Thriller

Les eaux noires

Les eaux noires d’Estelle Tharreau

  • Auteur : Estelle Tharreau
  • Titre : Les eaux noires
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Taurnada
  • Nombre de pages : 252
  • Parution : 7 octobre 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Lorsque les eaux noires recrachent le corps de la fille de Joséfa, personne ne peut imaginer la descente aux enfers qui attend les habitants de la Baie des Naufragés.
L’assassin restant introuvable, à l’abri des petits secrets et des grands vices, une mécanique de malheur va alors tout balayer sur son passage…
Les révélations d’un corbeau, la détresse d’une mère et le cynisme d’un flic alimenteront l’engrenage de la rumeur, de la suspicion et de la haine.
Joséfa réussira-t-elle à survivre à la vérité ?

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Taurnada pour leur confiance.

Joséfa vit seule avec sa fille Suzy, depuis le décès de son mari. Elles habitent dans une maison isolée, située dans la baie des naufragés. Là, seuls quelques voisins y résident. Lorsque le corps de Suzy est découvert, personne ne semble avoir rien vu. Dès lors, c’est un combat sans fin qui va débuter pour Joséfa et pour retrouver le coupable.

C’est un excellent roman que je viens de découvrir. La plume d’Estelle Tharreau gagne à chaque fois plus de densité au fil de ses publications. Ici, l’atmosphère de son récit gagne en densité au fur et à mesure.

Tout au fil des pages, j’ai ressenti toute la détresse de cette mère qui fera tout pour retrouver le coupable. Le personnage de Joséfa est remarquablement construit. L’auteure a su en faire un personnage profond.

Estelle a su me surprendre et je n’ai pas vu venir le dénouement. Il faut dire que les personnages semblent tous avoir quelque chose à cacher et que tous peuvent paraître suspects. Les histoires personnelles de tous les personnages secondaires se dévoilent avec parcimonie, pour faire monter le suspense.

Ce récit est un véritable roman d’atmosphère. Estelle a su retranscrire une ambiance particulièrement pesante tout au fil des pages. Elle a réussi cela avec brio.

La plume de l’auteure est d’une grande fluidité. Les petits chapitres permettent de rythmer l’histoire et les pages défilent. Le style est addictif.

Un roman à l’atmosphère pesante et très réussi. Chaque personnage est bien construit, et le suspense monte au fur et à mesure, jusqu’au dénouement surprenant et inattendu. À découvrir.

Ma note : 18/20

Thriller

Proie

Proie de Rachel Abbott

  • Auteur : Rachel Abbott
  • Titre : Proie
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Belfond
  • Nombre de pages : 454
  • Parution : 6 mai 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Quelques mois après la disparition brutale de son mari, Natalie a retrouvé l’amour dans les bras d’Ed, le meilleur ami du défunt. Mais aux effusions des débuts succèdent bien vite les tensions et la conviction que ce dernier cache une personnalité troublée, sombre et inquiétante. Pour protéger Scarlett, sa fille de quinze ans, Natalie décide de fuir Ed pour s’installer dans un immeuble de la banlieue de Manchester. Mais l’endroit est-il réellement sûr ? Alors que mère et fille tentent de se reconstruire dans cette nouvelle vie, des phénomènes étranges surviennent dans l’immeuble ; des bruits que seule Scarlett semble entendre et qui la terrorise… Natalie et sa fille auraient-elles quitté une menace pour une autre, plus terrible et insidieuse encore ?
L’inspecteur Tom Douglas est sur le coup. Mais arrivera-t-il à temps pour les sauver du danger qui se rapproche ?

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Belfond pour leur confiance.

Lorsqu’un matin, Bernie, un sergent de police, sort promener son labrador, un chien qu’il a offert à sa fille Scarlett, il va se faire percuter mortellement par une automobile. Sa femme Natalie, esseulée, va refaire sa vie avec Ed, le meilleur ami de Bernie. Pourtant, elle va découvrir des choses sur lui qui vont l’inciter à prendre la fuite. Elle retrouvera un autre appartement avec sa fille. Bientôt, elles vont s’apercevoir d’évènements étranges. De son côté, l’inspecteur Tom Douglas et sa collègue Becky Robinson vont enquêter sur la mort mystérieuse d’une jeune fille.

