Essai

Le Paris de mes amours

Le Paris de mes amours de Régine Deforges

  • Auteur : Régine Deforges
  • Titre : Le Paris de mes amours
  • Genre : Essai
  • Éditions : Plon
  • Nombre de pages : 528
  • Parution : 17 juin 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

-Promenade poétique, littéraire et historique dans le temps et l’espace, ce livre est aussi celui des amitiés et des admirations de l’auteur : une galerie de portraits où les vivants et les morts ont forgé la personnalité de la plus belle ville du monde.

J’aime me balader dans Paris, vagabonder le nez en l’air en compagnie de mes chers fantômes : poètes, romanciers, peintres, photographes, piétons de Paris ou mauvais garçons. Les uns m’entraînent dans telle ou telle rue, tel bistrot, les autres dans l’ombre d’une église ou celle d’un pont. Flâner est une occupation qui m’est familière, et Paris est le lieu idéal où s’entremêlent l’histoire et les anecdotes populaires, les émotions de la vie du passé et de celle qui nous occupe. Musarder dans Paris, c’est savoir regarder en souriant un couple d’amoureux, un vol de canards au-dessus de la Seine, s’arrêter pour écouter le vieil accordéoniste qui joue en fredonnant : « Paris je t’aime, je t’aime, je t’aime avec ivresse, comme une maîtresse… »

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Plon pour leur confiance.

Régine Deforges propose au travers de cet ouvrage une promenade unique dans Paris, et ce au moyen d’un abécédaire riche en émotions. Ainsi, les lieux les plus emblématiques seront mis en avant et l’auteure se livre de manière très personnelle.

Quelle belle lecture. Bien évidemment, je vous conseille de lire cet ouvrage par petites touches afin d’apprécier au mieux votre lecture. Régine va totalement se livrer et offrir un récit très intimiste à son lecteur, au travers de ses souvenirs dans cette ville. Tout ce récit est riche en émotions.

J’apprécie énormément ce concept lexical. La place est ainsi donnée aussi bien aux lieux emblématiques, à l’histoire de Paris et à sa géographie. Au travers de chaque entrée transparaît l’amour de Régine pour cette ville. J’ai appris énormément de choses en parcourant les lettres de l’alphabet.

La plume de l’auteure est très belle. Tout en simplicité, Régine a su se livrer à son lecteur. Alternant des moments personnels avec des notions plus générales, le tout reste très intéressant. Il ne s’agit pas d’une série de faits impersonnels mis en avant, bien au contraire. Avec ce concept lexical, la lecture est facile.

Partez à la découverte de Paris, vu sous l’œil attendri de l’auteure. Avec ce lexique amoureux, les lieux emblématiques, la géographie et l’histoire de la ville sont abordés. À découvrir.

Ma note : 17/20

Essai

Merci qui ? Merci mon chien

Merci qui ? Merci mon chien de Jean-Louis Fournier

  • Auteur : Jean-Louis Fournier
  • Titre : Merci qui ? Merci mon chien
  • Genre : Essai
  • Éditions : Buchet Chastel
  • Nombre de pages : 216
  • Parution : 8 octobre 2020
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

On ne dit jamais « merci » aux animaux. Pourtant, on devrait. Ils enchantent le ciel, la mer et la terre. Sans les animaux, il n’y aurait pas de paradis terrestre. Ils ne méritent pas l’ingratitude des hommes. Ils méritent leur reconnaissance. Alors, comme ils ne le demandent jamais, on va leur dire « merci ».

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Buchet Chastel pour leur confiance.

Jean-Louis Fournier va s’interroger. Apprécions-nous réellement toutes les bonnes choses que nous apportent les animaux ? À savoir affection, compagnie et fidélité, par exemple. Il va nous livrer ici une réflexion sur toutes ces idées. Il le fera avec tous les éléments qui le caractérisent. Humour, tendresse et parfois une petite dose d’autodérision composeront ce court livre.

