Contemporain

Maintenant, comme avant – Rentrée littéraire

Maintenant, comme avant de Juliette Arnaud

  • Auteur : Juliette Arnaud
  • Titre : Maintenant, comme avant
  • Genre : Contemporain
  • Éditions : Belfond
  • Nombre de pages : 240
  • Parution : 5 septembre 2019
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Dans son village du Sud de la France, Rose a de grands projets pour célébrer son entrée officielle dans l’âge adulte. Puisque s’ouvre l’été de ses 18 ans.

Lorsque débarque sans prévenir Manette.
Qui se trouve être sa mère.

Celle qui s’est éclipsée, quand Rose était bébé, pour suivre sur les routes son groupe de rock préféré.
Abandonnant et l’enfant et le père.

Si cela ne tenait qu’à elle, Rose accueillerait son chat fugueur de mère à coups de balai.
Sauf qu’Emiliano, le père de Rose, n’a pas la même opinion des chats fugueurs en général, et de celui-là en particulier.

A-t-il jamais cessé d’aimer Manette ?

Débute alors un long, incertain et périlleux été.

Roman initiatique et tendre, Maintenant, comme avant évoque la famille décomposée, la question taboue des mères qui n’élèvent pas leur enfant et les maux d’amour avec un humour féroce.

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Belfond pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Rose, jeune fille de dix-huit ans, vit élevée par son père Emiliano et sa grand-mère, depuis qu’un jour, lorsqu’elle était bébé, Manette, sa mère, décide de les abandonner. Rose vivra dans l’insouciance jusqu’au jour où Manette refait surface et sonne à la porte. Commence alors pour Rose un long chemin vers le pardon et la reconstruction, pour cicatriser les blessures d’avoir grandi sans sa mère.

Ce roman est tout simplement un coup de cœur, et pourtant, au début de ma lecture, rien ne laissait présager cet enthousiasme. En effet, je vous avoue avoir été totalement déroutée durant plus ou moins les deux premiers chapitres. Le style de l’auteure m’a étonnée, je ne m’attendais pas à cela.

Ce récit nous est narré par Rose, et cette dernière nous dit tout, sans filtre, tant ses pensées les plus profondes que son avis sur tout et rien. Elle s’adresse directement à nous, lecteurs, nous prend à parti souvent, se joue même parfois de nous. Si au début j’ai été très perturbée par la causticité des propos de Rose, par son franc-parler et son langage familier, je me suis finalement laissée séduire par cette originalité.

Sous couvert de mots rudes et où transparaît peu la sensibilité, l’histoire est pourtant d’une tendresse infinie. On ne peut que compatir avec Rose, qui a dû se construire sans mère pendant dix-huit ans et sa réaction de rejet lorsqu’elle voit réapparaître Manette comme une fleur est compréhensible. Sous forme de récit initiatique, Rose va apprendre à laisser de côté ses griefs, à évoluer, à transformer ses sentiments.

J’ai trouvé le personnage de Rose très bien dépeint et réussi. Sous sa carapace se cache une jeune fille qui a dû se battre, emplie de tendresse et de sensibilité. Elle est très nuancée et c’est sans nul doute un personnage qui va me rester en tête pendant longtemps.

La plume de l’auteure est parfaite. Même si, comme je l’ai deja dit, j’ai été troublée au début, force m’est de reconnaître que j’ai terminé totalement conquise. Les mots s’alignent d’une manière naturelle et les phrases coulent toutes seules de façon limpide. C’est très réussi.

Un véritable coup de cœur pour ce roman tendre au possible et servi par une héroïne forte mais avec beaucoup de faiblesses aussi, le tout sous forme de récit initiatique. À découvrir absolument.

Ma note : 18/20

6 réflexions au sujet de “Maintenant, comme avant – Rentrée littéraire”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s