En voilà un excellent thriller que je n’ai pas réussi à lâcher et pour cause, je l’ai lu très rapidement. Il faut dire que l’auteure allie tous les ingrédients nécessaires pour en faire un véritable page-turner, et cela a très bien fonctionné pour ma part.

Dès le départ, j’ai été intriguée par tous ces mystères qui surviennent et l’auteure a su doser son suspense, qui monte crescendo au fil des pages. J’ai beau me dire que les apparences sont trompeuses lorsque je lis ce genre littéraire, il me faut reconnaître que l’auteure m’a totalement surprise avec son dénouement.

La plume de l’auteure est addictive. À tel point qu’une fois lancé dans cette lecture, vous aurez énormément de mal à la lâcher. Les petits chapitres rythment l’histoire.

Un véritable page-turner, dans lequel les apparences sont trompeuses et avec un dénouement surprenant. Tous les ingrédients d’un excellent thriller sont présents. À découvrir.

Ma note : 18/20

Thriller

Le journal de ma disparition

Le journal de ma disparition de Camilla Grebe

  • Auteur : Camilla Grebe
  • Titre : Le journal de ma disparition
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Audiolib
  • Lu par : Audrey Sourdive
  • Nombre de minutes : 692
  • Parution : 7 juillet 2021
  • Pour vous procurer cet audio-livre, c’est ici

Résumé

lI y a huit ans, la jeune Malin, alors adolescente, a découvert une fillette enterrée dans la forêt de Ormberg, une ville suédoise isolée. On n’a jamais pu identifier la petite victime.

Devenue une jeune flic ambitieuse, Malin est affectée auprès de Hanne, la célèbre profileuse, et de l’inspecteur Peter Lindgren, qui reprennent l’affaire. Mais Peter disparaît du jour au lendemain, et Hanne est retrouvée blessée et hagarde dans la forêt.

Le seul témoin est un adolescent qui aime errer dans les bois enneigés, la nuit. Sans le dire à personne, il récupère le journal que Hanne a laissé tomber et se met à le lire, fasciné…

Désormais seule dans son enquête, Malin est appelée sur les lieux du tout premier rime : une nouvelle victime a été découverte. Et si tous ces faits étaient tragiquement liés ?

De sa plume fluide et au gré de rebondissements imprévisibles, Camilla Grebe nous offre, après Un cri sous la glace, un second opus étourdissant des enquêtes du trio Malin-Peter-Hanne, où les secrets enfouis et les différentes intrigues s’entrelacent magistralement. La lecture d’Audrey Sourdive est à couper le souffle.

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Audiolib pour leur confiance.

J’ai découvert ce roman sous format audio chez Audiolib, et lu par Audrey Sourdive.

Ormberg, 2009. Alors qu’elle est de sortie, la jeune Malin va faire une terrible découverte. Elle va apercevoir le corps d’une petite fille qui n’a jamais pu être identifiée.

Ormberg, 2017. Malin est maintenant entrée dans la police. Elle travaille sur cette affaire non élucidée auprès de Hanne et Peter. Pourtant, Peter va disparaître alors qu’il se trouvait en compagnie de Hanne, et lorsque cette dernière apparaît à nouveau, elle n’arrive pas à se souvenir de ce qu’il s’est passé. Un jeune adolescent va venir en aide à Hanne et récupérer son journal intime à son insu. À l’aide des ses écrits, pourra-t-il reconstituer ces mystères ? Malin, de son côté, est appelée à enquêter sur un nouveau crime qui pourrait être relié à celui survenu huit ans plus tôt.

