ce duo improbable va devoir collaborer pour organiser the mariage aristocratique anglais de l’année.

En sept jours.

Mais la préparation ne va pas se dérouler aussi délicatement qu’une floraison de roses parfumées dans un jardin anglais…

Mon avis

Je remercie chaleureusement l’auteure Juliette Beaufrère pour sa confiance.

Matthew est un jeune homme français qui se retrouve soudainement organisateur de mariages. Il va s’occuper de celui de Lord Wellington et Lady FitzClarence. Il est plutôt réservé. Lorsqu’il apprend qu’il va devoir s’entendre avec Jenn, la meilleure amie du marié, afin d’organiser cette union, le jeune homme pressent un véritable tourbillon d’émotions. En effet, la jeune femme est une véritable boute-en-train.

J’ai passé un excellent moment de lecture avec cette comédie romantique, très dans l’ambiance brittanique. J’ai particulièrement aimé le décor dans lequel l’auteure place son intrigue et cet humour décapant dont elle fait preuve.

D’emblée, j’ai été intriguée par Matthew. Je me demandais comment le jeune homme se retrouvait à organiser un mariage. Le mystère est entier au départ, mais peu à peu le lecteur comprend.

J’ai particulièrement apprécié la différence de caractère entre les deux jeunes gens, ce qui donne droit à des scènes cocasses et emplies d’humour. Ils sont complètement différents, et l’auteure a su approfondir leurs traits de caractère respectifs sans jamais tomber dans la caricature. Cela donne deux personnages principaux très attachants et qui vont porter l’histoire à eux deux.

Les situations et les scènes cocasses sont amenées avec beaucoup de finesse. Il y a des rebondissements et des retournements de situations réussis.

La plume de l’auteure est addictive. J’ai apprécié l’alternance de chapitres entre le point de vue de Matthew et de Jenn. J’ai trouvé cela judicieux afin de mieux suivre leurs questionnements. Les chapitres sont de taille moyenne et le rythme est soutenu.

Une très bonne comédie romantique, où les scènes cocasses s’enchaînent, servie par deux personnages principaux très attachants. À découvrir.

Ma note : 17/20

Non classé

L’homme de la situation

L’homme de la situation de Lou Lubie

  • Auteur : Lou Lubie
  • Titre : L’homme de la situation
  • Genre : Bande-dessinée
  • Éditions : Dupuis
  • Nombre de pages : 144
  • Parution : 8 janvier 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Manu, 36 ans, instituteur investi et apprécié, a toujours assumé avec détermination son rôle d’homme fort et protecteur. C’est pourquoi, lorsque ce schéma est remis en question par sa compagne qui le quitte, puis par son employeur qui lui préfère une femme au nom de la parité, il commence à perdre pied. Mais comment exprimer sa détresse quand on a appris à ne jamais se plaindre ? Frustré, Manu se raccroche à une fratrie de sept enfants déscolarisés, pour laquelle il va jouer le rôle de père tutélaire. Alors qu’il tente de les aider à surmonter leurs handicaps physiques, mentaux ou sociaux, il se laisse peu à peu happer par cette famille particulière. Ainsi s’amorce une longue descente au coeur de ses pires angoisses… Dans une société qui évolue pour devenir de plus en plus inclusive, où les rôles traditionnels dévolus à chaque genre sont battus en brèche, quelle est la nouvelle place des hommes ? Un thriller psychologique qui se referme comme un piège autour de son héros… et de son lecteur !

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Dupuis pour cette lecture.

Manu est un instituteur très impliqué. Lorsque le poste de référent qu’il convoite depuis longtemps se libère, c’est tout naturellement qu’il postule afin d’obtenir cette nouvelle fonction. Pourtant, il ne sera pas choisi pour occuper le poste. Suite à ses humeurs changeantes, on lui conseille de prendre quelques jours pour lui. C’est alors qu’il fera la rencontre de Rusine et de sa famille. La jeune fille et ses frères et sœurs sont déscolarisés. Manu leur viendra en aide, mais malheureusement tout ne se passera pas comme prévu.

J’ai été captivée par ce roman graphique qui a su m’accrocher dès les premières planches. Sous un postulat de départ assez simple, Lou va tout de même réussir à bien doser le suspense et les mystères. J’ai été intriguée par Manu, que l’on apprend à connaître par petites touches.

Tout au fil des vignettes, j’ai été prise dans l’histoire et je dois dire que le dénouement m’a donné très envie d’en savoir plus. L’histoire est prenante.

