Romance

Complot en forêt de Crécy

Complot en forêt de Crécy de Paul d’Hayures

  • Auteur : Paul d’Hayures
  • Titre : Complot en forêt de Crécy
  • Genre : Romance
  • Éditions : Harlequin
  • Nombre de pages : 352
  • Parution : 1 avril 2020
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

1545, Picardie Subjuguée par le séduisant Guillaume d’Estries, officier royal chargé de préparer l’arrivée de François Ier chez son père, Elya s’imaginait déjà au bras d’un courtois chevalier. Un galant qu’elle a si longtemps fantasmé à travers les figures de héros de sa bibliothèque. C’était sans connaître le venin qui habitait Guillaume : un inconstant en quête de jupons. Pire, un félon désormais accusé d’avoir empoisonné le fils du roi qui logeait en ces lieux. Un pleutre en fuite qui ne cesse pourtant de hanter son esprit.

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Harlequin pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

1545, Picardie. Alors que l’officier royal Guillaume d’Estries est chargé de préparer l’arrivée de François 1er chez le père d’Elya, cette dernière tombe littéralement sous le charme du jeune homme. La jeune femme est loin de se douter que derrière ce masque de séduction se cache en fait un être sournois, vindicatif et capable des pires complots.

Je ressors totalement conquise par cette romance historique. Je n’ai pas forcément l’habitude de retrouver une grande dimension historique dans les histoires d’amour que je lis, alors lorsque je m’y attelle, je reconnais faire preuve d’une exigence certaine. Il faut vraiment que la part romancée et historique soient dosées à la perfection, et ici, c’est une totale réussite.

L’auteur s’est inspiré de beaucoup de faits réels pour tisser une intrigue riche en rebondissements. Tout les ingrédients sont réunis. De coup de foudre en trahisons, Paul égrène une histoire captivante qui m’a totalement happée. J’ai eu énormément de mal à lâcher ce roman.

L’auteur a su camper ses personnages à la perfection, les esquissant avec profondeur et beaucoup de justesse et de crédibilité dans leurs réactions. S’il est vrai que Guillaume est odieux, Elya va quant à elle apporter une touche de douceur nécessaire à cette intrigue pas toujours rose.

Hormis les rebondissements propres à l’histoire d’amour, ce qui sort indéniablement du lot dans ce roman, c’est le contexte historique. L’auteur fait des descriptions totalement immersives et apporte beaucoup de réalisme aux paysages, notamment à cette fameuse forêt de Crécy qui lui semble si chère. On sent le travail de documentation de Paul pour nous fournir une intrigue de qualité.

La plume de l’auteur est précise et belle. Paul a le sens du détail et cela se ressent page après page. Mais rassurez-vous, ce n’est pas lassant, bien au contraire. Une fois commencé ce livre, c’est très difficile de le lâcher.

Une romance historique qui réunit tous les détails propres à ce genre littéraire. Je ressors conquise de cette lecture qui m’aura fait passer par beaucoup d’émotions. Je ne peux que vous recommander ce livre.

Ma note : 18/20

Romance

How you found me

How you found me d’Aëla Liper

  • Auteur : Aëla Liper
  • Titre : How you found me
  • Genre : Romance
  • Editions : Harlequin
  • Nombre de pages : 222
  • Parution : 11 mars 2020
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Dans la vie, Alix a trois passions : les comédies romantiques, le chocolat et Tom Copland, célèbre acteur américain au regard de braise et à la fossette craquante. Alors, quand elle a appris que son prochain film allait être tourné à Brest, elle n’a pas hésité une seconde à postuler pour faire partie des figurants et… elle a été retenue ! Bon, soyons honnêtes, les chances pour que ses talents d’actrice et son anglais de vache espagnole impressionnent la star sont proches de zéro. En revanche, le charmant Thomas qu’elle vient de rencontrer sur le site Play4date – et qui est le sosie de Tom Copland ! – est, lui, une option beaucoup plus réaliste. Trop beau pour être vrai ?