Narration

Audrey Sourdive a un véritable talent de conteuse, c’est indeniable. Si j’ai tant apprécié cet audio-livre, c’est incontestablement grâce à sa narration.

Le ton est sobre, mais ce que j’ai particulièrement apprécié, ce sont les changements de tonalité qu’adopte Audrey en fonction du personnage qui s’exprime. Je ne me suis jamais sentie perdue dans les dialogues, puisque la narratrice veille bien à effectuer les changements appropriés.

La diction est claire, et la voix est posée. Je n’ai ressenti aucune monotonie pendant mon écoute. C’est une véritable réussite à ce niveau.

Intrigue

Si j’ai eu un peu de mal au début de cette histoire, trouvant que la mise en place était un peu longue, j’ai été par la suite totalement conquise par ce thriller, que j’ai trouvé rondement mené.

L’auteure sait instaurer une ambiance pesante qui monte crescendo au fil des pages. Le suspense est très bien dosé, et la fin m’a totalement surprise, puisque je ne m’en doutais pas.

Les personnages sont complexes et bien construits. J’ai trouvé que l’auteure avait réussi à brosser des caractères profonds et qu’elle avait bien esquissé ses personnages.

La plume de l’auteure est fluide. Les changements de point de vue entre divers personnages sont très judicieux, puisque cela permet suivre au mieux leur évolution. Les chapitres sont de taille moyenne.

Vue d’ensemble

Appuyé par une narration réalisée avec brio par Audrey Sourdive, ce livre audio est une réussite.

Une intrigue prenante. Malgré une mise en place un peu longue, le suspense reste entier jusqu’au dénouement inattendu.

Ma note : 17/20

Thriller

Transaction

Transaction de Christian Guillerme

  • Auteur : Christian Guillerme
  • Titre : Transaction
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Taurnada
  • Nombre de pages : 250
  • Parution : 9 septembre 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Un site de petites annonces en ligne comme il en existe des dizaines.
L’arnaque de trois amis, noyée parmi des milliers de bonnes affaires.
Un individu dangereux qui sommeille au milieu des acheteurs potentiels.
Quelle était la probabilité qu’ils se croisent ?
Transaction… l’engrenage fatal est enclenché !

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Taurnada pour leur confiance.

Alphonse, Manal et Johan sont trois amis de longue date. Lorsque Alphonse achète un appareil photo défectueux sur un site de petites annonces en ligne, ses deux amis lui conseillent tout simplement de tenter de le revendre à quelqu’un d’autre. C’est là où le cauchemar va commencer pour ces trois amis.

Il s’agit ici de mon deuxième roman de Christian Guillerme, et je dois dire que c’est une réussite totale. Tous les ingrédients d’un excellent thriller sont réunis. En effet, l’auteur a construit une trame haletante et a su manier le suspense avec beaucoup de brio, sans aucune longueur et avec une plume très rythmée.

Pourtant, le début m’avait quelque peu déroutée. Et pour cause, on commence en quelque sorte avec le dénouement. J’ai trouvé ce procédé original. Bien évidemment, cela ne prend que quelques pages. L’auteur revient ensuite aux débuts de cette histoire et nous explique ce qu’il en est.

J’ai craint pour les trois amis pendant tout le récit. J’ai vraiment trouvé que Christian avait réussi a bien camper ce petit groupe et les relations qu’ils entretiennent entre eux sont très complexes. Chacun a son histoire et en peu de pages, l’auteur réussit à approfondir leurs caractères.

La plume de l’auteur est d’une grande fluidité. La tension monte au fil des pages et le rythme devient de plus en plus soutenu. Une fois ce roman débuté, il devient très difficile de le lâcher. Les petits chapitres rythment le récit.

Un thriller au rythme soutenu et au suspense implacable. À découvrir sans hésiter.

