Contemporain

Nous étions merveilleuses

Nous étions merveilleuses de Laure Rollier

  • Auteur : Laure Rollier
  • Titre : Nous étions merveilleuses
  • Genre : Contemporain
  • Éditions : Fayard/Mazarine
  • Nombre de pages : 272
  • Parution : 25 septembre 2019
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

« Je donnerais n’importe quoi pour pouvoir attraper par le col la gamine que j’étais et lui expliquer certaines choses.
Je lui dirais de prendre sa sœur dans ses bras plus souvent.
Je lui dirais de ne pas quitter l’homme qu’elle aime pour celui qui lui plaît.
Je lui dirais surtout de ne jamais porter de vert. Jamais. Je ne supporte plus cette couleur depuis que je suis ici.
Et vous, vous lui diriez quoi ? »

L’été de leur dix-huit ans, Noémie, Lisa, Marion et Stéphanie ont vécu un voyage inoubliable qui a scellé leur amitié pour toujours. Quatorze ans plus tard, les quatre amies décident de mettre leur vie d’adulte, le quotidien et toutes ses contrariétés de côté pour revivre le périple de leur adolescence. Ce qu’elles ignorent, c’est qu‘il sera le plus important de toute leur existence.

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Fayard/Mazarine pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Paris. Noémie, jeune femme de trente-deux ans, est en apparence heureuse et épanouie. Elle vit avec Antoine, son fiancé, qui l’a demandée tout récemment en mariage. Elle a l’occasion de vivre de sa passion, le théâtre. Et pourtant… Un jour, elle va décider de retourner à Brest, pour y retrouver ses amies d’enfance, et partie en road trip à travers la France. Antoine le prendra très mal. Un voyage initiatique commencera alors pour la jeune femme et ses meilleures amies.

C’est un énorme coup de cœur. Tout m’a plu et je serai repartie pour au moins une centaine de pages supplémentaires. Laure a su créer un cocon littéraire duquel il m’a été très difficile de m’extraire. J’ai eu envie de lire ce roman d’une traite.

Que d’émotions dans ce récit de résilience, d’amitié et de pardon. Plusieurs thématiques seront abordées, sans jamais tomber dans le pathos ou la larme facile. Le tout est d’une délicatesse extrême. J’ai ri, j’ai pleuré, je me suis laissée porter par ce groupe d’amies, je m’y suis sentie bien et je n’ai pas eu envie de les quitter.

Certains sujets abordés sont durs et délicats. Pourtant, Laure va réussir à transmettre toutes les émotions à son lecteur avec brio. Cette magnifique histoire d’amitié résonne forcément en nous. Il est facile de s’identifier à l’une des jeunes femmes du groupe. J’ai réussi à m’attacher à chacune d’entre elles. Leur caractère est bien défini, elles sont nuancées.

La plume est simple, certes. Ici, pas d’envolée lyrique. Non, ici, ce qui va prédominer, c’est la retranscription des émotions à l’état brut. Laure Rollier a réussi cela avec talent. Les petits chapitres rythment l’histoire. Impossible de s’ennuyer. L’histoire est racontée à la première personne, et vue sous l’œil de Noémie. Malgré tout, chacune des femmes qui compose ce groupe a sa place à part entière.

Un véritable coup de cœur pour cette magnifique histoire d’amitié, de résilience et de pardon. Un véritable cocon littéraire duquel il m’a été très difficile de m’extraire. À découvrir absolument.

Ma note : 19/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s