Contemporain

Ces orages-là

Ces orages-là de Sandrine Collette

  • Auteur : Sandrine Collette
  • Titre : Ces orages-là
  • Genre : Contemporain
  • Éditions : Audiolib
  • Lu par : Marie Bouvet
  • Nombre de minutes : 345
  • Parution : 19 mai 2021
  • Pour vous procurer cet audio-livre, c’est ici

Résumé

C’est une maison petite et laide. Pourtant en y entrant, Clémence n’a vu que le jardin, sa profusion minuscule, un mouchoir de poche grand comme le monde. Au fond, un bassin de pierre, dans lequel nagent quatre poissons rouges et demi.

Quatre et demi, parce que le cinquième est à moitié mangé. Boursouflé, abîmé, meurtri : mais guéri. Clémence l’a regardé un long moment.

C’est un jardin où même mutilé, on peut vivre.

Clémence s’y est installée. Elle a tout abandonné derrière elle en espérant ne pas laisser de traces. Elle voudrait dresser un mur invisible entre elle et celui qu’elle a quitté, celui auquel elle échappe. Mais il est là tout le temps. Thomas. Et ses orages.

Clémence n’est pas partie, elle s’est enfuie.

Avec Ces orages-là, Sandrine Collette se fait la voix de l’intime et nous offre un roman brut somptueux sur les ravages de l’obsession, servi par cette écriture au cordeau qui la distingue.

Mon avis

Je remercie chaleureusement les Éditions Audiolib pour leur confiance.

J’ai découvert ce roman sous format audio chez Audiolib, et lu par Marie Bouvet.

Clémence est une jeune femme effrayée. Elle fuit un conjoint violent. Après trois ans à vivre un véritable calvaire auprès de Thomas, elle a décidé de partir loin de lui et s’est installée dans une maison dont Thomas ignore l’adresse. Pourtant, la peur ne quitte pas la jeune femme, craignant qu’à tout moment il puisse la retrouver. Peu d’espoir dans son quotidien, si ce n’est son travail de boulangère et un voisin qui l’intrigue au plus haut point.

Narration

D’emblée, j’ai accroché à la voix de Marie Bouvet qui a lu ce texte d’une manière bouleversante. Elle a su faire passer les émotions de Clémence à la perfection.

Marie a bien veillé à changer les inflexions de sa voix en fonction de la tension qui montait crescendo. Avec cette thématique qui est très difficile, et la voix de la narratrice qui a su insuffler toute l’émotion nécessaire, cela m’a totalement bouleversée.

Marie a une voix très douce, mais jamais monotone. Elle sait changer de ton pour que l’on comprenne bien les dialogues et l’on ne se perde pas au moment de savoir quel personnage s’exprime. J’ai ressenti beaucoup de tension sur certains passages, de par la narration effectuée avec brio.

Intrigue

Je ressors chamboulée par cette histoire dramatique. D’emblée, j’ai ressenti une énorme tristesse pour Clémence et ce que Thomas lui a fait subir. Dès les premières pages, j’ai découvert une jeune femme détruite mais qui pourtant va tout faire pour se reprendre en main.

L’auteure prend bien le temps de poser son intrigue. Ici, il n’y a pas vraiment d’action ni de suspense. Tout passe davantage par la psychologie du personnage principal et l’on assiste à sa reconstruction.

J’ai beaucoup aimé la relation que Clémence va entretenir avec son voisin. L’auteure veille à garder une touche d’espoir malgré la brutalité des événements auxquels a été confrontée la jeune fille.

Vue d’ensemble

La plume de l’auteure est très introspective mais émotive également. La voix de Marie se fond parfaitement au texte écrit et le tout s’accorde avec brio. Je ressors conquise par cet audio-livre que je vous recommande.

Un roman puissant, bouleversant, dans lequel l’auteure a su instaurer une tension qui monte peu à peu au fil des chapitres. À découvrir.

Ma note : 18/20

11 réflexions au sujet de “Ces orages-là”

  1. Aucun rapport avec ce livre mais j’ai obtenu un audiolib via Netgalley et j’ai beaucoup de mal à me concentrer en écoutant le livre. Je préfère largement lire un livre plutôt que l’écouter. Après, c’est peut être un coup à prendre… moi je m’endors ^^

    Aimé par 1 personne

  2. je l’ai obtenu via NetGalley audio mais le téléchargement ne passe pas… Mon smartphone fait grève,c’est un modèle déjà ancien…
    je vais y arriver, car c’est la 1e fois que je teste un livre en version audio et ma mémoire est plutôt visuelle 🙂 ce serait une bonne expérience pour mes neurones 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s