Les graphismes sont colorés et clairs. Les dialogues sonnent juste et sont bien conçus. Le tout est facile à lire et le scénario se tient.

Un très bon roman graphique, qui donne envie de découvrir la suite. C’est une vraie réussite.

Ma note : 18/20

Non classé

La boîte à musique, tome 4

La mystérieuse disparition de Carbone et Gijé

  • Auteur : Carbone et Gijé
  • Titre : La boîte à musique, tome 4 : La mystérieuse disparition
  • Genre : Bande-dessinée
  • Éditions : Dupuis
  • Nombre de pages : 56
  • Parution : 30 octobre 2020
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Grâce à la visite surprise de Siloé et de ses frères dans l’Hexomonde, Nola a appris beaucoup de choses sur Pandorient et sa maman.
Mais les questions sans réponse se multiplient avec la découverte d’une drôle de clé, que Nola a déjà vue dans le livre d’Annah.
Que peut-elle bien ouvrir ? Pour le savoir, Nola retourne aussitôt à Pandorient.
Mais rapidement, une disparition inquiétante mène Nola, Igor et Andréa dans une enquête, qui risque peut-être de bouleverser la vie de Pandorient…

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Dupuis pour cette lecture.

Nola va trouver une clé mystérieuse dans les affaires de sa maman. Elle ne trouve pas ce qu’elle pourrait ouvrir avec cet objet. Elle décide alors de se rendre à Pandorient pour rendre visite à ses amis Igor et Andréa. Là, les trois amis vont tomber sur Willow qui est très inquiète. En effet, Serena demeure introuvable. Ils vont donc décider tous ensemble de partir à sa recherche.

Ce quatrième tome est encore une fois aussi bon que les précédents opus de cette saga. C’est avec énorme plaisir que j’ai retrouvé les personnages phares de cette bande-dessinée et que j’ai appris à en connaître d’autres.

J’ai beaucoup aimé ce volet qui rajoute un mystère de plus, et qui augure un cinquième tome. Les personnages gagnent en épaisseur au fur et à mesure et ils demeurent vraiment très attachants. Bien évidemment, je vous conseille de lire les tomes dans l’ordre afin de ne pas vous retrouver perdus par rapport à certains éléments.

Les graphismes sont fidèles aux précédents tomes. Avec des couleurs vives, le tout est vraiment très agréable. Les dialogues sont faciles à suivre.

Un quatrième tome très réussi, où aventures et amitié vont s’entremêler tout au fil des pages. À découvrir.

Ma note : 18/20

Non classé

La boîte à musique, tome 3

À la recherche des origines de Carbone et Gijé

  • Auteur : Carbone et Gijé
  • Titre : La boîte à musique, tome 3 : À la recherche des origines
  • Genre : Bande-dessinée
  • Éditions : Dupuis
  • Nombre de pages : 56
  • Parution : 4 octobre 209
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Ayant découvert le passage entre Pandorient et le monde de Nola, Cyprien décide de l’emprunter mais il est rattrapé par Igor et Andrea. Cependant, des Pandorientaux ont suivi Cyprien et l’obligent à révéler ce qu’il sait. C’est ainsi que Nola voit arriver trois mystérieux inconnus en Pandoccident.

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Dupuis pour cette lecture.

Nola rentre de Pandorient et se retrouve seule à la maison, son père étant absent. Elle décide alors de manger quelques crêpes, lorsque soudainement, elle entend des bruits dans sa maison. Elle découvre que Cyprien l’a suivie dans son monde. Igor et Andréa vont donc être de la partie afin d’offrir leur aide à Nola et Cyprien.

C’est là le troisième opus de la saga que je découvre et je dois dire que même si j’apprécie toujours autant cet univers, ce tome m’a un peu moins convaincue. Peut-être de par un scénario qui ne m’a pas forcément attirée.

Pourtant, j’ai apprécié d’en apprendre davantage sur les origines de Pandorient et d’avoir certaines explications. Mais l’intrigue peinait à m’entraîner. C’est davantage un tome explicatif, presque de transition à de nouvelles aventures.

Les graphismes sont toujours aussi beaux et féeriques. La petite ambiance hivernale qui parsème ce tome est un vrai plus, servie par de belles illustrations enseignées.

Un troisième tome qui sert davantage à fournir les explications nécessaires des origines de l’univers crée par les auteurs. L’intrigue m’a un peu moins convaincue. Malgré tout, je découvrirai la suite avec plaisir.

Ma note : 16/20