À l’aide de Artdéco, sa minette, l’auteur nous livre une vision d’ensemble sur le monde animal et c’est fait avec une grande dose de tendresse, mais surtout d’originalité. Avec l’aide d’une multitude de jeux de mots intelligents et de citations à l’appui, Jean-Louis livre une véritable analyse qui prête à réfléchir.

La plume de l’auteur est emplie de finesse et il sait manier les mots à la perfection. Les chapitres sont très courts, et chacun d’entre eux aborde un pan en particulier. Je me suis laissée porter par ce récit qui se lit vraiment rapidement, mais qui n’en reste pas moins empli de finesse.

Un court récit qui met en avant les animaux. C’est doux, tendre et empli d’une bonne dose d’humour. À découvrir sans hésiter.

Ma note : 17/20

Thriller

Grand calme

Grand calme de Giles Blunt

  • Auteur : Giles Blunt
  • Titre : Grand calme
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Sonatine
  • Nombre de pages : 336
  • Parution : 12 mai 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Base dérivante Arcosaur, Arctique. Depuis des mois, une équipe de scientifiques affronte les conditions de vie les plus extrêmes pour mener à bien ses recherches. Mais dans la solitude polaire, les nerfs sont à vif et le moindre incident peut entraîner des conséquences désastreuses. Jusqu’à l’irréparable.

Ontario, Canada. Alors que l’hiver s’annonce particulièrement rude à Algonquin Bay, le corps d’un homme est retrouvé dans un motel de la région. Sa maîtresse, dernière personne à l’avoir vu vivant, a disparu. Bientôt, c’est le corps d’une autre femme qui est retrouvé dans un hôtel désaffecté. Dépêchés sur les lieux, les inspecteurs John Cardinal et Lise Delorme sont loin d’imaginer l’ampleur des ramifications qui sous-tendent leur enquête.

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Sonatine pour leur confiance.

Algonquin Bay, Canada. Lorsque Laura disparaît mystérieusement, John Cardinal et Lise Delorme sont chargés de l’affaire. Pendant ce temps, ils vont également devoir enquêter sur des femmes retrouvées mortes par hypothermie. Ces affaires sont-elles reliées ?

Voilà un très bon thriller, construit de manière remarquable, et qui fait augmenter la tension tout au fil des pages. En parallèle, nous suivrons le journal d’un jeune homme qui, au milieu de l’océan arctique, fait des recherches auprès d’une équipe de scientifiques. Si au début, je me suis retrouvée quelque peu perdue avec ces passages, je peux vous dire qu’au dénouement, tout se relie. Il vous faudra donc rester attentifs. Ces passages m’ont paru un peu longs au début, mais au fil et à mesure, j’ai été de plus en plus intriguée par cette équipe et le drame couve.

Le plus de cette intrigue réside indubitablement dans les personnages qui mènent l’enquête, forts et hauts en couleurs. J’ai beaucoup aimé le personnage de Lise qui est totalement spontanée et qui ne se laisse pas faire. John a l’air d’être un personnage éraflé, avec ses failles, mais il est également très attachant. Les deux forment un duo d’enquêteurs très particulier.

L’intrigue est bien menée et l’auteur maintient son suspense jusqu’au bout. Je n’avais pas vu où cette histoire allait aboutir et j’ai été très déroutée. Il faudra être patient, puisque les éléments sont dévoilés par petites touches et l’auteur nous balade pendant ce roman.

La plume de l’auteur est fluide mais tout à la fois très soignée. Sous un style percutant, Giles sait maintenir l’attention de son lecteur. Les chapitres se succèdent, l’un consacré aux affaires présentes, et l’autre à cette équipe de scientifiques perdue en plein arctique. Cela dynamise beaucoup le récit.

Un très bon thriller, au suspense maîtrisé jusqu’au dénouement surprenant. Le début prend un peu de temps à se mettre en place, mais par la suite, il devient très difficile de lâcher ce livre. À découvrir.