Ma note : 18/20

Thriller

La dernière balade de Jean Townsend

La dernière balade de Jean Townsend de Fred Vermorel

  • Auteur : Fred Vermorel
  • Titre : La balade de Jean Townsend
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Sonatine
  • Nombre de pages : 528
  • Parution : 19 août 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Londres, 1954. Jean Mary Townsend, une jeune styliste travaillant dans le monde du spectacle, est retrouvée étranglée. Les circonstances du meurtre restent obscures, tout autant que l’identité de l’assassin. Le jeune Fred Vermorel lit en une de l’Evening Standard un compte rendu de ce fait divers qui, toute sa vie, va l’obséder. Sept décennies plus tard, il nous livre les clés et, peut-être, la solution de cette incroyable affaire.
Son enquête acharnée nous mène dans les milieux de la nuit londonienne, que Jean fréquentait assidûment. Là où se croisaient grand banditisme, show-biz, politique, de Joan Collins à la princesse Margaret en passant par Rock Hudson, Profumo, les frères Krays ou encore Sarah, la fille de Winston Churchill. Des clubs généralement clandestins, des bars gay, des lieux transgressifs, ouverts à tous les délires sexuels, où la drogue circulait à foison. Des endroits de perdition pour des jeunes filles souvent trop naïves.

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Sonatine pour leur confiance.

Fred Vermorel va revenir sur le crime de la styliste Jean Townsend qui a choqué la population londonienne en 1954. À l’époque, l’auteur n’est qu’un enfant lorsqu’il découvre cet événement tragique en Une d’un célèbre journal. Maintenant adulte, il décide de revenir sur ce fait tragique et va nous livrer une enquête acharnée, tentant de reconstituer ce qui s’est passé.

C’est la première fois que je découvre un roman sous ce format. En effet, l’auteur revient sur un vrai crime et nous narre ses investigations. Je ne suis pas habituée à ce genre de lecture et si cela a été intéressant à suivre, il y a eu parfois des moments qui m’ont semblé très longs.

L’auteur va nous livrer ses impressions et une enquête exhaustive sur ce meurtre. Pour cela, il s’appuiera sur le parcours de la jeune femme. Cela le mènera à plusieurs endroits et sur diverses pistes.

Je me suis parfois sentie un peu perdue, de par le format choisi par l’auteur. Ce sont réellement des impressions et des réflexions sur son enquête qu’il nous livre ici. Mais il faut dire que parfois, j’ai trouvé cela très exhaustif et j’ai un peu perdu le fil rouge. Malgré tout, j’ai trouvé cela intéressant à suivre.

La plume est intéressante. J’ai trouvé très pertinent que l’auteur étaye ses propos avec divers documents. Cela permet davantage de clarté dans le récit.

Un format que je n’avais encore jamais découvert. Le récit est étayé par beaucoup de documents, et malgré quelques longueurs, cela demeure une lecture intéressante.

Ma note : 16/20

Thriller

Qu’à jamais j’oublie

Qu’à jamais j’oublie de Valentin Musso

  • Auteur : Valentin Musso
  • Titre : Qu’à jamais j’oublie
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Seuil
  • Nombre de pages : 320
  • Parution : 6 mai 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

BONEt si votre famille n’était pas celle qu’elle prétendait être ?

Nina Kircher, une sexagénaire, veuve d’un photographe mondialement célèbre, passe quelques jours dans un hôtel de luxe dans le sud de la France. Soudain, elle quitte la piscine où elle vient de se baigner pour suivre un homme jusqu’à son bungalow puis, sans raisons apparentes, elle le poignarde dans un enchaînement inouï de violence, avant de s’enfermer dans un mutisme complet.

Pour tenter de comprendre cet acte insensé, son fi ls Théo, avec lequel elle a toujours entretenu des relations difficiles, n’a d’autre choix que de plonger dans le passé d’une mère dont il ne sait presque rien. De Paris à la Suisse en passant par la Côte d’Azur, il va mener sa propre enquête, jusqu’à découvrir des secrets inavouables et voir toute sa vie remise en question…

L’histoire bouleversante d’une femme décidée à prendre en main son destin.
Un suspense redoutable qui vous manipule jusqu’à la dernière page.