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Harlequin pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Alix est une jeune femme haute en couleurs qui aime le chocolat, les confiseries et les comédies romantiques. Un jour, ayant assez d’être célibataire, elle va prendre alors la décision de s’inscrire sur un site de rencontres. Elle va faire croiser sur son chemin Thomas, un jeune homme qui ressemble trait pour trait à Tom Copland, son acteur de cinéma fétiche, qui se trouve justement dans sa ville pour le tournage d’un film. Elle va bientôt être acceptée comme figurante dans ce film.

J’ai passé un excellent moment de lecture avec cette comédie romantique, qui est un mélange des genres des plus réussis. En effet, entre romance et chick-lit, l’auteure propose une aventure riche en tendresse, en émotions, en rires et en amour.

J’ai totalement accroché au personnage d’Alix, qui est vraiment très réussi. Elle arrivera à se mettre dans des situations extrêmes, et cela donne droit de bonnes tranches de rires. Ses frasques sont rocambolesques. De plus, je l’ai trouvée très attachante et j’ai beaucoup aimé également les personnages secondaires qui gravitent autour d’elle.

L’auteure a su créer une histoire emplie de rebondissements, de quiproquos et de mésaventures en ce qui concerne Alix. C’est frais, léger et c’est typiquement le livre à lire pour se changer les idées et passer un bon moment de lecture.

La plume de l’auteure est fluide et très addictive. Dans un style simple et concis, Aëla a réussi à maintenir mon intérêt tout au fil des pages. Le récit est narré à la première personne, et c’est bien évidemment Alix qui a la parole.

Un roman léger, pétillant, frais, qui fera passer à son lecteur un très bon moment en compagnie de personnages attachants et hauts en couleurs. Une très belle découverte.

Ma note : 17/20

Romance

Le destin d’une héritière

Le destin d’une héritière de Maisey Yates

  • Auteur : Maisey Yates
  • Titre : Le destin d’une héritière
  • Genre : Romance
  • Éditions : Harlequin
  • Nombre de pages : 336
  • Parution : 1 mars 2020
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Les sœurs Holt ont tout pour elles. Pourtant, la passion va bouleverser leur vie bien tracée.

Une délicieuse provocation
Leah a toujours vécu dans l’ombre de sa sœur aînée, si belle, si sage, si parfaite. Mais, lorsque cette dernière disparaît le jour de son mariage, elle n’a d’autre choix que de prendre sa place et d’épouser Andreas Kouros. Andreas, qu’elle a aimé en silence pendant tant d’années… et qui n’a jamais vu en elle qu’une enfant dissipée. Leah est bouleversée. Car elle le sait : elle prend un risque insensé en liant aujourd’hui son destin à cet homme dont l’indifférence lui a autrefois brisé le cœur…

Une exquise trahison
Fille parfaite, sœur aimante, fiancée idéale… Rachel mène sa vie exactement comme on l’attend d’elle. Pourtant, le jour où son regard croise celui de l’homme le plus beau qu’elle ait jamais vu, un feu ardent s’allume en elle. Sur une folle impulsion, elle s’abandonne entre les bras du bel inconnu. Une parenthèse enchantée avant de s’engager dans un mariage sans amour… Hélas, quelle n’est pas sa surprise lorsqu’elle découvre l’identité de son amant !

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Harlequin pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Leah et Rachel, deux sœurs très différentes, sont les riches héritières de l’empire Holt. Lorsque Rachel prend la fuite d’escampette alors qu’elle doit épouser Andreas, Leah va décider de prendre sa place. En effet, Rachel va décider d’épouser le plus gros ennemi de la famille et qui risquerait de faire perdre l’entreprise familiale promise à Andreas et à sa future épouse, pour autant qu’Andreas épouse l’une des sœurs Holt. Ils vont donc faire un mariage sans amour pour tenter de sauver cet empire familial. De son côté, Rachel va finalement faire la rencontre d’un bel inconnu qui va la faire chavirer au point de tout remettre en question. Mais connaît-elle vraiment cet homme ?

