Thriller

Le chalet

Le chalet de Catherine Cooper

  • Auteur : Catherine Cooper
  • Titre : Le chalet
  • Genre : Thriller
  • Éditions : L’Archipel
  • Nombre de pages : 320
  • Parution : 24 novembre 2022
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

1998. Deux frères, Will et Adam, emmènent leurs petites amies dans une station de ski huppée des Alpes. Un jour, au retour d‘une longue descente hors-piste, l’un d’eux manque à l’appel…
2020. Deux couples ont loué dans la même station un chalet de luxe. Quatre personnes liées, d’une façon ou d’une autre, au drame du passé. Dans l’ombre, quelqu’un connaît la vérité. Et attend son heure pour frapper…
Dans ces montagnes battues par la tempête, jamais « cold case » n’aura aussi bien porté son nom…

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions de l’Archipel pour leur confiance.

1998, la Madière, station de ski française. Deux frères s’y retrouvent pour passer des vacances avec leurs fiancées. Tout s’assombrit lorsque l’un des deux frères demeure introuvable suite à une grande tempête et une sortie de ski en hors-piste. Plus de deux décennies après ce tragique accident, ce sont deux couples différents qui se retrouvent, mais pourtant, il semblerait que les événements du passé ne vont pas tarder à refaire surface.

Quel excellent moment de lecture que ce thriller remarquablement ficelé et haletant. Je ne veux vraiment pas en dire plus sur le synopsis, j’ai bien trop peur de vous spoiler les surprises que j’ai eues en découvrant ce roman tout au fil des pages.

Dès les premières pages, l’auteure a réussi à me captiver. On rentre d’emblée dans cette histoire, et j’ai beaucoup aimé lorsque l’histoire passée et présente se télescopent dans un jeu de faux-semblants, de suspicion et de mystères.

Je n’ai pas arrêté de me poser une multitude de question tout au fil de ma lecture, et je dois bien avouer que je n’ai rien vu venir. L’auteure a pris le temps de créer un réel suspense qui se maintient jusqu’au dénouement inattendu.

La plume de l’auteure est très fluide. Le schéma narratif est parfait et convient parfaitement à ce genre de thriller. En effet, l’auteure va alterner entre le passé et le présent, mais également entre les divers personnages. Ce roman n’est jamais monotone, au contraire. L’atmosphère est également très bien rendue.

Un thriller captivant que j’ai trouvé particulièrement réussi. Je ne peux que vous conseiller cette lecture.

Ma note : 18/20

Publicité
Thriller

Les trois meurtres de William Drever

Les trois meurtres de William Drever de John Wainwright

  • Auteur : John Wainwright
  • Titre : Les trois meurtres de William Drever
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Sonatine
  • Nombre de pages : 240
  • Parution : 13 octobre 2022
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

William Drever, un comptable sans histoires, vient d’être condamné pour le meurtre de trois femmes. Après plus de vingt ans de mariage, son épouse Carol est sous le choc. William est coupable, cela ne fait de doute pour personne. Il s’est défendu sans conviction, il n’a pas fait appel. Pour sa famille, désormais, c’est comme s’il avait cessé d’exister. L’homme qu’ils ont connu n’est plus. Alors que Carol essaie tant bien que mal de reprendre une vie normale, une certaine Ruth Linley cherche à la contacter. Avec une nouvelle stupéfiante à propos de William. Qui va conduire les siens à reprendre l’enquête pas à pas, à la recherche des pièces manquantes.

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Sonatine pour leur confiance.

William Drever est condamné. Toutes les preuves sont contre lui et tout semble indiquer qu’il est le meurtrier de trois femmes. Sa femme Carol est sous le choc. Ses enfants Robert et Anne ne veulent pas y croire. Liz, sa belle-sœur, est là pour soutenir la famille. Pourtant, bientôt, de nouvelles preuves vont faire leur apparition. Et si tout n’était pas aussi clair qu’il n’y paraissait de prime abord ?

Voilà un excellent roman psychologique qui se doit d’être découvert. J’ai vraiment passé un excellent moment de lecture, grâce à cette enquête tarabiscotée et aux personnages remarquablement campés. L’auteur a su rester sur une ligne plutôt classique mais c’est très efficace.