Ma note : 16/20

Thriller

Seule la haine

Seule la haine de David Ruiz Martin

  • Auteur : David Ruiz Martin
  • Titre : Seule la haine
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Taurnada
  • Nombre de pages : 252
  • Parution : 10 juin 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Persuadé que Larry Barney, psychanalyste spécialisé dans les troubles de l’adolescence, est responsable du suicide de son frère, Elliot, quinze ans, se présente armé dans son cabinet.
Séquestré, Larry n’a d’autre choix que de laisser le jeune homme lui relater les derniers mois. Mais très vite, c’est l’escalade de l’horreur: Larry est jeté dans un monde qui le dépasse, aux frontières de l’abject et de l’inhumanité.
Au fil du récit, tandis que les détails se succèdent, une seule idée l’obsède: celle de s’en sortir, à tout prix…

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Taurnada pour leur confiance.

Neuchâtel. Dans le cabinet du psychanalyste Larry, le drame couve. Le jeune Elliot, quinze ans, vient de se présenter armé et menace Larry. Pour lui, le psychanalyste est le responsable du suicide de son frère. Larry n’a pas le choix, il se voit dans l’obligation d’écouter le jeune homme raconter son histoire.

Il s’agit ici d’un thriller purement psychologique, dans lequel l’auteur, à l’aide d’un huis clos, déroule une intrigue qui montera en tension tout au fil des pages. Cela a été une très bonne lecture, emplie de rebondissements.

Si au début, j’ai un peu craint que l’intrigue ne tourne en rond, puisque c’est souvent ce qui caractérise les huis clos, je dois dire que je me suis vite aperçue qu’il n’en serait rien. David a su maîtriser son récit avec brio et renouveler son intrigue tout au fil des pages afin de ne jamais créer une monotonie ou un quelconque scénario répétitif.

Au fil de l’histoire racontée par Elliot, la tension va monter peu à peu. Les questionnements sont nombreux et il devient très difficile de lâcher le livre. La confrontation entre Elliot et Larry est forte. L’auteur a réussit à brosser des personnages profonds. La tension est bien dosée. L’auteur ne nous sert pas tous les mystères dès le départ.

La plume de l’auteur est très fluide. Avec un style direct, l’histoire se lit très vite. Les petits chapitres rythment l’histoire. Les dialogues sont nombreux. Si au début, l’intrigue est un peu lente à se mettre en place, je dois dire que par la suite, la tension monte crescendo.

Un très bon thriller psychologique. L’auteur nous offre un huis clos angoissant et parfaitement dosé dans le suspense. À découvrir.

Ma note : 17/20

Contemporain

Maritimes

Maritimes de Sylvie Tanette

  • Auteur : Sylvie Tanette
  • Titre : Maritimes
  • Genre : Contemporain
  • Éditions : Grasset
  • Nombre de pages : 120
  • Parution : 12 mai 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Une île perdue en Méditerranée. Des collines, des oliveraies et, au fond d’une crique rocheuse, un village paisible avec son port minuscule. Depuis toujours, sa poignée d’habitants se tient à distance du continent… Ils racontent que de mystérieuses créatures marines veillent sur eux.
Assis sur un banc face à la mer, un vieillard se souvient. C’était l’époque de la dictature. Un jour, un jeune inconnu à l’allure de dieu grec, Benjamin, avait débarqué sur l’île. Il était en fuite, tous s’en doutaient mais nul, jamais, ne lui a demandé de comptes. Benjamin s’est installé dans une maison en ruine, sur un promontoire isolé où bientôt le rejoint Michaëla, fille de l’île et de la mer. Mais la haine qui ravage un continent peut frapper un bout de terre qui se croit à l’abri du monde.
Une puissante histoire de résistance et d’indocilité qui est aussi un appel à l’attention envers la nature et à la force de la fraternité. L’évocation poétique et solaire d’une mythologie méditerranéenne éternelle et celle d’une mémoire chargée de chagrin. On n’oubliera pas la vision de Michaëla et Benjamin, de leur amour éperdu, fracassé par l’horreur de la dictature.

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Grasset pour leur confiance.

