Contemporain

Les étincelles

Les étincelles de Julien Sandrel

  • Auteur : Julien Sandrel
  • Tire : Les etincelles
  • Genre : Contemporain
  • Éditions : Calmann-Lévy
  • Nombre de pages : 324
  • Parution : 26 février 2020
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

La jeune Phoenix, 23 ans, a le goût de la provocation, des rêves bien enfouis, et une faille terrible : il y a trois ans, son père, un scientifique, s’est tué dans un accident de voiture en allant rejoindre une autre femme que sa mère. Depuis, Phoenix le déteste. À cause de lui, elle a abandonné études et passions et enchaîne les petits boulots. Mais un jour, dans un carton qui dort à la cave, elle découvre la preuve que son père se sentait en danger. Ainsi qu’un appel à l’aide énigmatique, écrit dans une langue étrangère. Et si elle s’était trompée ? Et si… la mort de son père n’avait pas été un accident ? Aidée de son jeune frère, un surdoué à l’humour bien ancré, Phoenix se lance à la recherche de la vérité. Mais que pourront-ils, tout seuls, face à un mensonge qui empoisonne le monde ?

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Calmann-Lévy pour leur confiance et grâce qui j’ai pu découvrir ce roman.

Paris. Phoenix est en apparence une jeune femme forte et sûre de ses choix. Pourtant, il y a trois ans, elle a dû faire face à une perte terrible. Alors que son père se trouvait en Colombie, il a subit un accident de voiture. Phoenix, ainsi que son frère César, leur maman Marianne et leur grand-mère Sandra ont tous pensé qu’il s’était rendu en Colombie rejoindre son amante. Et pourtant, un jour, en descendant à la cave récupérer des cartons, Phoenix va se rendre compte de sa méprise. Et si son père avait finalement été assassiné parce qu’il en savait trop sur un produit néfaste pour la santé et utilisé à foison par l’entreprise Lumière, afin de booster leurs productions ?

Je ressors captivée de ce roman qui a su me tenir en haleine du début à la fin. Je ne connaissais Julien Sandrel que de nom, n’ayant encore jamais lu son roman précédent, et bien évidemment, après cette lecture, je compte y remédier. Ce roman est totalement atypique de par son intrigue. Je pense que l’on peut le qualifier presque de thriller écologique par moments. N’étant pas forcément friande de cela dans mes lectures, j’avoue avoir ressenti une pointe d’appréhension lorsque j’ai compris où Julien comptait m’emmener.

Finalement, je me suis totalement prise au jeu. L’auteur a su construire une enquête impeccable et dont la tension monte crescendo au fil des pages. Je voulais vraiment savoir ce qui était arrivé au papa de Phoenix. J’ai été angoissée par l’esprit entrepreneur de la jeune fille, puisque j’ai craint à plusieurs reprises pour elle.

J’ai tout simplement été subjuguée par le personnage de Phoenix. Elle ne recule devant rien, et l’amour pour son père bouge des montagnes. J’ai eu énormément d’empathie pour elle. Elle a dû se battre contre une multitude de sentiments contradictoires. Elle est charismatique, forte et tout en sensibilité. Mais autour d’elle gravite également une galerie de personnages secondaires incroyablement attachants. En effet, la jeune fille pourra compter sur l’aide de son frère César, un geek au grand humour, ainsi que sur Victor, un employé renommé de l’entreprise Lumière et qui décidera de se ranger du côté de Phoenix, après avoir lui-même constaté les effets néfastes du Clear, ce produit utilisé par l’entreprise.

Cette intrigue réservera bien des rebondissements et tient en haleine son lecteur page après page. Julien a su se renouveler et ne pas faire traîner son récit. Il n’y a aucune impression de statisme. Chaque page a son importance. Et la révélation qui arrive aux presque trois quarts du roman est totalement surprenante. C’est vraiment réussi.

La plume de l’auteur est fluide, entraînante. Julien décidera d’alterner le point de vue de ses personnages, et fera l’usage pour chacun d’eux de la première personne. Cela permet une immersion totale. Les chapitres ne sont pas très longs, et cela rythme la lecture.

Un roman aux frontières du thriller écologique, servi par une héroïne attachante, charismatique et incroyablement inspirante, ainsi qu’une galerie de personnage secondaires très aboutis, le tout entremêlé à une intrigue qui tiendra en haleine son lecteur. C’est une réussite. À découvrir.

Ma note : 18/20

2 réflexions au sujet de “Les étincelles”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s