Thriller

Notre part de cruauté

Notre part de cruauté d’Araminta Hall

  • Auteur : Araminta Hall
  • Titre : Notre part de cruauté
  • Genre : Thriller
  • Éditions : Préludes
  • Nombre de pages : 448
  • Parution : 4 septembre 2019
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Traumatisé par une enfance difficile, Mike Hayes menait une existence paisible, bien que solitaire, jusqu’au jour où il a fait la connaissance de Verity Metcalf. Verity lui a tout appris de l’amour et, en échange, Mike a consacré sa vie à la rendre heureuse. Il lui a trouvé sa maison, son travail, et il s’est sculpté le physique que Verity considère comme idéal. Il sait qu’ensemble ils connaîtront le bonheur.

Peu importe si elle ne répond pas à ses e-mails ou à ses appels.

Peu importe qu’elle soit mariée à Angus.

Cela fait partie du jeu secret auquel ils avaient l’habitude de jouer.

Le suspense psychologique pervers sur le désir, l’obsession, les histoires qu’on se raconte et celles qui nous font basculer.

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Préludes pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Mike, jeune homme en apparence tranquille, va faire la rencontre de celle qu’il va surnommer V. Cette femme s’appelle en réalité Verity et ils se livrent tous deux à des jeux dangereux. Ils vont ensemble dans des bars, se tiennent à distance, et attendent qu’un homme vienne aborder Verity, pour que Mike aille finalement évincer le pauvre malheureux qui a osé s’approcher de trop près. Vu que Verity a poussé mike à se sculpter grâce au sport, en général un simple regard suffit pour dissuader ces hommes. Ce couple semble partager les lubies de l’autre et tout se passe bien. Pourtant, en ce moment, Verity ne répond plus aux mails de Mike, et elle va se marier à Angus. Et bien, peu importe, Mike est persuadé que cela fait partie de leur petit jeu.

Si ce roman m’a fait passer un très bon moment de lecture, je lui ai trouvé tout de même certains défauts sur lesquels je vais revenir par la suite. Ce thriller s’ouvre sur Mike en prison et en train d’écrire en quelque sorte son journal intime sous les conseils de son avocat. Que s’est-il passé ? À qui Mike s’en est-il pris ?

Il faut reconnaître beaucoup d’ingéniosité dans cet postulat de départ et la quatrième de couverture m’a d’emblée donné l’envie de découvrir ce récit. J’ai beaucoup aimé suivre Mike, qui va tout nous expliquer en détail. Mais c’est là où le bémol ne tarde pas à se faire sentir. Il y a une grande impression de stagnation dans le déroulé de l’intrigue. J’ai eu l’impression de ne pas avancer, et d’avoir beaucoup de redites. Il m’aurait fallu davantage de rythme.

Malgré tout, j’avoue que je me suis laissée prendre et que j’ai eu envie d’avoir le fin de cette histoire. La fin, si elle n’a pas su me convaincre totalement, n’en reste pas moins bien ficelée.

La plume se lit très facilement, et les pages défilent. C’est d’autant plus dommage, parce que le style de l’auteure permettait justement de donner plus d’allant à une intrigue qui avait tendance à faire du surplace. Malgré tout, j’avoue avoir dévoré ce thriller.

Malgré un manque de rythme et beaucoup de redites, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce thriller très psychologique et au postulat de départ assez innovateur.

Ma note : 15/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s