Thriller auto-édité

First

First d’Albane Mondétour

  • Auteur : Albane Mondétour
  • Titre : First
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Auto-édité
  • Nombre de pages : 242
  • Parution : 3 juillet 2019
  • Pour vous procurer ce livre, c’est

Résumé

Depuis six ans, un violeur et tueur en série terrorise la région toulousaine. On le surnomme le Fantôme.

Personne ne sait à quoi il ressemble, pas même les victimes qui lui ont survécu. 

Car il y a des survivantes. Le Fantôme en a relâché cinq. Pourquoi ? Pourquoi laisser partir certaines d’entre elles, et tuer les autres ?

Céleste Laroque fait la rencontre de l’une de ces victimes, Lucie, et entame une relation avec son frère aîné. Alors que Lucie se remet petit à petit du drame qu’elle a vécu, un événement inattendu va se produire. Un événement qui va faire tomber les masques. 

Et si Céleste n’était pas ce qu’elle prétendait être ?

Avant de commencer

Ce roman a été lu dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus 2019. Il fait partie des cinq finalistes de la catégorie romans noirs, dont je fais partie du jury. J’ai été très contente de le retrouver parmi les finalistes, puisqu’il faisait partie de mes sélectionnés. Les dix premières pages avaient réussi à titiller ma curiosité et cela a été une bonne lecture, malgré certains petits bémols.

Retrouvez le Prix des Auteurs Inconnus 2019 : 

Sur leur site web : ici

Sur Instagram : ici

Sur Facebook : ici

Sur Twitter : ici

Mon avis

Toulouse. Le Fantôme, un dangereux criminel, terrorise la ville en enlevant et en assassinant ses victimes. Pourtant, il va en relâcher certaines. Lucie fait partie de celles qui ont pu échapper à ce prédateur. Céleste va faire sa rencontre et surtout, elle va entamer une relation amoureuse avec William, le frère de Lucie. Pourtant, Céleste est-elle celle qu’elle prétend être ?

Ce roman a toutes les allures du thriller psychologique et le paradoxe entre la douceur de la plume d’Albane et la noirceur du texte m’a déroutée au départ. Pourtant, peu à peu, Albane a su maîtriser son intrigue et en a fait quelque chose d’haletant.

Ici, ce n’est pas vraiment l’action qui va primer, mais plutôt la psychologie des personnages. J’ai trouvé particulièrement judicieux l’idée d’alterner les points de vue des différents personnages, permettant ainsi au lecteur de suivre au mieux les pensées de chacun d’eux.

Albane dévoile les mystères de son intrigue avec beaucoup de parcimonie, et c’est peut-être le seul bémol que j’ai dénoté dans ce récit. Il m’a semblé que parfois l’auteure s’enlisait un peu et avait tendance à me perdre. Pourtant, je dois reconnaître que c’est ingénieux et que j’ai été tenue en haleine tout au fil des pages.

Les personnages sont bien esquissés, et même si Céleste ne m’a pas forcément semblé des plus charismatiques, il faut dire que l’auteure a su lui octroyer la profondeur nécessaire pour intriguer le lecteur. Je me suis d’ailleurs posée une multitude de questions tout au fil du roman.

La plume de l’auteure est douce et très fluide. Il aurait peut-être été préférable qu’Albane use d’un style davantage véloce afin de donner du caractère à son texte, mais cela n’émaille en rien la qualité du roman. Albane fait beaucoup de retours en arrière, de changements spatio-temporels et heureusement, les indications en début de chapitre aident considérable le lecteur à ne pas se perdre. Il faudra tout de même rester concentré.

Un thriller psychologique qui maintient son suspense jusqu’au dénouement. J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteure. À découvrir.

Ma note : 16/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s