Contemporain

Mangoustan – Rentrée littéraire

Mangoustan de Rocco Giudice

  • Auteur : Rocco Giudice
  • Titre : Mangoustan
  • Genre : Contemporain
  • Éditions : Allary
  • Nombre de pages : 192
  • Parution : 22 août 2019

Résumé

Après trente ans de vie commune, Laure est larguée par son mari, parti avec une employée de maison.

Ukrainienne ambitieuse, Irina est l’épouse d’un Genevois de bonne famille, qui ne manque pas une occasion de lui faire sentir sa basse extraction.

Ex mannequin slovène, Melania a épousé un Priape à la crinière de feu et se retrouve First Lady contre son gré.

Quels liens unissent ces trois femmes qui ne se connaissent pas ?

Des maris dominateurs et la volonté de s’émanciper ? Sans doute. Mais aussi un typhon répondant au doux nom de Mangoustan.

Il s’apprête à balayer Hong Kong le week-end où chacune d’elle est venue s’y ressourcer.

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Allary pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Nous allons suivre ici le chemin de trois femmes qui n’ont rien à voir les unes avec les autres. Il y a donc Laure, qui après trente ans de mariage, se retrouve seule, puisque son mari la quitte pour leur employée de maison. Elle va donc devoir apprendre à se reconstruire. Ensuite, il y a Irina, jeune femme ukrainienne et en couple avec un Genevois, qui n’a de cesse de la rabaisser continuellement. Pour finir, il y a Melania, la femme du président des États-Unis, Trump. Rien ne les réunit et pourtant… le typhon Mangoustan va s’avérer être leur élément pour une rencontre.

J’avoue être ressortie un peu déçue à la suite de cette lecture. Lorsque j’ai vu le résumé et la belle couverture, j’ai totalement craqué. J’ai d’emblée voulu lire ce court roman, et donc ma déception peut venir de là, puisque j’en attendais probablement trop.

Pourtant, le postulat de départ m’a bien plu. Ces trois femmes fortes qui tentent de s’éloigner du joug de leur compagnon m’a paru un bon élément de départ. J’ai l’impression que l’auteur a mal exploité une excellente idée. Il m’a manqué de l’émotion. Tout au long de ma lecture, j’avais une certaine distance par rapport à ce que je lisais. Je n’ai jamais réussi à m’attacher à ces femmes.

Il manque beaucoup de profondeur aux personnages féminins. Je ne les ai pas toujours trouvés très nuancés. Il y avait matière à mieux faire, à mieux brosser ces personnages, et leur donner davantage de relief. Je suis beaucoup trop restée en retrait pendant ce roman. Peut-être aurait-il fallu quelques pages en plus pour mieux faire rentrer son lecteur dans l’histoire.

La plume est plaisante et je garde en tête qu’il s’agit d’un premier roman. Il y a un réel potentiel, mais il manque un peu d’affinage pour réussir à faire passer des émotions. Malgré tout, le roman se lit facilement et avec curiosité.

Malgré une lecture en demi-teinte, il faut reconnaître que l’histoire est originale à bien des égards. J’en attendais simplement davantage.

Ma note : 14/20

4 réflexions au sujet de “Mangoustan – Rentrée littéraire”

  1. C’est vrai que le résumé est attirant, mais s’il y a bien une chose que je n’aime pas c’est quand les personnages sont trop superficiels et qu’à cause d’eux l’ensemble sonne un peu faux… donc vu ce que tu en dis, je pense que je passerai mon chemin !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s