Une île, dans la Méditerranée. Les habitants y résident comme dans une bulle, à l’écart de la dictature qui sévit sur le continent. Ils semblent êtres écartés et séparés de tout. Lorsque Benjamin, un mystérieux jeune homme, débarque sur l’île pour s’y installer, les habitants l’accueillent sans lui poser de questions.

Je dois dire que je ressors conquise par ce récit. J’ai été surprise par ce magnifique roman aux allures de conte, et c’est un coup de cœur pour ma part. J’ai apprécié le décor de l’histoire et surtout, j’ai eu la sensation d’une véritable parenthèse littéraire, emplie d’émotions.

C’est un vieil homme qui narre l’histoire de cette île et qui, au gré de ses souvenirs, nous raconte le quotidien de ces habitants. Ils vivent vraiment à l’écart de tout, et sont très secrets avec toute nouvelle personne arrivant sur l’île. La solidarité est également de mise entre ces habitants. C’est souvent touchant à suivre, le texte est de toute beauté.

Peu à peu, l’histoire de Benjamin est dévoilée, par petites touches. Ce récit est empreint de beaucoup d’émotions. Tout le récit est vu au travers du regard du vieil homme qui se souvient.

La plume de l’auteure est empreinte de douceur. Ce récit est court mais très puissant, et les descriptions de l’île sont rendues à la perfection. Le texte est narré à la première personne, sous le point de vue du vieil homme.

Un récit aux allures de conte. Une véritable parenthèse littéraire faite d’émotions. Les descriptions sont très réussies. Bien que le roman soit court, il est d’une grande intensité. À découvrir.

Ma note : 18/20

Policier

Rouge

Rouge de Koz

  • Auteur : Koz
  • Titre : Rouge
  • Genre : Policier
  • Éditions : Fleuve
  • Nombre de pages : 320
  • Parution : 1 avril 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

BONTandis qu’une canicule sans précédent s’est abattue sur la France, les départs de feu se multiplient dans la garrigue aux alentours de Marseille, provoquant de véritables scènes de panique. L’intention criminelle ne fait aucun doute. La cellule Vulcain, qui enquête sur les causes d’incendies suspects, est mise à contribution pour identifier et arrêter les responsables de cette catastrophe.

Une mission dont le capitaine Hugo Kezer, en charge de la cellule Nouvelles Menaces, va rapidement prendre le commandement. En effet, celui-ci se trouve justement dans la région pour rendre visite à sa fille, Mila, qui s’est portée volontaire au sein d’une association pour secourir la faune mise en danger par les feux de forêt. Impossible alors, pour lui, de ne pas se lancer à corps perdu dans cette affaire.

Pourtant, sans tarder, ses investigations sur les «mégafeux» en cours vont compromettre son propre enfant…

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Fleuve pour leur confiance.

Marseille. Une canicule sévit dans cette ville. Les départs de feu se propagent à grande vitesse. Il semble évident que ces incendies sont volontaires. Le capitaine Hugo Kezer va alors enquêter auprès de ses collègues de Marseille. Très vite, il va s’apercevoir que sa fille pourrait être en danger.

Ce roman constitue le deuxième tome de la saga proposée par Koz, le premier ayant pour titre « Noir », et qui projetait la ville de Paris dans l’obscurité la plus totale. Ici, de nouvelles menaces sévissent et le capitaine Kezer va devoir tout mettre en œuvre afin de démêler les divers mystères et trouver les coupables de ces incendies.

J’ai encore une fois passé un très bon moment de lecture. Comme au tome précédent, une fois la lecture débutée, il devient très difficile de lâcher son roman. L’auteur n’a pas son pareil pour maintenir son suspense jusqu’au dénouement et faire monter la tension au fil des pages.

J’ai apprécié de retrouver le capitaine Hugo Kezer, et de pouvoir ainsi suivre son évolution. Il va être confronté à une enquête très périlleuse. Je trouve ce personnage très bien construit. À ses côtés, nous retrouverons son collègue qui est également un très bon ami, et Anne, avec qui les conflits sont toujours très présents.