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Seuil pour leur confiance.

Paris, 2008. Théo s’occupe de l’exposition d’une série de photos de son père, en hommage à ce dernier, disparu il y a plusieurs années. Lorsqu’il rentre chez lui, la police le contacte. En effet, Nina, sa mère, de voyage dans le Sud de la France, a tenté d’assassiner un homme. Théo est sous le choc. Dès lors, il va faire son possible pour découvrir ce qui s’est passé, et pour cela, il devra se plonger dans le passé de sa mère. Cette dernière s’est toujours montrée très discrète à ce sujet et ce que Théo va découvrir le bouleversera.

Ce roman a été un énorme coup de cœur pour ma part. Je suis bluffée par le talent de l’auteur à mêler suspense et faits historiques qui témoignent d’une réalité très peu abordée en littérature. Ce roman m’a bouleversée et profondément touchée.

Ici, Valentin Musso base son intrigue sur une thématique très dure. Même si cette dernière apparaît assez rapidement dans le roman, à savoir en début de deuxième partie, je préfère tout de même ne pas vous en parler afin que vous découvriez peu à peu le passé de Nina, au fur et à mesure des découvertes effectuées par son fils.

Le personnage de Théo est très bien construit et je l’ai trouvé touchant. L’histoire tourne autour de son enquête et du passé de Nina, et les éléments se dévoilent avec parcimonie. Il est vrai que la mise en place peut sembler longue mais elle est nécessaire afin de bien poser les bases.

Le suspense est maîtrisé jusqu’au dénouement. Plusieurs rebondissements, ainsi que plusieurs révélations octroient au récit un grand dynamisme. Lorsque j’ai pensé avoir toutes les explications, Valentin Musso a encore réussi à me surprendre avec un rebondissement final supplémentaire.

La plume de l’auteur est fluide. J’ai beaucoup aimé le schéma narratif, alternant les moments présents avec l’enquête de Théo, et les moments passés avec l’histoire de Nina. Les chapitres sont courts permettant ainsi de rythmer l’histoire.

Un thriller bouleversant, mêlant une thématique difficile et une enquête captivante. Je ressors chamboulée par cette lecture. À découvrir sans hésiter.

Ma note : 18/20

Thriller

Parasites

Parasites de Ben H. Winters

  • Auteur : Ben H. Winters
  • Titre : Parasites
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Sonatine
  • Nombre de pages : 272
  • Parution : 10 juin 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

À Brooklyn Heights, quartier prisé de New York, Susan et Alex Wendt ont enfin trouvé l’appartement de leurs rêves ! Certes, la propriétaire, qui vit au rez-de-chaussée, paraît un peu excentrique, mais quelle importance ? Susan, qui s’était arrêtée de peindre à la naissance de leur fille, Emma, va enfin pouvoir reprendre ses toiles. Pour le jeune couple, un nouveau
départ s’annonce…
Sauf que. Un redoutable fléau s’est invité dans le home sweet home des Wendt. Des punaises de lit. Envahissantes, assoiffées de sang, et apparemment indestructibles. Invisibles, également, sauf pour Susan. Inexorablement, la petite mécanique du bonheur domestique se détraque. Est-ce le fruit de son imagination ou une véritable invasion ? A moins que la jeune femme au bord de la crise de nerfs soit, tout simplement, en train de perdre la raison ?

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Sonatine pour leur confiance.

Susan et Alex forment un couple heureux. Mariés depuis plusieurs années, et parents d’une petite Emma, ils se sentent épanouis. Pourtant, ils commencent à se sentir un peu à l’étroit dans leur petit appartement. Lorsque Susan trouve une petite annonce qui promet un logement plus ample et à prix raisonnable, elle saisit l’occasion. Elle contacte alors Andrea, la propriétaire, pour visiter les lieux. Séduits, la petite famille ne tarde pas à emménager. Pourtant, dès lors, tout commence à changer pour Susan. Que se passe-t-il dans ce logement ?