Dès le début, j’ai été intriguée et je voulais savoir comment finirait cette histoire. Les révélations arrivent très doucement, l’auteur prenant son temps pour nous présenter les divers personnages de cette intrigue. Du coup, j’ai soupçonné presque tout le monde, et bien évidemment, je n’ai rien deviné du dénouement.

L’auteur a donc réussi à me surprendre jusqu’au bout. Tout passe ici par la psychologie des personnages. Il ne faut donc surtout pas s’attendre à une histoire qui va à toute vitesse, sous peine de vous retrouver très déçus. Bien au contraire, le rythme est très lent. Pourtant, je ne me suis jamais ennuyée.

La plume est tout en finesse. J’ai beaucoup aimé les changements constants de personnages tout au fil de l’intrigue. Cela octroie énormément de rythme à l’histoire. Je n’ai pas ressenti de longueurs et les pages se tournent très facilement.

Un roman qui prendra le temps de se mettre en place, dans lequel les personnages sont très bien dépeints et qui vous surprendra avec un dénouement totalement inattendu.

Ma note : 17/20

Thriller

Comme une image

Comme une image de Magali Collet

  • Auteur : Magali Collet
  • Titre : Comme une image
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Taurnada
  • Nombre de pages : 256
  • Parution : 6 octobre 2022
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Lalie a 9 ans, un teint de pêche et des joues roses. Elle a aussi deux frères et des chatons, une belle-mère et deux maisons.
C’est une enfant intelligente et vive, une grande sœur attentionnée et une amie fidèle.
C’est la petite fille que chacun aimerait avoir.
D’ailleurs, tout le monde aime Lalie.
Tout le monde doit aimer Lalie.
C’est une évidence.
Il le faut.

Mon avis

Je remercie les Éditions Taurnada pour leur confiance.

Lalie a neuf ans. La petite fille semble être parfaite. Pourtant, lorsque ses parents se séparent, il semblerait que Lalie commence à changer de comportement.

Je ne veux vraiment pas en dire plus sur le synopsis de ce roman, puisque je risquerais de vous spoiler des événements. Tout ce que je peux vous dire, c’est que Magali Collet nous offre un roman véritablement glaçant, et que je n’ai pas su lâcher une fois commencé.

L’auteure a réussi à faire monter le suspense avec beaucoup de parcimonie. Elle nous présente d’abord Lalie et son entourage familial. La mise en place se fait très rapidement, et le lecteur soupçonne dès le départ que de terribles événements vont s’ensuivre.

Après avoir débuté ce roman, il m’a été très compliqué de le lâcher. Les pages défilent. Par contre, j’ai trouvé le dénouement un peu abrupt et c’est un petit bémol que j’émets.

La plume de l’auteure est très fluide. Les petits chapitres offrent beaucoup de rythme à la lecture. J’aime beaucoup la manière d’écrire de Magali, le roman se lit très rapidement.

Un roman glaçant à découvrir sans hésiter.

Ma note : 18/20

Thriller

Un profond sommeil

Un profond sommeil de Tiffany Quay Tyson

  • Auteur : Tiffany Quay Tyson
  • Titre : Un profond sommeil
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Sonatine
  • Nombre de pages : 400
  • Parution : 25 août 2022
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

White Forest, Mississippi. Cachée au milieu de la forêt, la carrière fascine autant qu’elle inquiète. On murmure que des esprits malveillants se dissimulent dans ses eaux profondes. Par une chaude journée d’été, Roberta et Willet bravent toutes les superstitions pour aller s’y baigner avec leur petite soeur, Pansy. En quête de baies, ils s’éloignent de la carrière. Quand ils reviennent, Pansy a disparu.
Quelques années plus tard, Roberta et Willet, qui n’ont jamais renoncé à retrouver leur soeur, suivent un indice qui les mène dans le sud de la Floride. C’est là, dans les troubles profondeurs des Everglades, qu’ils espèrent trouver la réponse à toutes leurs questions.

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Sonatine pour leur confiance.

White Forest, Mississippi, 1976. Willet, seize ans, Bert, quatorze ans et leur petite sœur Pansy, six ans, décident de se rendre à la carrière proche de chez eux pour se rafraîchir et nager un peu. Willet et Bert vont cueillir des mûres, pendant que Pansy reste dans l’eau. Ils s’éloignent de leur sœur et un orage éclate alors. Lorsque la pluie cesse, et qu’ils retournent récupérer Pansy, cette dernière demeure introuvable. Que s’est-il passé ?