L’intrigue se déroule en quelques jours et l’auteur a su doser le suspense. Je n’ai ressenti aucune longueur. Le schéma narratif est particulièrement réussi, puisque l’auteur change régulièrement de lieu au fil des chapitres. Pour chacun d’entre eux, l’auteur a bien veillé à préciser l’espace spatio-temporel, ce que j’ai trouvé très judicieux.

La plume de l’auteur est addictive. Avec un style véloce et clair, les pages défilent. Ce tome étant le second, je pense qu’il est tout de même mieux de découvrir les romans dans l’ordre, afin de bien comprendre les relations entre les personnages et leur évolution.

Un tome toujours aussi bon dans le suspense. Une fois commencé, il est très difficile de lâcher sa lecture. Une très bonne lecture.

Ma note : 16/20

Contemporain

Pourquoi nous ?

Pourquoi nous ? d’Astrid Veillon

  • Auteur : Astrid Veillon
  • Titre : Pourquoi nous ?
  • Genre : Contemporain
  • Éditions : Plon
  • Nombre de pages : 264
  • Parution : 3 juin 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

-Un lumineux roman d’amour, de tolérance et de résilience sur la fragilité de la vie et l’importance de vivre à fond le moment présent.
Charly, navigateur épris d’aventure et de liberté, et Lucy, célèbre comédienne, ont tout pour être heureux. Chacun a trouvé en l’autre son double et s’autorise enfin à vivre pleinement. Jusqu’au jour où un drame vient briser la bulle de bonheur qu’ils ont construite autour de leur petit Léo…

Une relation mère-fils bouleversante et un lumineux roman d’amour, de tolérance et de résilience sur la fragilité de l’existence et l’importance de vivre le moment présent.

Quand le plus beau des cadeaux à faire à un enfant est de lui apprendre à aimer la vie envers et contre tout…

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Plon pour leur confiance.

Charly est navigateur, Lucy est actrice. Alors que l’un revient d’une compétition et que l’autre revient d’un tournage, le hasard va leur permettre de se rencontrer. Lors de l’anniversaire d’un ami en commun, ils vont se trouver et dès lors, tout semble être une évidence entre eux. Ils ne se quittent plus. Malgré leurs caractères totalement opposés, Charly et Lucy se laissent entraîner dans le tourbillon de l’amour.

J’ai eu un coup de cœur énorme pour cette histoire qui m’a bousculée dans mes émotions tout au fil des pages. Quel magnifique roman nous livre ici Astrid, et quelle acuité dans son analyse des sentiments , que ce soit en ce qui concerne l’amour dans un couple, tout comme l’amour materno-filial. Je suis ressortie profondément émue et chamboulée à la fin de ma lecture.

Sous un postulat de départ simple, Astrid va aborder diverses thématiques. Les deux personnages principaux sont touchants au possible. Je me suis attachée à eux dès le début. D’emblée, j’ai su que Lucy cachait un passé douloureux, qui se traduit par son urgence à profiter des moments présents. La jeune femme est secrète et son histoire sera dévoilée par petites touches.

Cette histoire d’amour m’a parue sublime. Je n’ai pas retrouvé de clichés ni de poncifs qui peuvent être propres aux romances. Bien au contraire, j’y ai juste retrouvé deux personnages qui se livrent peu à peu l’un à l’autre. Astrid a su brosser des caractères très sensibles.

Astrid va également aborder l’amour materno-filial dans ce roman. Les mots sont choisis avec grande justesse et la sensibilité transparaît à chaque page. J’ai été très émue de voir l’épanouissement des personnages.

La plume de l’auteure est tout en simplicité mais sonne juste à tout moment. J’ai fortement apprécié le schéma narratif proposé par Astrid. En effet, l’alternance des points de vue de Charly et de Lucy permet de mieux comprendre comment chacun d’entre eux appréhende les événements. Ces passages sont entrecoupés d’une narration plus neutre, dans laquelle aucun des deux personnages ne prend la parole. Le style est empli de douceur.

Un roman bouleversant, de ceux qui touchent profondément et dont on ne ressort pas indemnes. L’auteure aborde les sentiments avec délicatesse et beaucoup de sensibilité. Un roman à ne pas manquer.