Quel excellent moment de lecture. Je me suis laissée porter par cette intrigue dès le départ, et le suspense a tenu ses promesses jusqu’à un dénouement inattendu et surprenant. Il est vrai que la mise en place peut sembler longue, mais tous les éléments qui arrivent avec parcimonie vont permettre à l’auteur de faire monter le suspense peu à peu.

Le personnage de Susan est complexe et bien esquissé. L’auteur a réussi à me faire douter d’elle très souvent. Susan va se convaincre qu’elle est peu à peu envahie par des insectes très particuliers. Cela met du temps à se mettre en place, mais ainsi, le lecteur peut appréhender le quotidien de la jeune femme et se familiariser avec son caractère. C’est ce qui permet au suspense de monter crescendo.

J’ai soupçonné à peu près tous les personnages d’être à l’origine des peurs de Susan. C’est ce qui fait la force de ce thriller. Jusqu’au dénouement, je me suis questionnée, et je n’arrivais pas à deviner où cette histoire allait aboutir.

La plume de l’auteur est addictive. Avec un style fluide, les pages défilent. Même si au début, il ne se passe pas forcément grand chose, je n’ai jamais ressenti d’ennui lors de cette lecture. Les chapitres sont courts et cela rythme beaucoup l’histoire. Le récit est presque entièrement porté par le personnage de Susan.

Un thriller domestique haletant, qui met quelques pages à se mettre en place, afin d’installer peu à peu une ambiance pesante, jusqu’au dénouement inattendu et surprenant. Une très bonne lecture.

Ma note : 18/20

Thriller

L’œil du chaos

L’œil du chaos de Jean-Marc Dhainaut

  • Auteur : Jean-Marc Dhainaut
  • Titre : L’œil du chaos
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Taurnada
  • Nombre de pages : 242
  • Parution : 8 juillet 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est

Résumé

Tandis qu’une canicule sans précédent frappe l’Europe, Théo, un jeune lycéen de 17 ans, est terrifié quand il réalise que les photos qu’il vient de faire dévoilent l’horreur et le chaos 21 jours à l’avance… Mais personne ne le croit. Et lorsque, partout dans le monde, le courant disparaît, les avions s’écrasent et que toutes les cloches des chapelles et des églises se mettent à sonner inexplicablement, il est déjà trop tard. Théo est alors loin d’imaginer l’incroyable mission de survie et d’espoir que le destin lui réserve.

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Taurnada pour leur confiance.

Théo est un adolescent passionné par la photographie. Un jour, alors qu’il crée un nouvel appareil photographique par ses propres moyens, il va faire une découverte étrange. En effet, les photos prises avec ce nouvel appareil vont lui montrer l’avenir, et ce que Théo va apercevoir va le laisser sans voix. Une tempête solaire menace de s’abattre. Comment Théo pourra-t-il convaincre les gens de l’écouter ?

J’ai passé un très bon moment de lecture avec ce thriller d’anticipation. L’auteur propose une véritable réflexion sur plusieurs thématiques et même si parfois j’ai trouvé que tout allait un peu trop vite, j’ai malgré tout trouvé cette intrigue originale et très intéressante.

D’emblée, je me suis attachée à Théo qui devra beaucoup se battre pour se faire entendre. J’ai trouvé ce personnage courageux et très bien esquissé. L’histoire est portée par ce personnage, et vers le milieu de l’aventure va apparaitre un autre personnage, Drazic. Ce dernier est également touchant au possible et j’ai beaucoup aimé l’équipe que vont créer ensemble Théo et Drazic. Bien évidemment, je ne vous en dirai pas davantage quant aux circonstances de leur rencontre afin de ne rien vous spoiler.

Le scénario tient le suspense jusqu’au dénouement. S’il est vrai que j’aurais aimé plus de détails, et qu’il m’a semblé que l’auteur allait parfois trop vite, j’ai tout de même trouvé cette intrigue très intéressante. Le récit va à toute vitesse et le côté thriller est bien amené. Beaucoup de mystères parsèment l’histoire. Une fois la lecture débutée, il m’a été difficile de lâcher ce roman.

