Thriller

Parasites

Parasites de Ben H. Winters

  • Auteur : Ben H. Winters
  • Titre : Parasites
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Sonatine
  • Nombre de pages : 272
  • Parution : 10 juin 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

À Brooklyn Heights, quartier prisé de New York, Susan et Alex Wendt ont enfin trouvé l’appartement de leurs rêves ! Certes, la propriétaire, qui vit au rez-de-chaussée, paraît un peu excentrique, mais quelle importance ? Susan, qui s’était arrêtée de peindre à la naissance de leur fille, Emma, va enfin pouvoir reprendre ses toiles. Pour le jeune couple, un nouveau
départ s’annonce…
Sauf que. Un redoutable fléau s’est invité dans le home sweet home des Wendt. Des punaises de lit. Envahissantes, assoiffées de sang, et apparemment indestructibles. Invisibles, également, sauf pour Susan. Inexorablement, la petite mécanique du bonheur domestique se détraque. Est-ce le fruit de son imagination ou une véritable invasion ? A moins que la jeune femme au bord de la crise de nerfs soit, tout simplement, en train de perdre la raison ?

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Sonatine pour leur confiance.

Susan et Alex forment un couple heureux. Mariés depuis plusieurs années, et parents d’une petite Emma, ils se sentent épanouis. Pourtant, ils commencent à se sentir un peu à l’étroit dans leur petit appartement. Lorsque Susan trouve une petite annonce qui promet un logement plus ample et à prix raisonnable, elle saisit l’occasion. Elle contacte alors Andrea, la propriétaire, pour visiter les lieux. Séduits, la petite famille ne tarde pas à emménager. Pourtant, dès lors, tout commence à changer pour Susan. Que se passe-t-il dans ce logement ?

Quel excellent moment de lecture. Je me suis laissée porter par cette intrigue dès le départ, et le suspense a tenu ses promesses jusqu’à un dénouement inattendu et surprenant. Il est vrai que la mise en place peut sembler longue, mais tous les éléments qui arrivent avec parcimonie vont permettre à l’auteur de faire monter le suspense peu à peu.

Le personnage de Susan est complexe et bien esquissé. L’auteur a réussi à me faire douter d’elle très souvent. Susan va se convaincre qu’elle est peu à peu envahie par des insectes très particuliers. Cela met du temps à se mettre en place, mais ainsi, le lecteur peut appréhender le quotidien de la jeune femme et se familiariser avec son caractère. C’est ce qui permet au suspense de monter crescendo.

J’ai soupçonné à peu près tous les personnages d’être à l’origine des peurs de Susan. C’est ce qui fait la force de ce thriller. Jusqu’au dénouement, je me suis questionnée, et je n’arrivais pas à deviner où cette histoire allait aboutir.

La plume de l’auteur est addictive. Avec un style fluide, les pages défilent. Même si au début, il ne se passe pas forcément grand chose, je n’ai jamais ressenti d’ennui lors de cette lecture. Les chapitres sont courts et cela rythme beaucoup l’histoire. Le récit est presque entièrement porté par le personnage de Susan.

Un thriller domestique haletant, qui met quelques pages à se mettre en place, afin d’installer peu à peu une ambiance pesante, jusqu’au dénouement inattendu et surprenant. Une très bonne lecture.

Ma note : 18/20

Thriller

L’œil du chaos

L’œil du chaos de Jean-Marc Dhainaut

  • Auteur : Jean-Marc Dhainaut
  • Titre : L’œil du chaos
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Taurnada
  • Nombre de pages : 242
  • Parution : 8 juillet 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est

Résumé

Tandis qu’une canicule sans précédent frappe l’Europe, Théo, un jeune lycéen de 17 ans, est terrifié quand il réalise que les photos qu’il vient de faire dévoilent l’horreur et le chaos 21 jours à l’avance… Mais personne ne le croit. Et lorsque, partout dans le monde, le courant disparaît, les avions s’écrasent et que toutes les cloches des chapelles et des églises se mettent à sonner inexplicablement, il est déjà trop tard. Théo est alors loin d’imaginer l’incroyable mission de survie et d’espoir que le destin lui réserve.

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Taurnada pour leur confiance.