Ce roman a été un coup de cœur monumental. J’ai été bouleversée par ce récit qui apporte son lot de surprises, que ce soit au niveau de l’intrigue comme au niveau de l’écriture. J’ai été captivée de bout en bout et je n’ai pas vu défiler les pages.

Je dois dire que je ne m’attendais pas forcément à ce genre d’intrigue. J’ai pensé que tout tournerait autour de la recherche de Pansy et q’une enquête en découlerait, mais en fait, ce roman, c’est davantage un récit d’atmosphère, servi par des personnages particulièrement bien dépeints et par une acuité rare de la part de l’auteure afin d’analyser les diverses émotions des personnages.

En filigrane, nous suivons l’histoire de la carrière. S’il est vrai que ces passages peuvent paraître déroutants de prime abord, ils sont néanmoins nécessaires pour comprendre cette histoire familiale dans son ensemble.

Même si ce n’est pas un roman d’enquête à proprement parler, rassurez-vous, l’auteure fournira toutes les explications aux divers mystères qui jalonnent ce récit. J’ai trouvé que toute l’intrigue reposait sur la force des personnages, en particulier Bert, puisque toute l’histoire est vue sous son point de vue.

La plume de l’auteure m’a beaucoup plu. Je l’ai trouvée tout en sensibilité. Le récit est narré à la première personne, procédé très judicieux. L’histoire actuelle est entrecoupée de passages dans le passé à chaque chapitre.

Un roman qui a été un coup de cœur pour ma part, tant les personnages sont bien dépeints et portent l’histoire. Il s’agit davantage d’un roman d’atmosphère que d’un thriller et l’histoire avance peu à peu. À découvrir.

Ma note : 19 /20

Thriller

L’inconnue de Vienne

L’inconnue de Vienne de Robert Goddard

  • Auteur : Robert Goddard
  • Titre : L’inconnue de Vienne
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Sonatine
  • Nombre de pages : 448
  • Parution : 25 août 2022
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Prisonnier d’un mariage malheureux, Ian Jarrett est persuadé que plus jamais il ne connaîtra l’amour. Et pourtant… Lorsqu’il rencontre Marian Esguard dans un parc enneigé de Vienne, où il est venu prendre des photos pour un magazine, le coup de foudre est immédiat. De retour à Londres, Ian n’a plus qu’une idée en tête : se séparer de sa femme et rejoindre comme promis
l’élue de son coeur. Mais lorsqu’il arrive enfin au rendez-vous tant attendu, sur la côte anglaise, Marian n’est pas là. Obsédé par cet amour qui a bouleversé sa vie, Ian décide alors de retrouver sa trace. Ce qu’il apprend le déconcerte davantage.
Qui est vraiment cette femme insaisissable ? Une manipulatrice ou la victime d’un passé que quelqu’un souhaite garder secret, à n’importe quel prix ?

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Sonatine pour leur confiance.

Ian est un photographe de renommée. Un magazine va alors lui proposer de s’occuper de la partie londonienne pour un beau livre tournant autour des quatre saisons et de quatre capitales européennes. Lorsque son collègue pour la partie viennoise décide d’abandonner le projet, Ian va alors accepter de le remplacer. Il se rend donc à Vienne afin de réaliser ses photos. Là, il y fera la connaissance de Marian. Entre eux, c’est une évidence, bien que les deux soient déjà mariés. Malgré tout, ils m’ont aucun doute, ils se retrouveront à Londres. Pourtant, Marian va brusquement disparaître après avoir demandé à Ian de ne plus la chercher ni la contacter. Qui est donc cette femme mystérieuse ?

Robert Goddard réalise ici un véritable tour de force littéraire, de par une intrigue des plus mystérieuses et un suspense intact jusqu’au dénouement. J’ai énormément apprécié cette histoire qui m’a baladée de fausses pistes en rebondissements inattendus.

Je vous ai livré un résumé assez succinct, afin que vous découvriez au fur et mesure les tenants et aboutissants de cette intrigue à la mécanique parfaitement huilée. J’aime autant vous prevenir, il vous faudra rester concentré lors de cette lecture.