La plume de l’auteur est fluide. Sous un style clair, l’ennui ne se fait jamais ressentir. Les chapitres sont de taille moyenne, ce qui permet de rythmer l’histoire. J’aime beaucoup la manière d’écrire de l’auteur, trouvant qu’il va toujours à l’essentiel et n’use jamais de longueurs.

Un thriller d’anticipation original et captivant, servi par un personnage principal courageux et attachant. À découvrir sans hésiter.

Ma note : 17/20

Thriller

Le carnaval des ombres

Le carnaval des ombres de R. J. Ellory

  • Auteur : R. J. Ellory
  • Titre : Le carnaval des ombres
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Sonatine
  • Nombre de pages : 648
  • Parution : 3 juin 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

1958. Un cirque ambulant, avec son lot de freaks, d’attractions et de bizarreries, vient de planter son chapiteau dans la petite ville de Seneca Falls, au Kansas. Sous les regards émerveillés des enfants et des adultes, la troupe déploie un spectacle fait d’enchantements et d’illusions. Mais l’atmosphère magique est troublée par une découverte macabre : sous le carrousel gît le corps d’un inconnu, présentant d’étranges tatouages.
Dépêché sur les lieux, l’agent spécial Michael Travis se heurte à une énigme qui tient en échec ses talents d’enquêteur. Les membres du cirque, dirigés par le mystérieux Edgar Doyle, ne sont guère enclins à livrer leurs secrets. On parle de magie, de conspiration. Mais l’affaire va bientôt prendre un tour tout à fait inattendu.

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Sonatine pour leur confiance.

1958, Kansas. L’agent spécial senior Michael Travis doit se rendre à Seneca Falls pour sa première affaire en solitaire. En effet, alors qu’un cirque ambulant a prit ses quartiers dans cette petite localité, le corps d’un homme va être retrouvé sous l’un des manèges. Travis va alors devoir interroger le personnel qui semble cacher de nombreux secrets. Comment va-t-il réussir à les faire parler ?

Une fois de plus, Ellory m’a tout simplement captivée. Cet auteur est un véritable virtuose du roman noir et n’a pas son pareil pour créer des ambiances particulières et instaurer une profondeur à ses personnages. Ici, j’ai retrouvé tous les ingrédients qui composent le talent de cet écrivain.

Il ne faut pas partir avec l’idée d’un thriller frénétique sous peine de vous retrouver déçus. Au contraire, Ellory prend le temps d’installer une intrigue, une atmosphère et de bien brosser des personnages forts qui se dévoilent peu à peu tout au fil de l’intrigue.

Le personnage de Travis va en quelque sorte porter l’intrigue à lui seul. De nombreux retours en arrière permettent au lecteur de connaître le passé du personnage. Ellory sait doser ces passages avec brio, n’en faisant jamais trop, et comme s’ils constituaient une continuation dans l’intrigue. Je n’ai pas ressenti de coupure dans ma lecture.

L’intrigue est captivante. De faux-semblants en complots, de fausses pistes en révélations surprenantes, Ellory a su maintenir mon intérêt tout au fil des pages. Je n’ai ressenti aucune longueur, bien au contraire. Je ne veux pas vous en dire trop sur les mystères qui composent cette intrigue, sous peine de vous spoiler. L’auteur a su se rénover au fil des pages et proposer quelque chose d’original. L’affaire prend plusieurs directions étonnantes.

La galerie de personnages secondaires tient également une place importante au fil de l’intrigue. Les caractères sont divers et chacun a un passé qui se dévoile peu à peu au lecteur.

La plume de l’auteur est fluide. Les chapitres sont de taille moyenne et il y a une alternance entre ceux faisant référence à l’enquête actuelle et ceux faisant référence au passé de Travis. Une fois la lecture commencée , il devient très difficile de lâcher ce roman.