Maisey Yates nous offre un véritable chassé-croisé romanesque, avec son lot d’intrigues, de mystères, d’amour, et de romance naissante. Je me suis laissée entraîner dans ce roman qui a su me captiver. Certes, si j’ai préféré l’histoire de Leah, celle de Rachel n’est pas en reste.

Ce roman est divisé en deux histoires bien distinctes, chacune relatant les aventures amoureuses de l’une des deux sœurs. J’ai trouvé ce procédé très original et finalement, le plaisir de lecture est décuplé.

J’ai totalement été conquise par la belle romance naissante entre Leah et Andreas. Peu à peu, ils vont se laisser aller à l’amour, et s’octroyer le droit d’aimer, tout simplement. Les sentiments et les émotions sont bien rendus, et j’ai été en immersion totale. Je voulais tant que cela marche entre ces deux personnages.

L’histoire de Rachel m’a beaucoup plu, mais j’ai eu tendance à lui préférer le personnage de sa sœur. En effet, par moments, Rachel m’a parue un peu trop naïve. Leah vit dans son ombre depuis toujours, étant moins jolie et réussissant moins qu’elle. Mais finalement, Leah est tout en nuances, et la force qui émane d’elle est bien plus tangible que celle dont fait preuve Rachel.

La plume de l’auteure est d’une grande fluidité. C’est réellement addictif et ce roman se dévore page après page. Maisey Yates a su retranscrire à la perfection deux histoires d’amour, avec leur touche de sensualité, et j’ai trouvé cela très réussi.

Ce roman offre un véritable chassé-croisé romanesque, narrant à tour de rôle les respectives histoires d’amour de deux sœurs, riches héritières d’un empire familial. C’est très fluide, entraînant et particulièrement addictif. À découvrir.

Ma note : 17/20

Romance

Confronte-moi

Confronte-moi de Léna Forestier

  • Auteur : Léna Forestier
  • Titre : Confronte-moi
  • Genre : Romance
  • Editions : Harlequin
  • Nombre de pages : 65
  • Parution : 12 février 2020
  • Pour vous procurer ce roman, c’est ici

Résumé

Face au désir, peuvent-ils seulement lutter ?

Mallaury n’avait pas prévu de reprendre la salle de boxe de son père, à seulement vingt-deux ans. Mais, quand celui-ci se retrouve plongé dans le coma à la suite d’un accident, elle n’a pas le choix. Se battre sur un ring, elle sait faire. Gérer un club et son personnel, c’est une autre histoire, surtout quand elle rencontre Enzo, l’homme que son père a embauché pour l’épauler. Tatoué et tout en muscles, cet excellent boxeur devient très mystérieux dès lors qu’il s’agit de parler de son passé… Mallaury n’a aucune confiance en lui, et encore moins en ses propres réactions : la façon dont Enzo la regarde la trouble beaucoup trop…

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Harlequin pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Alors que Mallaury est étudiante à Lyon, elle va devoir se rendre au chevet de son père à Marseille. Ce dernier est dans le coma à la suite d’un accident de voiture. Mallaury va alors devoir reprendre la salle de boxe que son père tenait. Elle comptera pour cela sur l’aide de Freddy, son frère, et sur le soutien du mystérieux Enzo, un jeune homme que le père de Mallaury avait engagé peu avant son accident. Pourtant, Enzo semble cacher un passé douloureux et malgré le coup de foudre entre Mallaury et lui, cela l’empêche de s’octroyer le droit d’aimer pleinement la jeune femme,

Ce roman peut être qualifié de nouvelle en raison de sa petite taille. Ce genre littéraire n’est pas des plus aisés, puisque l’auteure doit réussir très peu de pages à poser un décor, à créer une intrigue et à étoffer ses personnages. Je dois bien avouer qu’ici, elle a réussit tout cela avec brio et j’ai passé un excellent moment de lecture.

Le personnage de Mallaury m’a plu d’emblée. J’y ai vu une femme forte mais très sensible. Immédiatement, j’ai ressenti une profonde empathie pour elle. Elle va se retrouver débordée à maintes reprises par les événements auxquels elle va devoir se confronter.