Ma note : 19/20

Non classé

Les châteaux de la Loire

Les châteaux de la Loire de Collectif

  • Auteur : Collectif
  • Titre : Les châteaux de la Loire
  • Genre : Guide pratique
  • Éditions : Audiolib
  • Lu par : Philippe Sollier
  • Nombre de minutes : 306
  • Parution : 14 avril 2021
  • Pour vous procurer ce livre audio, c’est ici

Résumé

Un guide culturel audio pour les curieux, les amateurs d’histoire et les voyageurs. Le parfait kit de découverte d’une région et de sa culture, à écouter depuis votre canapé, en voiture ou à l’hôtel !

Plongez dans le passé de la « vallée des rois » et découvrez les châteaux de la Loire, célèbres dans le monde entier : Chambord, Blois ou encore Chenonceau ne sont que les figures de proue d’une constellation d’édifices remarquables dont même les moins connus réservent leur lot de merveilles. Jardins Renaissance, habitations troglodytiques, vignobles, voies vertes : le Val de Loire recèle mille autres richesses naturelles et historiques. Que vous projetiez ou non de vous y rendre, nous vous proposons de partir à la rencontre de cette région aux si beaux paysages, à l’histoire fascinante et aux somptueux monuments.

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Audiolib pour leur confiance.

J’ai découvert ce guide sous format audio et lu par Philippe Sollier.

Envie d’une promenade touristique et de découvrir toutes les richesses de la région Val de Loire ? Ce guide sera votre meilleur allié afin de vous familiariser avec les diverses notions et une véritable initiation au voyage.

Narration

La voix dynamique et claire de Philippe Sollier permet de suivre cette écoute sans jamais ressentir de monotonie.

Philippe Sollier sait insuffler beaucoup d’entrain dans sa lecture. Sa diction est parfaite. Les intonations sont énergiques.

Les accompagnements sonores sont particulièrement bien choisis, très en accord avec la thématique.

Contenu du guide

J’ai trouvé ce guide particulièrement intéressant. Il constitue une belle approche afin de se familiariser aux diverses notions et aux paysages qui constituent le Val de Loire.

Les thématiques sont diverses, ce qui est agréable. De manière concise, les principaux points seront abordés. Il est bien entendu un peu compliqué d’approfondir toutes les notions, mais cela donne une très bonne vue d’ensemble.

Ainsi, la géographie, l’histoire, l’architecture, la gastronomie et un tour des châteaux seront abordés. Le tout est facile à suivre, les chapitres ne sont pas trop longs pour éviter d’instaurer une certaine monotonie.

Vue d’ensemble

Un guide lu avec brio par la voix entraînante et dynamique de Philippe Sollier. Les principales notions sont abordées et il s’agit d’une belle amorce pour se familiariser avec cette région. À découvrir.

Ma note : 17/20

Contemporain

Fête et défaites

Fête et défaites d’Antoine Cristau

  • Auteur : Antoine Cristau
  • Titre : Fête et défaites
  • Genre : Contemporain
  • Éditions : Cherche Midi
  • Nombre de pages : 272
  • Parution : 6 mai 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Camille et Laurent s’aiment.

Depuis qu’elle est enfant, Camille rêve d’un grand mariage tandis que Laurent, marqué par le divorce de ses parents, s’est juré de ne jamais s’engager. Par amour, chacun fait un pas en direction de l’autre : ce sera un pacs imaginé en petit comité, avec leurs familles et quelques amis. Mais c’est sans compter l’intrusion zélée des parents de Camille dans l’organisation de cette célébration.

Le jour « J » arrive : la fête tiendra-t-elle toutes ses promesses de bonheur ?

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Cherche Midi pour leur confiance.

Camille et Laurent forment un couple heureux. Pourtant, le jeune homme est réticent au mariage. Camille va alors lui proposer de se pacser, et de faire une fête en petit comité pour célébrer leur union. Ce ne sera pas du goût des parents de la jeune femme, qui ont toujours imaginé un grand mariage pour leur fille. Comment ces deux familles, issues de milieux très différents, vont-elles réussir à trouver un terrain d’entente ?