Théo est un adolescent passionné par la photographie. Un jour, alors qu’il crée un nouvel appareil photographique par ses propres moyens, il va faire une découverte étrange. En effet, les photos prises avec ce nouvel appareil vont lui montrer l’avenir, et ce que Théo va apercevoir va le laisser sans voix. Une tempête solaire menace de s’abattre. Comment Théo pourra-t-il convaincre les gens de l’écouter ?

J’ai passé un très bon moment de lecture avec ce thriller d’anticipation. L’auteur propose une véritable réflexion sur plusieurs thématiques et même si parfois j’ai trouvé que tout allait un peu trop vite, j’ai malgré tout trouvé cette intrigue originale et très intéressante.

D’emblée, je me suis attachée à Théo qui devra beaucoup se battre pour se faire entendre. J’ai trouvé ce personnage courageux et très bien esquissé. L’histoire est portée par ce personnage, et vers le milieu de l’aventure va apparaitre un autre personnage, Drazic. Ce dernier est également touchant au possible et j’ai beaucoup aimé l’équipe que vont créer ensemble Théo et Drazic. Bien évidemment, je ne vous en dirai pas davantage quant aux circonstances de leur rencontre afin de ne rien vous spoiler.

Le scénario tient le suspense jusqu’au dénouement. S’il est vrai que j’aurais aimé plus de détails, et qu’il m’a semblé que l’auteur allait parfois trop vite, j’ai tout de même trouvé cette intrigue très intéressante. Le récit va à toute vitesse et le côté thriller est bien amené. Beaucoup de mystères parsèment l’histoire. Une fois la lecture débutée, il m’a été difficile de lâcher ce roman.

La plume de l’auteur est fluide. Sous un style clair, l’ennui ne se fait jamais ressentir. Les chapitres sont de taille moyenne, ce qui permet de rythmer l’histoire. J’aime beaucoup la manière d’écrire de l’auteur, trouvant qu’il va toujours à l’essentiel et n’use jamais de longueurs.

Un thriller d’anticipation original et captivant, servi par un personnage principal courageux et attachant. À découvrir sans hésiter.

Ma note : 17/20

Thriller

Le carnaval des ombres

Le carnaval des ombres de R. J. Ellory

  • Auteur : R. J. Ellory
  • Titre : Le carnaval des ombres
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Sonatine
  • Nombre de pages : 648
  • Parution : 3 juin 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

1958. Un cirque ambulant, avec son lot de freaks, d’attractions et de bizarreries, vient de planter son chapiteau dans la petite ville de Seneca Falls, au Kansas. Sous les regards émerveillés des enfants et des adultes, la troupe déploie un spectacle fait d’enchantements et d’illusions. Mais l’atmosphère magique est troublée par une découverte macabre : sous le carrousel gît le corps d’un inconnu, présentant d’étranges tatouages.
Dépêché sur les lieux, l’agent spécial Michael Travis se heurte à une énigme qui tient en échec ses talents d’enquêteur. Les membres du cirque, dirigés par le mystérieux Edgar Doyle, ne sont guère enclins à livrer leurs secrets. On parle de magie, de conspiration. Mais l’affaire va bientôt prendre un tour tout à fait inattendu.

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Sonatine pour leur confiance.

1958, Kansas. L’agent spécial senior Michael Travis doit se rendre à Seneca Falls pour sa première affaire en solitaire. En effet, alors qu’un cirque ambulant a prit ses quartiers dans cette petite localité, le corps d’un homme va être retrouvé sous l’un des manèges. Travis va alors devoir interroger le personnel qui semble cacher de nombreux secrets. Comment va-t-il réussir à les faire parler ?

Une fois de plus, Ellory m’a tout simplement captivée. Cet auteur est un véritable virtuose du roman noir et n’a pas son pareil pour créer des ambiances particulières et instaurer une profondeur à ses personnages. Ici, j’ai retrouvé tous les ingrédients qui composent le talent de cet écrivain.

Il ne faut pas partir avec l’idée d’un thriller frénétique sous peine de vous retrouver déçus. Au contraire, Ellory prend le temps d’installer une intrigue, une atmosphère et de bien brosser des personnages forts qui se dévoilent peu à peu tout au fil de l’intrigue.

Le personnage de Travis va en quelque sorte porter l’intrigue à lui seul. De nombreux retours en arrière permettent au lecteur de connaître le passé du personnage. Ellory sait doser ces passages avec brio, n’en faisant jamais trop, et comme s’ils constituaient une continuation dans l’intrigue. Je n’ai pas ressenti de coupure dans ma lecture.