En effet, l’auteur nous amène d’une piste à l’autre, et les indices s’imbriquent les uns dans les autres. Chaque révélation nous mène à un autre mystère, et ensuite à une nouvelle révélation. C’est captivant à suivre, et cela rend le roman très dynamique. Je ne me suis jamais ennuyée.

Une multitude de personnages secondaires feront leur apparition, ainsi qu’une enquête tirée du passé. Je ne veux vraiment pas vous en dire plus, sous peine de vous spoiler. Il y a certaines révélations qui m’ont réellement surprise.

La plume de l’auteur est fluide et riche en détails. Avec beaucoup de minutie, l’auteur nous expose une intrigue captivante. Les chapitres sont plutôt longs mais cela ne casse jamais le rythme.

Une enquête captivante, dans laquelle les révélations sont surprenantes. Je ressors conquise par ce roman très complexe, mais dans lequel le jeu de pistes conçu par l’auteur est captivant. À découvrir.

Ma note : 17/20

Thriller

Ne faites confiance à personne

Ne faites confiance à personne de T. M. Logan

  • Auteur : T. M. Logan
  • Titre : Ne faites confiance à personne
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Hugo Publishing
  • Nombre de pages : 441
  • Parution : 2 juin 2022
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Alors qu’Ellen est dans un train pour rentrer à Londres, une jeune femme qui porte un adorable bébé de trois mois s’assoit en face d’elle. Elles font brièvement connaissance et Kathryn confie le bébé à Ellen, le temps de répondre à un appel urgent sur la plateforme entre deux wagons. Alors qu’elle prend le bébé, Mia, dans ses bras, le cœur d’Ellen se serre à l’idée qu’elle-même ne pourra jamais devenir mère. Les minutes passent, le train s’arrête à une station, puis redémarre lorsqu’Ellen voit avec stupéfaction sur le quai Kathryn qui se dirige d’un pas décidé vers la sortie… Elle se retrouve seule avec le bébé et, à ses pieds, le petit sac avec les quelques affaires du nourrisson. Lorsqu’elle l’ouvre, elle tombe sur les quelques lignes griffonnées à la vite par la jeune femme quelques minutes plus tôt : Protégez Mia Méfiez-vous des flics Ne faites confiance à personne Ellen va découvrir que le bébé qu’elle tient dans ses bras est la clé d’un crime épouvantable et que des personnes sont prêtes à tout pour le récupérer. Ellen sait que les choix qu’elle s’apprête à faire pourraient lui coûter… tout

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Hugo Publishing pour leur confiance.

Ellen est de retour à Londres après un rendez-vous médical. Dans le train, une jeune femme avec un bébé va s’asseoir en face d’elle. Cela éveille en elle des souvenirs douloureux, puisqu’elle n’a jamais réussi à tomber enceinte. Lorsque Kathryn demande à Ellen de bien vouloir tenir Mia, le bébé, pendant qu’elle passe un coup de fil, Ellen va accepter. Pourtant, à l’arrêt suivant, elle voit Kathryn descendre du train, en lui laissant Mia. Ellen commence à paniquer, et elle aperçoit dans les affaires du bébé laissées par Kathryn un mot qui lui est adressé par cette dernière, et lui demandant de protéger Mia et de ne faire confiance à personne.

C’est mon premier roman de cet auteur, et après cette découverte, j’ai très envie de découvrir un autre de ses récits. J’ai passé un excellent moment de lecture et j’ai soupçonné tous les personnages lors de cette intrigue qui va à toute vitesse.

D’emblée, je me suis attachée à Ellen. J’ai trouvé ce personnage très bien dépeint, avec toutes ses failles et ses faiblesses, mais également son courage et sa ténacité. La jeune femme bravera tous les dangers afin de protéger Mia.

L’intrigue est très bien menée et j’ai été tenue en haleine tout au fil des pages. Le dénouement est inattendu et je dois dire que l’auteur a su maintenir son suspense jusqu’aux dernières pages. Je n’ai jamais ressenti d’ennui lors de ma lecture.

La plume est d’une grande fluidité. Le récit est partagé en journées et les chapitres sont plutôt courts, ce qui permet d’octroyer un rythme soutenu tout au fil des pages.

