Essai

Cléopâtre

Cléopâtre de Alberto Angela

  • Auteur : Alberto Angela
  • Titre : Cléopâtre
  • Genre : Essai
  • Éditions : HaperCollins France
  • Nombre de pages : 432
  • Parution : 2 octobre 2019
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Peu de femmes peuvent se vanter d’avoir autant marqué les esprits que Cléopâtre. La dernière reine d’Égypte antique a séduit les puissants mais a surtout fait de son nom un symbole de puissance. Alberto Angela, vulgarisateur de génie, nous entraîne sur les pas de cette femme d’exception. Dans un monde antique dominé par les hommes, elle a permis au royaume d’Égypte de connaître une expansion fulgurante. Femme de pouvoir, douée dans l’art de la négociation comme dans celui de la guerre, elle est une grande stratège et une figure incroyablement visionnaire. Si, après deux mille ans, elle continue de nous fasciner et de nous inspirer, c’est peut-être parce qu’au-delà des images et du fantasme, elle est le visage de la modernité. »

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Édtions HaperCollins France pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce livre.

Cléopâtre est à n’en pas douter l’une des figures les plus emblématiques et les plus fascinantes de l’histoire de l’humanité. Qui ne peut pas citer une anecdote sur cette femme d’exception ? Qui n’a pas regardé un film ou lu un livre où elle est mentionnée de loin ou de près ? Cette biographie romancée exhaustive va retracer la destinée de l’un des personnages les plus influents de son temps.

Je ne connnaissais pas du tout cet auteur, et j’avoue que j’ai toujours un peu peur de lire des romans historiques ou des biographies. Je pense à chaque fois que je vais finir par m’ennuyer. Lorsque j’ai constaté les bonnes critiques au sujet d’Alberto Angelo, je me suis lancée et j’ai eu raison. J’ai pu découvrir que l’auteur retrace l’Histoire avec beaucoup de simplicité et de concision. Ce n’est pas pour rien que la devanture du roman indique qu’il a été rédigé par « celui qui a fait aimer l’Histoire à 1 million de lecteurs ».

L’auteur nous livre une véritable épopée historique aux côtés d’une femme aux diverses facettes. Je l’ai ainsi découverte fine stratège, forte, sensible. J’ai été fascinée de la voir s’imposer dans un monde régi par les hommes. Elle a vécu une période charnière entre deux grandes civilisations, l’Égypte ancienne et Rome. L’auteur nous détaille par le menu la situation politique de l’époque. Il revient sur les conflits, sur les batailles.

Au-delà de la facette politique, j’ai été fascinée par son parcours de femme et par ses amours, toujours fascinantes et parfois contrariées. Ainsi seront abordées ses relations auprès de Jules César et Marc Antoine. Je les ai suivies avec grande curiosité. Bien évidemment, l’auteur nous a prévenu qu’il est quasiment impossible de restituer avec justesse les états d’âme de tous ces personnages, mais il a essayé de supposer, en quelque sorte.

La plume est parfaite. Je trouve que l’auteur tente d’aller au fond des choses mais que le tout reste toujours accessible au lecteur. Il ne s’agit pas d’une série de faits abordés à la suite, mais bien d’une biographie romancée qui permet d’appréhender au mieux cette période historique.

C’est une véritable épopée littéraire et historique que nous propose ici l’auteur, en invitant son lecteur à suivre les traces de l’un des personnages les plus emblématiques de l’Histoire qu’est Cléopâtre. Le style reste accessible et c’est une véritable lecture intelligente. Je recommande sans hésitation.

Ma note : 18/20

4 réflexions au sujet de “Cléopâtre”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s