L’intrigue est captivante. De faux-semblants en complots, de fausses pistes en révélations surprenantes, Ellory a su maintenir mon intérêt tout au fil des pages. Je n’ai ressenti aucune longueur, bien au contraire. Je ne veux pas vous en dire trop sur les mystères qui composent cette intrigue, sous peine de vous spoiler. L’auteur a su se rénover au fil des pages et proposer quelque chose d’original. L’affaire prend plusieurs directions étonnantes.

La galerie de personnages secondaires tient également une place importante au fil de l’intrigue. Les caractères sont divers et chacun a un passé qui se dévoile peu à peu au lecteur.

La plume de l’auteur est fluide. Les chapitres sont de taille moyenne et il y a une alternance entre ceux faisant référence à l’enquête actuelle et ceux faisant référence au passé de Travis. Une fois la lecture commencée , il devient très difficile de lâcher ce roman.

Un roman captivant dans lequel j’ai retrouvé tous les ingrédients qui font le talent de l’auteur. Les personnages sont emplis de profondeur et le suspense monte peu à peu. À découvrir sans hésiter.

Ma note : 19/20

Thriller

Sélia

Sélia de Laëtitia Milot

  • Auteur : Laëtitia Milot
  • Titre : Sélia
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Plon
  • Nombre de pages : 384
  • Parution : 12 mai 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Sélia, chanteuse trentenaire sur le retour, discrète et solitaire, renoue avec le milieu en postulant à la plus grande comédie musicale de Paris. Mais rien ne se passera comme prévu pour la star de la chanson qu’un secret de famille expose à tous les dangers…Sélia, star de la chanson, souhaite relancer sa carrière après plusieurs albums à succès et postule à la plus grande comédie musicale jamais montée à Paris : Les Mille et Une Nuits. Très vite, elle se rêve en Shéhérazade…Alors que Sélia est harcelée par un mystérieux fan obsessionnel et que des accidents inexpliqués surviennent lors du casting, la vie de la chanteuse tourne au cauchemar. Intrigues, coups bas, admiration fanatique et machinations s’entremêlent. Les cartes se brouillent et se redistribuent…Derrière les strass et les paillettes, qui manipule qui ? Jusqu’où peut-on aller par amour ?Un roman au rythme haletant et aux nombreux rebondissements jusqu’à un étonnant final…

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Plon pour leur confiance.

Sélia est une chanteuse, gagnante du télé-crochet Star Academy il y a de cela plusieurs années. Depuis, la jeune femme peine à revenir sur le devant de la scène. Lorsque la nouvelle comédie musicale Les Mille et Une Nuits fait son apparition, Sélia y voit l’occasion rêvée de refaire parler d’elle et de réaliser son rêve de faire partie de ce nouveau projet. Pour cela, elle sera en lice avec deux autres chanteuses talentueuses, Pénélope et Elisabeth. Pendant les auditions, Sélia va se faire harceler par un fan mystérieux. Qui est cette personne ?

J’ai passé un excellent moment de lecture en compagnie d’une héroïne que j’ai trouvée complexe. Si j’ai eu peur à plusieurs reprises d’avoir trouvé la clé du mystère bien avant le dénouement, il n’en est rien, bien au contraire. Je dois dire que Laëtitia a su me balader de bout en bout et, même si j’avais découvert quelques éléments, j’étais loin de me douter des révélations finales que réservait l’auteure à ses lecteurs.

L’histoire est bien plus complexe qu’il n’y parait. L’auteure a su brosser un personnage principal profond, avec ses secrets et ses traumatismes. J’ai tout de suite compris que Sélia cachait des secrets très lourds. Son histoire est révélée par petites touches, ce qui permet au suspense de monter au fil des pages.

J’ai particulièrement apprécié le fait que ce thriller prenne place dans le domaine musical. Laëtitia permet une immersion totale dans ce monde. Tout est décrit avec une grande précision. Le lecteur suit ainsi le parcours de Sélia afin de devenir la nouvelle star d’une comédie musicale à succès.

L’intrigue est très réussie et le suspense est présent jusqu’au dénouement complexe et inattendu. Si j’avais pensé trouver une partie du mystère, je dois dire que j’étais très loin d’imaginer un tel dénouement. Même si les explications peuvent paraître rapides, il ne reste aucun mystère à la fin.

