Romance

Il suffit parfois d’un rien… et d’une fraise Tagada !

Il suffit parfois d’un rien… et d’une fraise Tagada ! de Tiphaine Hadet

  • Auteur : Tiphaine Hadet
  • Titre : Ul suffit parfois d’un rien… et d’une fraise Tagada !
  • Genre : Romance
  • Éditions : Librinova
  • Nombre de pages : 58
  • Parution : 20 février 2019

Résumé

Du haut de ses 24 ans, Caroline a grandi avec sa mère, gouvernante des Freunberger, richissime famille parisienne qui vit dans un immeuble cossu en plein cœur de Paris. Lorsqu’elles sont invitées au mariage de Victoire, petite-fille du clan, dans un immense château en banlieue, Caroline y va à reculons pour faire plaisir à sa mère. Sur les conseils d’Hervé, son meilleur ami, la jeune femme va tenter d’enfouir ses rancœurs afin de ne pas mettre de désordre au milieu des festivités. Mais c’est sans compter sur une rafale de quiproquos qui va mettre à mal la sérénité de Caroline… et sa solitude d’éternelle célibataire, a priori bien dans ses baskets…

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Librinova pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Nous sommes ici avec Caroline, jeune femme modeste, qui a grandi auprès de sa mère, Luisa. Cette dernière est la gouvernante des Freunberger, une famille très riche et prétentieuse. Lorsque Victoire, jeune fille du clan des Freunberger les invite à assister à son mariage, c’est à reculons que Caroline accepte.

Ce court roman, que l’on pourrait qualifier de nouvelle, est une véritable réussite. C’est frais, léger et pétillant. Tous les ressorts propres à ce genre littéraire sont présents, mais pourtant, je n’y ai pas forcément retrouvé tous les clichés qui m’agacent généralement. Bien au contraire, j’ai passé un excellent moment de lecture.

J’ai adoré le personnage de Caroline. J’ai souvent ri de ses aventures rocambolesques, et je me suis laissée entraîner par ses déboires. L’auteure a su créer un personnage très attachant et haut en couleurs. Aucun ennui n’est possible pendant cette lecture.

Je dois accorder une mention spéciale pour la couverture et le titre. J’ai totalement craqué, j’avoue. Il faut dire qu’ils sont en adéquation totale avec ce que l’on va découvrir au travers des pages, à savoir une histoire aussi sucrée qu’une fraise Tagada et un moment de lecture tout en douceur.

La plume de l’auteure est très soignée et précise. Je n’ai finalement qu’un seul bémol à ce récit : il est trop court et j’en aurais bien lu quelques pages de plus. Ce n’est bien évidemment pas un véritable bémol, mais plutôt une preuve d’à quel point cette lecture m’a plu.

Ma note : 18/20

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s