Si le personnage féminin de cette histoire est très réussi, le personnage masculin n’est pas en reste. En très peu de pages, Léna a su créer un personnage étoffé, avec beaucoup de relief, et très mystérieux. Si j’ai senti les blessures d’Enzo, j’étais loin d’imaginer de quoi il pouvait bien s’agir exactement.

L’auteure a créé une intrigue qui allie romance, suspense et mystère. C’est réalisé avec brio, d’autant plus que tout tient la route. Je n’ai pas décelé d’invraisemblances ni d’incohérences. Les réactions des personnages semblent très réalistes.

La plume de l’auteure est addictive. C’est vraiment un petit roman, et le style de Léna Forestier incite à lire le récit d’une traite. J’ai beaucoup apprécié cette immersion réussie dans le monde de la boxe. C’est original et je me suis laissée entraîner par les aventures des deux personnages.

Un roman qui tient de la nouvelle et qui offre un moment d’évasion dans le monde de la boxe, en compagnie de deux personnages principaux charismatiques et touchants. L’auteure a su allier romance et suspense, sous une plume fluide. Une excellente découverte.

Ma note : 18/20

Romance

Bury my heart

Bury my heart de Sophie-Hélène Martin

  • Auteur : Sophie-Hélène Martin
  • Titre : Bury my heart
  • Genre : Romance
  • Éditions : Alter Real
  • Nombre de pages : 228
  • Parution : 7 février 2020
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

May Phelan a abandonné une carrière prometteuse pour s’occuper du domaine équestre familial de Green Alley en Géorgie, dans le sud-est des États-Unis. À la mort de ses parents, elle a hérité de cette plantation qui appartient à ses ancêtres depuis plusieurs générations. Ce lieu riche de mystères, de drames irrésolus, d’injustices, est marqué par l’Histoire. Le fardeau de l’esclavage et les secrets de famille y ont laissé leur empreinte.
Peu après son retour, May ressent un malaise grandissant. Le domaine est au bord de la ruine ; de plus, un danger couve, la jeune femme en perçoit la menace.
Tout l’oppresse et l’arrivée d’Aden Templar, un séduisant millionnaire dont elle monte la jument, ne lui rend pas la vie plus facile. Cet homme énigmatique l’attire autant qu’il la décontenance. Que cherche-t-il, avec son regard de braise et ses questions ? Est-il digne de confiance ?
Pour ne rien arranger, des manifestations étranges semblent indiquer que le vaudou noir sévit encore à Green Alley. Qui en veut à May ?
Aden saura-t-il apprivoiser cette âme rebelle ? Ces deux êtres éperdus arriveront-ils à trouver la voie du bonheur ?
Une histoire de passion où se mêlent amour, quête d’identité et suspense.

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier les Éditions Alter Real pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

May a décidé de changer de vie. Ayant hérité du domaine équestre familial, elle va alors décider de le reprendre en main et de partir vivre en Géorgie. Très tôt, des événements mystérieux vont y avoir lieu. L’arrivée d’Aden, un homme séduisant et millionnaire, ne va rien arranger. Est-ce que May réussira à percer les secrets du domaine Green Alley ? Est-ce qu’elle se verra capable d’éprouver des sentiments pour Aden, qu’elle soupçonne sans cesse ?

Je ressors vraiment captivée de ce roman. En le débutant, j’ai pensé que tout serait centré sur la possible histoire d’amour entre May et Aden, et j’ai très vite compris qu’il n’en serait rien. Cette romance ne sera pas le point d’orgue. Ce récit est très intéressant, puisqu’il réussit un mariage de genres littéraires complètement à l’opposé.

Certes, l’histoire d’amour a toute sa place, mais les mystères auxquels devra se confronter May ajoutent une pointe de suspense unique, que l’on ne retrouve pas forcément dans les romances. J’ai beaucoup aimé cette immersion totale que nous propose l’auteure dans ce domaine familial et j’ai été intéressée par la manière dont May va devoir faire face à des événements des plus étranges.