La plume de l’auteure est addictive. J’ai beaucoup aimé le savant mélange entre narration et dialogues que Laëtitia a su très bien doser. Les pages ont défilé et une fois commencé, il devient très difficile de lâcher ce livre.

Un excellent thriller qui propose une incursion dans le monde musical, servi par une héroïne complexe. L’intrigue est réussie et le suspense reste intact jusqu’au dénouement surprenant. À découvrir.

Ma note : 18/20

Thriller

Les femmes qui craignaient les hommes

Les femmes qui craignaient les hommes de Jessica Moor

  • Auteur : Jessica Moor
  • Titre : Les femmes qui craignaient les hommes
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Belfond
  • Nombre de pages : 352
  • Parution : 6 mai 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

La banlieue de Manchester abrite une maison pas comme les autres : une résidence sécurisée réservée aux femmes. Ici, elles sont nombreuses à vivre loin de ceux qui ont fait de leur quotidien un cauchemar. Alors, quand le corps de Katie, leur conseillère et amie dévouée, est retrouvé dans la rivière et que l’inspecteur Whitworth entreprend de les interroger, leur réflexe est de se cacher, de se taire.

Pourtant, elles vont devoir parler. Si elles ne le font pas, la police classera l’affaire en suicide. Comment ces femmes terrorisées pourront-elles jamais se confier à un homme ? Et comment livrer ce qu’elles savent sans risquer de faire tomber l’une d’entre elles ? Car chacune détient une pièce de ce puzzle macabre, et révéler la clé du secret pourrait mettre à l’épreuve leur solidarité, ce dernier lien qui les protège dans une société qui semble les avoir oubliées…
Que vaut la vie d’une femme ?

Mon avis

Je remercie les Édituois Belfond pour leur confiance.

Manchester. Le corps de Katy est retrouvé dans la rivière. La police ne tarde pas à conclure à un suicide. Pourtant, en enquêtant davantage, il semblerait que cette première piste pourrait s’avérer fausse. La police va rechercher davantage dans le quotidien de la jeune femme pour savoir si quelqu’un lui voulait du mal. Katy travaillait dans un foyer accueillant des femmes victimes de violences conjugales. Pour en savoir plus sur elle, la police va devoir interroger les résidentes de ce foyer.

J’ai trouvé ce thriller très intéressant de par la thématique abordée. Je l’ai trouvé bien mené et l’auteure a maintenu mon intérêt jusqu’au dénouement. Si je lui ai trouvé quelques petits défauts au niveau d’une construction un peu emmêlée, j’ai malgré tout trouvé ce récit qualitatif.

L’auteure va aborder la thématique des violences conjugales et les témoignages des femmes tout au fil de l’intrigue sont bouleversants. Peu à peu, chacune dévoile son histoire et le lecteur comprend comment elles se sont retrouvées dans ce foyer.

J’ai trouvé l’intrigue principale bien menée et le mystère reste entier jusqu’au dénouement totalement bluffant. L’enquête peut parfois sembler très confuse de par les nombreux retours en arrière et par le nombre important de personnages. Il faut donc rester concentré tout au fil de cette lecture.

La plume de l’auteure est fluide. Le schéma narratif m’a paru judicieux, alternant les moments au passé et les moments de l’enquête menée par les policiers. Dans les moments passés, l’histoire de Katy est dévoilée peu à peu. Les chapitres sont de taille moyenne et le rythme ne faiblit pas au fil des pages.

Un thriller bouleversant de par la thématique abordée. Le suspense reste intact jusqu’au dénouement totalement inattendu. Malgré quelques petits bémols de par une construction narrative qui peut paraître emmêlée, c’est un bon thriller.

Ma note : 16/20

Thriller

1794

1794 de Niklas Natt och Dag

  • Auteur : Niklas Natt och Dag
  • Titre : 1794
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Sonatine
  • Nombre de pages : 544
  • Parution : 6 mai 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Stockholm, 1794. Une nouvelle année commence sous le régime autoritaire du baron Reuterholm, conseiller du roi. À l’hôpital de Danviken, un jeune noble se morfond, tourmenté par le crime horrible dont on l’accuse. Dans une métairie de l’intérieur du pays, une mère pleure sa fille, assassinée lors de sa nuit de noces. L’affaire ne suscitant que peu d’intérêt, elle décide de faire appel à Jean Michael Cardell, un invalide de guerre qui, traumatisé par sa dernière enquête, n’a plus guère de raisons de vivre. Alors que ses investigations le mènent vers un mystérieux orphelinat, Cardell va bientôt se retrouver aux prises avec une étrange société secrète, les Euménides.

