Thriller

American girl

American girl de Jessica Knoll

Auteur : Jessica Knoll
Titre : American Girl
Editions : Babel
Nombre de pages : 480




Résumé

Sa vie parfaite est un parfait mensonge. Adolescente, TifAni FaNelli a connu, à la prestigieuse Bradley School, une terrible humiliation publique qui l’a contrainte à se réinventer totalement. Aujourd’hui, elle a un boulot glamour, une garde-robe hors de prix et un fiancé beau et riche. Elle est à deux doigts de cette vie parfaite qu’elle a tant travaillé à obtenir. Mais TifAni a un secret. Son passé, qui n’a cessé de la hanter, menace de resurgir et de tout détruire sur son passage. Premier roman de Jessica Knoll, American Girl est un page-turner implacable et sexy.

Mon avis

Cette quatrième de couverture avait tout pour me plaire. Lorsque j’ai lu les mots tels que page-turner implacable et secret, j’ai pensé que ce roman avait tous les ingrédients pour me faire passer un très bon moment de lecture. Malheureusement, je dois bien admettre que non seulement j’en suis loin du compte, mais qu’en plus, je me suis plutôt ennuyée tout au long de plus 400 pages.

Le tout commence comme un véritable conte de fées. Nous suivons TifAni, à qui absolument tout réussi, que ce soit au niveau de sa vie amoureuse, au niveau de son travail ou au niveau financier. Pourtant, sous ce vernis de façade, TifAni a subi une rude épreuve plus jeune, au lycée. C’est ce que le lecteur découvrira au fil des pages.

J’ai tout d’abord eu un peu de mal avec le procédé narratif. En effet, l’auteure va alterner les chapitres entre TifAni adulte et TifAni adolescente, pour égrener peu à peu les raisons de son caractère actuel. Je me suis quelque peu perdue au début, puisque l’auteure, en début de chapitre, n’a inséré aucune indication temporelle. Une fois passée la surprise, c’est bien évidemment simple à saisir, mais malgré tout, cette indication aurait été appréciable.

Malheureusement, là où je n’ai absolument pas accroché, c’est avec cette héroïne en tant qu’adulte. Que de superficialité. Je n’ai pas cru une seule seconde en ce personnage très peu profond, à mon goût. Il y avait matière à la dépeindre de manière plus crédible. J’ai eu l’impression de cliché, de poncif propres à la superficialité tout au long de ces pages. Aucun attachement provoque donc un détachement pour l’histoire du personnage. Les personnages secondaires sont tout autant survolés.

J’ai également eu énormément de mal avec les nombreuses longueurs. Je n’ai pas eu cette impression de fluidité, je ne reprenais pas mon roman avec plaisir. C’était long, beaucoup trop long. Les chapitres faisant référence à l’héroïne adulte étaient interminables. J’ai davantage préféré ceux du passé, principalement pour la part de mystère. Malgré tout la plume est agréable à lire.

J’imagine que j’en attendais beaucoup trop de ce roman. J’ai sans doute été lésée par cette quatrième de couverture trop accrocheuse. Cela n’aura pas été un page-turner pour ma part, loin de là. Je ne saurai conseiller ce roman.

Ma note : 8/20


4 réflexions au sujet de “American girl”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s