L’histoire d’amour passera au second plan. Les deux protagonistes devront apprendre à s’apprivoiser, à se faire confiance. Ils avancent donc très doucement. C’est parfois avec frustration que j’ai tourné les pages et une chose est certaine, ce roman ne peut laisser indifférent.

Les deux personnages principaux sont très bien dépeints. J’ai beaucoup aimé la part de sensibilité de May, mais également sa force de caractère. Quant à Aden, il y a eu des moments où je ne savais plus trop s’il était digne de confiance, et l’auteure a donc réussit à instaurer une grande part de mystère,

La plume de l’auteure est addictive. Le style est très fluide, et les pages ont défilé. Une fois commencé ce livre, il sera très difficile de ne pas le lire d’une traite.

Une romance qui alliera une grande part de mystère, et qui marie des genres littéraires très divers. L’auteure a su se renouveler tout au fil des pages, et propose une belle histoire, originale et pleine d’intrigues diverses. Une très belle découverte.

Ma note : 16/20

Romance

Qui m’aime me le dise !

Qui m’aime me le dise ! de Sophia Peignot

  • Auteur : Sophia Peignot
  • Titre : Qui m’aime me le dise !
  • Genre : Romance
  • Éditions : Harlequin
  • Nombre de pages : 240
  • Parution : 8 janvier 2020
  • Pour vous procurer ce roman, c’est ici

Résumé

Pas besoin d’aller au bout du monde pour trouver l’amour. Enfin… pas toujours.

Partir en voyage du jour au lendemain à l’autre bout du monde ? Ça ne ressemble pas du tout à Céleste, casanière et raisonnable au possible. Pourtant, elle vient de le faire ! Et tout ça pour se lancer dans un prétendu jeu de piste censé la mener jusqu’à son grand-père biologique. Avec comme compagnons de voyage Herbert, un ami de sa grand-mère appartenant à la catégorie des papys râleurs insupportables, et Gaspard, un infirmier du Jardin des Magnolias, beaucoup, beaucoup plus charmant, le voyage promet d’être explosif. Céleste ne sait pas si elle trouvera ce qu’elle est venue chercher, mais une chose est sûre : sa vie va changer !

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Harlequin pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Céleste est une jeune femme craintive et qui aime avoir tout sous contrôle. Elle tient une pâtisserie, ouverte grâce à ses compétences. Cela ne lui donne pas beaucoup de temps pour sortir, ni faire de rencontres. Pourtant, cela va changer le jour où sa mère lui annonce le décès de sa grand-tante Oscarine. À l’enterrement, elle va y faire la rencontre de Herbert, un vieux monsieur qui est un ami d’Oscarine, et qui va l’informer qu’en fait, cette dernière était en réalité la grand-mère de Céleste. Il va alors s’ensuivre un périple au travers des États-Unis pour retrouver le grand-père biologique de la jeune fille.

Ce roman a été un coup de cœur à tous les niveaux. J’aime beaucoup lire des romans feel-good de temps à autre, et celui-ci sort incontestablement du lot. J’y ai retrouvé tous les codes du genre littéraire et l’auteure a su maîtriser son intrigue.

J’ai passé un excellent moment de lecture avec ce roman qui se savoure comme une sucrerie et qui met de bonne humeur instantanément. Beaucoup de rebondissements sont venus parsemer une intrigue riche en émotions. J’ai énormément ri, mais j’ai aussi été profondément émue. L’auteure a su manier son suspense jusqu’au dénouement.

Le point fort de ce livre, ce sont ses personnages. Je les ai trouvés remarquablement conçus et très attachants. Herbert m’a fait tellement rire, avec son caractère bougon. J’ai beaucoup accroché au personnage de Céleste aussi, que j’ai trouvée touchante et imparfaite, ce qui lui donne beaucoup de crédibilité.

Je dois avouer être passée par un carrousel d’émotions. L’auteure a su les retransmettre à la perfection, sans trop en faire et en rendant cette histoire crédible et belle. J’ai été profondément touchée par l’évolution des liens entre Céleste et Herbert.