Après 1793, Niklas Natt och Dag nous plonge à nouveau dans le monde grouillant et pourrissant d’une fin de règne suédoise que la Révolution terrifie. D’une écriture toujours aussi évocatrice, noire et puissante, il captive le lecteur dès la première page, pour ne plus le lâcher. Mieux qu’un roman : une expérience fascinante.

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Sonatine pour leur confiance.

Stockholm, 1794. Cardell s’apprête à s’aventurer dans une nouvelle enquête. Il sera appelé par une mère qui a perdu sa fille le soir de ses noces. Le jeune mari est d’emblée soupçonné. Alors qu’il est enfermé à l’asile, la mère de la jeune fille demande à Cardell de tirer cette affaire au clair. Que s’est-il réellement passé ?

Je ressors tout simplement conquise par ce thriller historique. J’ai été captivée dès le début et j’ai eu énormément de mal à lâcher ce livre. Je vous ai fourni un résumé très succinct, puisque l’intrigue est très complexe, mais je ne voulais pas vous spoiler quoi que ce soit. Je pense qu’il est mieux de découvrir ce récit peu à peu.

Tous les ingrédients propres au thriller historique sont réunis ici. Entre trahisons, mystères, enquêtes, amour et amitié, je suis passée par une multitude d’émotions. J’ai trouvé que l’auteur savait manier son suspense avec grand brio.

L’ambiance de ce roman est très bien rendue. Avec des descriptions réalistes, l’auteur nous montre toute la misère et la pauvreté qui règnent dans les rues. Il propose une immersion totale à son lecteur.

La plume de l’auteur est fluide. Avec un style très visuel, il a su rendre toute l’atmosphère de l’époque. J’ai particulièrement apprécié les petits chapitres qui permettent de rythmer l’histoire. Je n’ai ressenti aucune longueur. Les descriptions des paysages et des villes sont très bien rendues.

Un deuxième tome captivant, bouleversant et où l’auteur manie le suspense avec brio. Une aventure littéraire à découvrir sans hésiter.

Ma note : 19/20

Thriller

Grand calme

Grand calme de Giles Blunt

  • Auteur : Giles Blunt
  • Titre : Grand calme
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Sonatine
  • Nombre de pages : 336
  • Parution : 12 mai 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Base dérivante Arcosaur, Arctique. Depuis des mois, une équipe de scientifiques affronte les conditions de vie les plus extrêmes pour mener à bien ses recherches. Mais dans la solitude polaire, les nerfs sont à vif et le moindre incident peut entraîner des conséquences désastreuses. Jusqu’à l’irréparable.

Ontario, Canada. Alors que l’hiver s’annonce particulièrement rude à Algonquin Bay, le corps d’un homme est retrouvé dans un motel de la région. Sa maîtresse, dernière personne à l’avoir vu vivant, a disparu. Bientôt, c’est le corps d’une autre femme qui est retrouvé dans un hôtel désaffecté. Dépêchés sur les lieux, les inspecteurs John Cardinal et Lise Delorme sont loin d’imaginer l’ampleur des ramifications qui sous-tendent leur enquête.

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Sonatine pour leur confiance.

Algonquin Bay, Canada. Lorsque Laura disparaît mystérieusement, John Cardinal et Lise Delorme sont chargés de l’affaire. Pendant ce temps, ils vont également devoir enquêter sur des femmes retrouvées mortes par hypothermie. Ces affaires sont-elles reliées ?

Voilà un très bon thriller, construit de manière remarquable, et qui fait augmenter la tension tout au fil des pages. En parallèle, nous suivrons le journal d’un jeune homme qui, au milieu de l’océan arctique, fait des recherches auprès d’une équipe de scientifiques. Si au début, je me suis retrouvée quelque peu perdue avec ces passages, je peux vous dire qu’au dénouement, tout se relie. Il vous faudra donc rester attentifs. Ces passages m’ont paru un peu longs au début, mais au fil et à mesure, j’ai été de plus en plus intriguée par cette équipe et le drame couve.