Voilà un roman rafraîchissant, qui permet un moment de lecture tout en douceur et d’évasion, le tout agrémenté par une belle pointe d’originalité. En effet, celle-ci réside dans la construction narrative particulière et déroutante.

Chaque fin de chapitre est constitué d’une phrase qui clôt celui-ci et ouvre le prochain. Si au début, j’ai été un peu sceptique quant à ce procédé, je dois dire que je me vite prise au jeu. C’est un exercice de style loin d’être aisé, et il faut reconnaître que l’auteur a su maîtriser ce pan du récit.

En ce qui concerne l’histoire, s’il est vrai que l’intrigue ne révolutionnera pas le genre, elle n’en reste pas moins très agréable à suivre. J’ai beaucoup aimé cette galerie de personnages qui ont tous leurs particularités. L’auteur a su créer des caractères forts et il a réussi à bien dépeindre tous les personnages.

Tout au fil des pages, le lecteur suivra l’organisation de la fête prévue par les parents de Camille. Les tensions croissent et les émotions seront à fleur de peau. Il faudra rester concentré pendant l’histoire, les personnages étant très nombreux. Malgré tout, l’auteur nous illustre l’arbre généalogique de Laurent et Camille au début du roman, et j’ai trouvé cela très judicieux.

La plume de l’auteur est fluide et très addictive. Chaque petit chapitre mettra en exergue l’un des personnages qui constitue l’histoire. Les pages défilent et le tout est très addictif. Les dialogues sont très bien construits.

Un récit à la construction originale, véritable feel-good, servi par des personnages hauts en couleurs. Un roman rafraîchissant à découvrir.

Ma note : 16/20

Jeunesse

Extra

Extra de Delphine Pessin

  • Auteur : Delphine Pessin
  • Titre : Extra
  • Genre : Jeunesse
  • Éditions : Didier Jeunesse
  • Nombre de pages : 128
  • Parution : 9 juin 2021
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Élias a été désigné pour héberger un correspondant étranger pendant une semaine… sans se douter qu’il ne vient ni d’Allemagne ni d’Angleterre. Aytac vit sur Alter, une planète bien différente de la Terre ! L’extraterrestre a la peau bleue, il porte des cravates tous les jours et ne mange rien de ce que l’on peut trouver dans les assiettes de la cantine. Même si, au début, Élias est un peu inquiet, il est aussi impatient et curieux de faire sa connaissance.
Mais comment les autres élèves vont-ils accueillir ce drôle de correspondant venu d’ailleurs ?

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Didier Jeunesse pour leur confiance.

Élias s’est endormi en classe. Lorsqu’il se réveille, c’est sans réfléchir qu’il accepte la proposition de son professeur, qui consiste à accueillir un correspondant chez lui. Ce qu’il ignorait, c’est que ce mystérieux correspondant, qui s’appelle Aytac, n’est autre qu’un extra-terrestre, venu de la planète Alter. Élias se demande alors dans quelle aventure il s’est embarqué.

Voilà un roman jeunesse empli de finesse et très intelligent de par une intrigue qui aborde des thématiques qui intéresseront tout le monde. En effet, au travers d’un personnage totalement différent, l’auteure va aborder la tolérance et le respect.

J’ai beaucoup aimé la relation d’amitié qui va peu à peu prendre forme entre Élias et Aytac. J’ai été très touchée par la solidarité dont il feront preuve l’un envers l’autre. J’ai beaucoup aimé le message que veut faire passer l’auteure au travers de cette histoire.

La plume de l’auteure est abordable pour tous les publics. Avec un vocabulaire simple mais soigné, les pages défilent, et la lecture est vraiment facile. Les petites illustrations en début de chapitre sont les bienvenues.

Un roman jeunesse abordant des thématiques importantes, au travers d’une relation amicale qui prend peu à peu forme entre les deux protagonistes. À découvrir.

Ma note : 17/20