Policier

L’année du gel – Rentrée littéraire

L’année du gel d’Agathe Portail

  • Auteur : Agathe Portail
  • Titre : L’année du gel
  • Genre : Policier
  • Éditions : Calmann-Lévy
  • Nombre de pages : 416
  • Parution : 8 janvier 2020
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Le crime s’invite dans un château du Bordelais.

Été 2017. Après un épisode de gel qui a dévasté ses vignes, Bernard Mazet se range à l’idée de sa femme d’ouvrir des chambres d’hôtes pour sauver la propriété familiale de Haut Méac. Le château affiche complet avec la venue d’un groupe de trentenaires pour une semaine. La fantasque Olivia, Vincent, le célibataire volage, Clara, si discrète, et leurs deux couples d’amis semblent heureux de se retrouver. Mais dans la chaleur écrasante, les esprits s’échauffent et les drames personnels refont surface.
À l’aube du quatrième jour, un cadavre est découvert dans la chambre froide du château. Le major Dambérailh, chef de la brigade locale, est chargé de l’affaire. Tandis que les conflits d’intérêt émergent au sein de son équipe, sa tante Daphné, vieille fille loufoque, s’invite dans l’enquête. Il faudra exhumer bien des secrets honteux ou douloureux pour que la lumière se fasse.

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Calmann-Lévy pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Haut Méac, 2017. Bernard Mazet, vigneron, subit une année néfaste au niveau de sa récolte, pour cause de gel. C’est alors qu’il va se décider aux côtés de sa femme Alexane d’ouvrir des chambres d’hôtes sur leur propriété. Ils accueilleront une bande de jeunes amis aux caractères très particulier chacun. Quelques jours plus tard, un cadavre sera retrouvé dans la chambre froide de la propriété. Que s’est-il donc passé ?

Quelle belle découverte que ce roman du terroir à la mécanique très classique mais pourtant très bien huilée. Pas de fausses notes dans ce récit qui m’a captivée du début à la fin. J’ai trouvé que l’auteure maîtrisait parfaitement son affaire.

S’il est vrai que le tout reste très classique et que l’on est face à un roman policier empreint de simplicité, celui-ci apporte tout de même un petit plus, notamment grâce à ses personnages et à l’alliage totalement réussi entre enquête et vignobles.

L’auteure a su ménager son suspense. Il est vrai que le temps d’installer son décor peut paraître long, mais il est malgré tout nécessaire pour nous présenter au mieux les divers personnages et les divers caractères. Le lecteur se rendra vite compte que chacun a son petit secret et les révélations fusent peu à peu. Personnellement, je n’ai rien vu venir.

Je me suis fortement attachée à cette bande de jeunes et j’ai soupçonné tout le monde, à vrai dire, tant l’auteure m’a baladée dans les mystères que chacun cache. Malgré tout, j’ai parfois retrouvé une espèce de côté caricatural des caractères. Ils m’a semblé que par moments, les caractères étaient quelque peu exacerbés.

La plume de l’auteure est addictive, incontestablement. C’est très fluide. J’aurais peut-être apprécié des chapitres un peu plus courts ou égaux entre eux, caractéristique qui se prête davantage à ce genre littéraire. Néanmoins, c’est une franche réussite et je me suis laissée entraîner.

Un roman qui allie terroir et enquête, avec sa part de mystères, de secrets et de révélations inattendues. L’auteure maîtrise son récit, et même si le tout suit un schéma assez classique, cela n’en reste pas moins prenant. À découvrir.

Ma note : 17/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s