Le plus de cette intrigue réside indubitablement dans les personnages qui mènent l’enquête, forts et hauts en couleurs. J’ai beaucoup aimé le personnage de Lise qui est totalement spontanée et qui ne se laisse pas faire. John a l’air d’être un personnage éraflé, avec ses failles, mais il est également très attachant. Les deux forment un duo d’enquêteurs très particulier.

L’intrigue est bien menée et l’auteur maintient son suspense jusqu’au bout. Je n’avais pas vu où cette histoire allait aboutir et j’ai été très déroutée. Il faudra être patient, puisque les éléments sont dévoilés par petites touches et l’auteur nous balade pendant ce roman.

La plume de l’auteur est fluide mais tout à la fois très soignée. Sous un style percutant, Giles sait maintenir l’attention de son lecteur. Les chapitres se succèdent, l’un consacré aux affaires présentes, et l’autre à cette équipe de scientifiques perdue en plein arctique. Cela dynamise beaucoup le récit.

Un très bon thriller, au suspense maîtrisé jusqu’au dénouement surprenant. Le début prend un peu de temps à se mettre en place, mais par la suite, il devient très difficile de lâcher ce livre. À découvrir.

Ma note : 16/20

Thriller

Seule la haine

Seule la haine de David Ruiz Martin

  • Auteur : David Ruiz Martin
  • Titre : Seule la haine
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Taurnada
  • Nombre de pages : 252
  • Parution : 10 juin 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Persuadé que Larry Barney, psychanalyste spécialisé dans les troubles de l’adolescence, est responsable du suicide de son frère, Elliot, quinze ans, se présente armé dans son cabinet.
Séquestré, Larry n’a d’autre choix que de laisser le jeune homme lui relater les derniers mois. Mais très vite, c’est l’escalade de l’horreur: Larry est jeté dans un monde qui le dépasse, aux frontières de l’abject et de l’inhumanité.
Au fil du récit, tandis que les détails se succèdent, une seule idée l’obsède: celle de s’en sortir, à tout prix…

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Taurnada pour leur confiance.

Neuchâtel. Dans le cabinet du psychanalyste Larry, le drame couve. Le jeune Elliot, quinze ans, vient de se présenter armé et menace Larry. Pour lui, le psychanalyste est le responsable du suicide de son frère. Larry n’a pas le choix, il se voit dans l’obligation d’écouter le jeune homme raconter son histoire.

Il s’agit ici d’un thriller purement psychologique, dans lequel l’auteur, à l’aide d’un huis clos, déroule une intrigue qui montera en tension tout au fil des pages. Cela a été une très bonne lecture, emplie de rebondissements.

Si au début, j’ai un peu craint que l’intrigue ne tourne en rond, puisque c’est souvent ce qui caractérise les huis clos, je dois dire que je me suis vite aperçue qu’il n’en serait rien. David a su maîtriser son récit avec brio et renouveler son intrigue tout au fil des pages afin de ne jamais créer une monotonie ou un quelconque scénario répétitif.

Au fil de l’histoire racontée par Elliot, la tension va monter peu à peu. Les questionnements sont nombreux et il devient très difficile de lâcher le livre. La confrontation entre Elliot et Larry est forte. L’auteur a réussit à brosser des personnages profonds. La tension est bien dosée. L’auteur ne nous sert pas tous les mystères dès le départ.

La plume de l’auteur est très fluide. Avec un style direct, l’histoire se lit très vite. Les petits chapitres rythment l’histoire. Les dialogues sont nombreux. Si au début, l’intrigue est un peu lente à se mettre en place, je dois dire que par la suite, la tension monte crescendo.

Un très bon thriller psychologique. L’auteur nous offre un huis clos angoissant et parfaitement dosé dans le suspense. À découvrir.

Ma note : 17/20

Thriller

Blackwood

Blackwood de Michael Farris Smith

  • Auteur : Michael Farris Smith
  • Titre : Blackwood
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Sonatine
  • Nombre de pages : 288
  • Parution : 29 avril 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

1975. Red Bluff, petite ville du Mississippi, se meurt en silence, étouffée par le kudzu, une plante grimpante qui envahie tout.
Après des années d’absence, Colburn est de retour sur les lieux de son enfance. Mais sa présence semble échauffer les esprits. Lorsque deux enfants disparaissent, la vallée s’embrase…

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Sonatine pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Red Bluff. C’est dans cette petite ville oppressée par le Kudzu, que Colburn décide de revenir. Il a fui un drame familial, mais en revenant il s’aperçoit que ses blessures sont toujours profondes. Il n’est pas la bienvenue et lorsque des disparitions surviennent, il n’en faut pas plus aux habitants pour le soupçonner. Que se passe-t-il réellement dans cette localité ?