La plume de l’auteure est vraiment addictive. Une fois commencée, la lecture devient très difficile à stopper. J’ai été conquise par son idée d’intituler chaque chapitre avec une citation que l’on allait retrouver au cours de la lecture de ces derniers.

Ce roman est un véritable concentré de bonne humeur et se dévore comme un bonbon au goût d’évasion et de dépaysement, le tout aux côtés de deux personnages émouvants et touchants. À lire sans hésitation.

Ma note : 19/20

Romance

La femme au carnet

La femme au carnet de Tiffany Le Personnic

  • Auteur : Tiffany Le Personnic
  • Titre : La femme au carnet
  • Genre : Romance
  • Éditions : Alter Real
  • Nombre de pages : 183
  • Parution : 3 janvier 2020
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Une rupture douloureuse et un énième rendez-vous raté : il est temps pour Alba de faire le point sur sa vie. Le bilan n’est pas réjouissant. Elle a toujours cherché l’approbation des autres et s’est perdue en cours de route. Son ex petit-ami lui dictait même la couleur de ses cheveux ! Tout ça, c’est terminé. Derrière elle. 
Elle va se reprendre en main. Et quoi de mieux pour ce nouveau départ que l’achat d’un carnet rouge pour écrire la liste de ses envies ? À l’intérieur, quatorze objectifs pour être heureuse. 
Or, dans la vie, rien ne se passe jamais comme prévu. Dans sa quête du bonheur, elle pourrait bien faire une rencontre inattendue… Celle qui va tout changer.

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier les Éditions Alter Real pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Alba est une jeune femme à qui tout réussit apparemment. Mais c’est jusqu’au jour où Patrick, son compagnon, la quitte sans aucune raison et pas plus d’explications que cela. Alba va alors se réfugier auprès de sa meilleure amie Sophie. Peu à peu, elle va devoir faire un travail sur elle-même. Elle se rend finalement compte que Patrick lui a retiré toute confiance en elle et elle va devoir se reconstruire peu a peu. À cet effet, elle va se procurer un petit carnet où elle va noter tout ce qu’elle n’a jamais osé faire pendant qu’elle était en couple, et ce, dans l’objectif de réaliser enfin ses rêves.

Je ressors totalement conquise de ce roman aux allures de petit bonbon sucré, idéal à lire entre deux lectures plus lourdes. Tiffany a su me captiver du début à la fin avec l’histoire d’Alba et j’ai eu énormément d’empathie pour la situation dans laquelle elle se retrouve.

Ce roman est un véritable dépassement de soi pour le personnage principal, qui doit absolument se reconstruire et ne pas se laisser abattre. Alba est un personnage empli de sensibilité et de bienveillance. Je l’ai trouvée pétillante et surtout, une véritable battante.

Tiffany a su travailler ses personnages. J’y ai retrouvé une certaine profondeur tant dans leur personnalité que dans le propos de l’intrigue, et j’avoue que je n’ai pas l’habitude de retrouver cela dans les romans du genre. En effet, sous couvert de bonne humeur et de positivité, il n’en demeure pas moins de belles valeurs qu’à voulu transmettre l’auteure, telles que la reconstruction de soi, l’amitié, et surtout l’oubli du regard des autres sur nous-mêmes. Elle a bien mis en exergue ce qui arrive trop souvent. Effectivement, combien de fois le regard d’autrui nous empêche de faire beaucoup de choses ?

La plume est d’une grande fluidité. Le roman se dévore tout seul, et les petits chapitres n’y sont pas pour rien, puisque grâce à eux, le rythme est dynamique. Tiffany a un style addictif et une fois commencé, le roman devient très difficile à lâcher. Je tiens également à accorder une mention spéciale à la couverture qui m’a totalement séduite,

Ce roman est un véritable petit bonbon sucré, servi par une héroïne touchante et combative, une plume fluide et une histoire bien plus profonde qu’il n’y paraît de prime abord. À découvrir.

Ma note : 17/20