Un thriller qui m’a tenue en haleine, au rythme soutenu et sans aucun moment d’ennui pour ma part. Je recommande cette lecture sans hésiter.

Ma note : 18/20

Thriller

Brocélia

Brocélia de Jean-Marc Dhainaut

  • Auteur : Jean-Marc Dhainaut
  • Titre : Brocélia
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Taurnada
  • Nombre de pages : 250
  • Parution : 7 juillet 2022
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Meghan Grayford, une jeune journaliste passionnée par l’exploration de lieux abandonnés, a localisé un vieux manoir dans la forêt de Brocéliande : ses occupants semblent avoir fui précipitamment…
En se faufilant dans cette bâtisse isolée, Meghan ignore encore que son histoire n’est pas peuplée de magie et de fées, mais d’horreur et de sang…
La nuit, quand tout est calme, le Manoir Brocélia se réveille…
La nuit, quand tout est calme, les atrocités de son passé reprennent vie…
La curiosité est un vilain défaut… Meghan aurait mieux fait de s’en souvenir…

Un thriller aussi terrifiant que captivant, dans la lignée des investigations paranormales d’Alan Lambin.

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Taurnada pour leur confiance.

Bretagne. Meghan est journaliste pour un petit magazine traitant de sujets insolites. Devant rendre impérativement un papier au chef au plus vite, la jeune fille décide de se rendre à nouveau dans un manoir perdu dans la forêt de Brocéliande. En effet, il y a un an, elle avait déjà tenté l’expérience, mais les événements étranges qu’elle avait aperçus l’avaient tant effrayée, qu’elle s’était enfuie en courant. Pourtant, la jeune fille va décider de tirer cette affaire au clair, avec l’aide d’Alan.

Quelle excellente découverte que ce roman paranormal. J’ai vraiment passé un très bon moment de lecture, et quel plaisir que de retrouver le personnage d’Alan, même s’il est vrai que dans cet opus, il demeurera davantage en retrait, puisque le personnage de Meghan sera davantage présent.

Je reste admirative devant le talent de l’auteur qui réussit au travers des mots à faire passer une ambiance pesante et horrifique. J’ai frissonné à plusieurs reprises et j’ai trouvé cette histoire plus qu’intrigante. Dès les premières pages, j’ai été happée dans ce récit.

L’auteur a su créer une intrigue qui m’a tenue en haleine tout au fil des pages. J’ai beaucoup aimé le personnage de Meghan, courageuse et opiniâtre à souhait. J’ai beaucoup apprécié de retrouver le personnage d’Alan également.

La plume de l’auteur est d’une grande fluidité. Une fois commencé, ce roman est très difficile à lâcher. Les petits chapitres rythment l’histoire. Jean-Marc Dhainaut a un style très cinématographique, ce qui permet de tourner les pages avec avidité et de frissonner tout au fil du récit.

Un roman paranormal très bien construit, au suspense intact jusqu’au dénouement inattendu. C’est une excellente découverte que je vous recommande sans hésiter.

Ma note : 18/20

Thriller

Si tu étais là

Si tu étais là d’Alafair Burke

  • Auteur : Alafair Burke
  • Titre : Si tu étais là
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Les Presses de la Cité
  • Nombre de pages : 432
  • Parution : 9 juin 2022
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Lorsqu’une mystérieuse superwoman sauve in extremis un adolescent tombé sur les voies du métro new-yorkais, McKenna Jordan pense tenir une histoire en or.

En tentant d’identifier l’héroïne, volatilisée comme par magie, la journaliste – et ancienne procureure adjointe – met la main sur une vidéo de l’incident. Contre toute attente, elle croit y reconnaître une amie chère disparue dix ans plus tôt sans laisser de traces. Ébranlée dans ses certitudes, McKenna va replonger dans cet épisode douloureux de son passé. Persuadée que ce fantôme veut être retrouvé, elle enclenche alors malgré elle les rouages d’une affaire aux ramifications obscures, mettant à vif d’intimes blessures…

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Presses de la Cité pour leur confiance.