Je ressors conquise par ce roman puissant, que ce soit au niveau de l’intrigue comme au niveau de la narration. J’y ai retrouvé une grande originalité, et pourtant, il faut bien le dire, le rythme est lent et donne la sensation d’un récit qui peut s’enliser. Il n’en est rien. Il faudra être patient, le temps de s’adapter aux premiers chapitres. S’ensuivra une lecture qui bouleversera.

L’auteur a su créer une grande densité au niveau de ses personnages. Colburn est très bien dépeint. D’une grande profondeur, ce personnage m’a intriguée tout au fil des pages. Tout en nuances, il n’est jamais statique. Il évolue durant toute l’intrigue et l’auteur dévoile peu à peu ses tourments et toute son histoire personnelle.

Ce que j’ai trouvé très original, c’est la place qu’accorde l’auteur au Kudzu, cette plante envahissante qui cause énormément de dégâts. Cette plante prend forme comme un personnage à part entière et tient toute sa place dans l’intrigue. L’auteur a su rendre les descriptions de ces paysages avec brio.

Le rythme de l’intrigue est parfois lent, mais il faut s’accrocher pour ne pas passer à côté de ce roman. L’auteur nous dévoile les éléments avec parcimonie et quelques personnages secondaires vont compléter ce récit. Je préfère ne pas vous en parler afin de ne rien vous spoiler.

La plume de l’auteur est particulière. Je l’ai trouvée très réaliste et soignée. Les descriptions sont très bien rendues. Peu de dialogues parsèment le récit, mais ce n’est pas un problème au vu de la qualité du style. Le rythme est soutenu. Pour ma part, je n’ai ressenti aucune longueur. J’ai trouvé cette lecture très fluide.

Un thriller original, dans lequel une plante prend la forme d’un personnage à part entière. Avec un style de qualité, l’auteur déroule une intrigue emplie de profondeur et de noirceur.

Ma note : 18/20

Thriller

…Et pour le pire

…Et pour le pire de Noël Boudou

  • Auteur :
  • Titre : …Et pour le pire
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Taurnada
  • Nombre de pages : 252
  • Parution : 13 mai 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Bénédicte et Vincent auraient pu vieillir paisiblement ensemble. Malheureusement, le destin en a décidé autrement, il y a vingt ans…
Vingt ans. Vingt ans à attendre… à attendre que les assassins de sa femme sortent de prison.
Depuis vingt ans, Vincent Dolt n’a qu’une seule idée en tête : venger sa douce Bénédicte…
Depuis vingt ans, seule la haine le maintient en vie.
Mais une vengeance n’est jamais simple, surtout à 86 ans.
Il a vécu le meilleur, il se prépare au pire…

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier les Éditions Taurnada pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Voilà vingt ans que Vincent vit sans sa Bénédicte. Sa femme a été assassinée et il n’a plus qu’une idée en tête, celle de se venger. Mais voilà, comment va-t-il y a arriver maintenant qu’il est devenu un vieil homme ? Ses nouveaux voisins pourraient-ils l’aider ?

J’ai passé un excellent moment de lecture avec ce thriller. Il s’agit du deuxième roman de Noël Boudou que je découvre, et je peux confirmer que l’auteur a un vrai talent pour ferrer son lecteur. Même si j’ai trouvé cet opus quelque peu en deçà du précédent, il n’en reste pas moins que j’ai trouvé la lecture très addictive et que j’ai eu beaucoup de mal à lâcher mon livre.

D’emblée, l’auteur nous dresse le portrait d’un vieil homme bougon et aux préjugés très nombreux. Les personnages secondaires tiendront une grande place dans l’intrigue. En effet, ses voisins m’ont intriguée dès le départ et j’ai trouvé que Noël avait su ménager un bon suspense, qui perdure jusqu’au dénouement.

La plume de l’auteur est toujours aussi addictive. Avec un style véloce, le roman va à toute vitesse. Le rythme est très soutenu. Les rebondissements sont multiples. Le choix de la première personne pour la narration est particulièrement judicieux.

Un roman original et qui ne souffre d’aucune longueur. L’intrigue va à tout vitesse et les pages défilent. À découvrir.

Ma note : 16/20