Un roman captivant dans lequel j’ai retrouvé tous les ingrédients qui font le talent de l’auteur. Les personnages sont emplis de profondeur et le suspense monte peu à peu. À découvrir sans hésiter.

Ma note : 19/20

Thriller

Sélia

Sélia de Laëtitia Milot

  • Auteur : Laëtitia Milot
  • Titre : Sélia
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Plon
  • Nombre de pages : 384
  • Parution : 12 mai 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Sélia, chanteuse trentenaire sur le retour, discrète et solitaire, renoue avec le milieu en postulant à la plus grande comédie musicale de Paris. Mais rien ne se passera comme prévu pour la star de la chanson qu’un secret de famille expose à tous les dangers…Sélia, star de la chanson, souhaite relancer sa carrière après plusieurs albums à succès et postule à la plus grande comédie musicale jamais montée à Paris : Les Mille et Une Nuits. Très vite, elle se rêve en Shéhérazade…Alors que Sélia est harcelée par un mystérieux fan obsessionnel et que des accidents inexpliqués surviennent lors du casting, la vie de la chanteuse tourne au cauchemar. Intrigues, coups bas, admiration fanatique et machinations s’entremêlent. Les cartes se brouillent et se redistribuent…Derrière les strass et les paillettes, qui manipule qui ? Jusqu’où peut-on aller par amour ?Un roman au rythme haletant et aux nombreux rebondissements jusqu’à un étonnant final…

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Plon pour leur confiance.

Sélia est une chanteuse, gagnante du télé-crochet Star Academy il y a de cela plusieurs années. Depuis, la jeune femme peine à revenir sur le devant de la scène. Lorsque la nouvelle comédie musicale Les Mille et Une Nuits fait son apparition, Sélia y voit l’occasion rêvée de refaire parler d’elle et de réaliser son rêve de faire partie de ce nouveau projet. Pour cela, elle sera en lice avec deux autres chanteuses talentueuses, Pénélope et Elisabeth. Pendant les auditions, Sélia va se faire harceler par un fan mystérieux. Qui est cette personne ?

J’ai passé un excellent moment de lecture en compagnie d’une héroïne que j’ai trouvée complexe. Si j’ai eu peur à plusieurs reprises d’avoir trouvé la clé du mystère bien avant le dénouement, il n’en est rien, bien au contraire. Je dois dire que Laëtitia a su me balader de bout en bout et, même si j’avais découvert quelques éléments, j’étais loin de me douter des révélations finales que réservait l’auteure à ses lecteurs.

L’histoire est bien plus complexe qu’il n’y parait. L’auteure a su brosser un personnage principal profond, avec ses secrets et ses traumatismes. J’ai tout de suite compris que Sélia cachait des secrets très lourds. Son histoire est révélée par petites touches, ce qui permet au suspense de monter au fil des pages.

J’ai particulièrement apprécié le fait que ce thriller prenne place dans le domaine musical. Laëtitia permet une immersion totale dans ce monde. Tout est décrit avec une grande précision. Le lecteur suit ainsi le parcours de Sélia afin de devenir la nouvelle star d’une comédie musicale à succès.

L’intrigue est très réussie et le suspense est présent jusqu’au dénouement complexe et inattendu. Si j’avais pensé trouver une partie du mystère, je dois dire que j’étais très loin d’imaginer un tel dénouement. Même si les explications peuvent paraître rapides, il ne reste aucun mystère à la fin.

La plume de l’auteure est addictive. J’ai beaucoup aimé le savant mélange entre narration et dialogues que Laëtitia a su très bien doser. Les pages ont défilé et une fois commencé, il devient très difficile de lâcher ce livre.

Un excellent thriller qui propose une incursion dans le monde musical, servi par une héroïne complexe. L’intrigue est réussie et le suspense reste intact jusqu’au dénouement surprenant. À découvrir.

Ma note : 18/20