McKenna est journaliste pour un petit magazine. Lorsqu’une femme sauve un jeune homme tombé sur les rails du métro, elle croit tenir une idée de départ pour un nouveau papier. Elle n’a alors qu’une chose en tête. Elle tient absolument à retrouver l’identité de cette femme mystérieuse. C’est alors qu’un témoin de la scène qui a eu le temps de tout filmer avec son portable la contacte. Lorsque McKenna a accès à cette vidéo, c’est le choc. Elle pense reconnaître Susan, l’une de ses meilleures amies, disparue sans laisser de traces voilà maintenant dix ans.

J’ai passé un bon moment de lecture avec ce thriller qui m’a tenue en haleine, mais je dois bien avouer que parfois, l’auteure a réussi à me perdre à plusieurs reprises, et cela est notamment dû à une intrigue très complexe et aux diverses directions prises dans ce récit.

Pourtant, dès le départ, je dois dire avoir bien accroché au postulat initial proposé par l’auteure. Je me suis vite posée une multitude de questions et pensé à beaucoup d’hypothèses. J’ai trouvé le départ tonitruant, et l’auteure m’a accrochée, mais au fur et à mesure de ma lecture, j’ai retrouvé beaucoup de complexité, et il faudra rester bien concentré pour ne pas se perdre.

En effet, l’auteure part dans diverses directions et beaucoup de personnages secondaires viennent étayer son intrigue. J’ai soupçonné beaucoup des personnages, mais j’ai été incapable d’imaginer ce dénouement.

La fin nous livre toutes les explications nécessaires. L’auteure a su créer des personnages très denses, et elle a eu un véritable talent pour maintenir le suspense jusqu’au dénouement. Malgré ces petits moments où je me suis parfois sentie un peu perdue, j’ai trouvé ce roman réussi.

La plume de l’auteure est très fluide. Les pages défilent et les chapitres sont courts, ce qui rythme l’histoire. Je n’ai pas ressenti de longueurs lors de ma lecture, même si par moments, il peut sembler que l’intrigue s’éparpille quelque peu.

Un thriller complexe, qui maintien le suspense jusqu’au dénouement.

Ma note : 16/20

Thriller

La preuve des contraires

La preuve des contraires de Caitlin Wahrer

  • Auteur : Caitlin Wahrer
  • Titre : La preuve des contraires
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Sonatine
  • Nombre de pages : 464
  • Parution : 16 juin 2022
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Octobre 2015. Le téléphone sonne chez Julia et Tony Hall, qui vivent une existence paisible dans leur grande maison du Maine. Tony répond puis se rue au chevet de son frère, Nick. Celui-ci vient d’être admis aux urgences après avoir été violemment agressé la veille par un inconnu rencontré dans un bar. Le monde de Tony s’effondre. Et plus encore lorsque l’inspecteur Rice, chargé de l’enquête, commence à douter du témoignage de Nick. Si Tony est prêt à tout pour sauver son frère, Julia, elle, est prête à tout pour sauver son mari à la dérive.

Février 2019. Le téléphone sonne à nouveau chez les Hall. Au bout du fil, l’inspecteur Rice, à qui Julia n’a pas parlé depuis des années. À la retraite, malade, celui-ci demande à la voir. Il a des révélations à lui faire sur cette affaire qui n’a cessé de l’obséder, des révélations qui vont remettre en question toutes les apparences.

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Sonatine pour leur confiance.

Octobre 2015. Tony et Julia vivent paisiblement auprès de leurs deux enfants. Pourtant, un jour, tout bascule. Tony est appelé en urgence pour rejoindre son petit frère à l’hôpital. Ce dernier a été violemment agressé. Il va alors s’ensuivre une enquête et un long procédé juridique pour faire justice. C’est l’inspecteur John Rice qui va s’occuper de cette affaire. Quatre ans plus tard, ce même inspecteur va demander à s’entretenir avec Julia. Tout semble remis en question et il semblerait y avoir une autre vérité.

C’est un roman psychologique très réussi que nous propose ici l’auteure. Je l’ai trouvé très abouti, notamment grâce à des personnages très denses et réalistes, ainsi qu’une montée de tension très maîtrisée.

Il est vrai que l’intrigue de ce thriller est très lente à se mettre en place. Il ne faut surtout pas vous attendre à un rythme trépidant, sous peine de vous retrouver déçus. Ici, ce qui va primer, c’est le talent de l’auteure à approfondir le caractère des personnages. Tout passe par le côté psychologique.

