Contemporain auto-édité

Si j’avais su

Si j’avais su de Kea Ring

  • Auteur : Kea Ring
  • Titre : Si j’avais su
  • Genre : Contemporain
  • Éditions : Auto-édité
  • Nombre de pages : 84
  • Parution : 25 octobre 2019
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Vous est-il déjà arrivé de regretter amèrement un pan de votre vie ? Au point où vous souhaitez que ce moment gênant n’ait jamais existé ou qu’il se soit déroulé autrement ? Les quatorze personnages de ce recueil, oui. 

Une étudiante en proie aux doutes dans la jungle parisienne, une mère qui aurait préféré avorter ou encore une employée qui déplore son orgie éthylique, découvrez à travers ces quatorze nouvelles contemporaines débutant par la fameuse phrase « si j’avais su », les regrets mis à nu de gens ordinaires.

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier l’auteure Kea Ring pour sa confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Il s’agit ici d’un recueil de quatorze nouvelles, ayant toutes le même point d’orgue. L’auteure part de personnages banals et courants, mais qui ont en commun d’avoir tous des regrets dans leur vie. Chaque nouvelle va donc débuter par la phrase « Si j’avais su… ».

Je dois dire que j’ai trouvé ce recueil de nouvelles particulièrement réussi et ce, pour deux raisons de poids. La première étant que j’ai adoré avoir un fil rouge. Ce ne sont pas des nouvelles qui n’ont rien à voir les unes avec les autres et qui partent dans tous les sens. Non, ici, Kea a prit le parti de dérouler ses récits sous un postulat de départ commun à chaque fois : les regrets. La deuxième raison est indubitablement l’unité qu’a su instaurer dans ses histoires l’auteure. En effet, toutes les nouvelles se valent, et je n’ai pas ressenti de différence de qualité entre les unes et les autres, comme cela a tendance à m’arriver lorsque je lis ce genre littéraire.

Alors évidemment, j’ai eu ma préférence pour certains récits, notamment « La fille de la cuisine » et « Mon fils » qui m’ont énormément touchée. J’ai également trouvé très bien ficelé « Rien à signaler.

La plume est vraiment impeccable et c’est réellement agréable de tomber sur des romans auto-édités de cette qualité. Hormis une ou deux coquilles qui n’altèrent en rien le plaisir de lecture, tout le reste est parfait. De plus, le style est entraînant, c’est bien écrit et cela se lit harmonieusement.

Une très bonne idée de la part de Kea Ring en ce qui concerne ce recueil de nouvelles. Elle a su trouver un fil rouge et a déroulé des récits de qualité qui ne m’ont pas laissée indifférente. Je recommande.

Ma note : 17/20

6 réflexions au sujet de “Si j’avais su”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s