C’est peu à peu que l’on découvre cette famille, les liens qui unissent chacun d’entre eux. J’ai été particulièrement émue par la relation des des deux frères, Tony exerçant un véritable sentiment de protection envers Nick.

L’intrigue va tout en douceur, mais l’auteure a amené son histoire là où je ne m’y attendais pas. Elle a donc réussi à me surprendre avec sa révélation finale. Les personnages sont d’une rare densité, et il faut bien dire que tous les ingrédients d’un excellent thriller psychologique sont réunis.

La plume de l’auteure est très fluide. J’ai particulièrement apprécié le schéma narratif, consistant à alterner les points de vue entre Nick, Tony, Julia et John. D’autre part, c’est un récit à double temporalité que propose ici l’auteure, avec la partie au passé et la partie au présent, ce qui permet au lecteur de découvrir peu à peu ce qu’il s’est réellement passé.

Un thriller psychologique qui prend le temps de se mettre en place et dans lequel les personnages sont d’une grande densité. Malgré un rythme qui peut paraître un peu lent, l’auteure a réussi à me surprendre et j’ai trouvé ce roman très abouti. À découvrir.

Ma note : 17/20

Thriller

Omerta

Omerta de R. J. Ellory

  • Auteur : R. J. Ellory
  • Titre : Omerta
  • Genre : Sonatine
  • Éditions : Sonatine
  • Nombre de pages : 600
  • Parution : 2 juin 2022
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Écrivain à la dérive, John Harper vient d’apprendre une nouvelle qui le bouleverse : son père, qu’il n’a jamais connu et croyait mort depuis longtemps, est bel et bien en vie. Il se trouve dans un hôpital de Manhattan où l’on vient de le transporter, à la suite de graves blessures par balles. John n’est cependant pas au bout de ses surprises : son père n’est pas n’importe qui, puisqu’il s’agit de Lenny Bernstein, l’un des pontes de la mafia new-yorkaise. Bien vite, John va découvrir que si son passé a été bâti sur des mensonges, son présent l’est tout autant. Pour démêler le vrai du faux, il va devoir se confronter à une énigme insoluble : quel genre d’homme est vraiment son père ?

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Sonatine pour leur confiance.

John Harper réside à Miami, où il mène un quotidien paisible en tant que rédacteur pour un magazine. Auteur d’un roman, il peine à renouveler ce succès. Lorsque sa tante le contacte depuis New-York, pour le jeune homme, c’est un choc. En effet, son père, qu’il croyait décédé depuis des années, est victime de graves blessures par balles. John va devoir alors apprendre à connaître ce père dont il ignore tout, et ce qu’il va découvrir va le faire rentrer dans un engrenage terrifiant.

Lorsque j’ouvre un roman de Ellory, je sais que je vais y retrouver une grande profondeur dans les personnages, notamment, et une intrigue palpitante qui va me tenir en haleine tout au fil des pages. Ici, cet opus ne va pas déroger à la règle. Je me suis totalement attachée à John, qui va porter l’histoire à lui-seul. Il est impossible de ne pas ressentir d’empathie pour ce personnage à la recherche désespérée de ses origines.

L’auteur crée une intrigue glaçante, dans laquelle les personnages secondaires ont tous bien des secrets à cacher. Tout au fil des pages, j’ai craint pour John, qui va se retrouver bien malgré lui prit dans un engrenage duquel il aura bien du mal à s’extirper.

Ellory va prendre son temps pour nous présenter les personnages, ce qui les relie entre eux. Le rythme est lent et il ne faut pas s’attendre à un thriller qui va à toute vitesse, bien au contraire. Cela ne m’a pas du tout gênée dans ma lecture. J’ai trouvé que l’auteur avait un réel talent afin de faire monter la tension.

La plume de l’auteur est très fluide. John porte l’histoire et Ellory a su en faire un personnage principal profond, avec ses failles et ses doutes. Les chapitres sont de taille moyenne, et ce roman est un petit pavé de 600 pages. Pourtant, je n’ai pas vu défiler les pages, et je n’ai jamais ressenti un quelconque ennui.

Un roman qui prend le temps de se mettre en place, dans lequel la tension monte peu à peu, pour un final où tout s’accélère. Une excellente lecture que je vous recommande.

Ma note : 17/20