Non classé

Mon cœur restera de glace

Mon cœur restera de glace d’Éric Cherrière

  • Auteur : Éric Cherrière
  • Titre : Mon cœur restera de glace
  • Genre : Drame
  • Éditions : Belfond
  • Nombre de pages : 192
  • Parution : 16 janvier 2020
  • Pour vous procurer ce livre, c’est ici

Résumé

Dans ces bois du fin fond de la Corrèze, un jeune garçon trouve refuge en 1918, en compagnie de son frère, une « gueule cassée ». Une guerre plus tard, des soldats allemands s’y enfoncent, sur les traces d’une de leurs unités disparues. Ces mêmes arbres que l’on retrouve en 2020 peints sur les murs de la chambre d’hôpital d’un vieillard allemand.

Aujourd’hui le vieil homme va parler. Révéler le secret de cette forêt qui ébranlera bien des existences, bien des certitudes. Bien des familles.

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley et les Éditions Belfond pour leur confiance et grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman.

Corrèze, 1918. Un jeune garçon s’engouffre dans les bois de ce département, en compagnie de son frère, revenu de la guerre et qui est maintenant « une gueule cassée ». En 1944, ce sont des soldats allemands qui parcourent ces mêmes bois à la recherche de leur unité. Ce seront exactement ces bois, avec les mêmes arbres et les mêmes feuilles que l’on retrouvera dessinés dans une chambre d’hôpital en 2020, par un vieil homme qui cache bien des secrets. Que s’est-il donc passé au sein de la Corrèze, à cette époque ?

Il est parfois de ces romans qui nous laissent sans mots, sans amorce pour débuter la rédaction d’un avis. Celui-ci en fait partie et vous aurez donc compris que c’est un coup de cœur. Je ressors totalement chamboulée, bouleversée et avec les émotions à fleur de peau suite à la lecture de ce court récit, intense, noir et terriblement dramatique.

L’auteur propose une intrigue qui se déroulera sur trois époques differentes, même s’il faut bien le dire, celle de 1918 est à peine abordée. Ici, c’est plutôt 1944 et 2020 qui sont en corrélation, le tout au travers des yeux d’un vieillard qui semble cacher des vérités indicibles sur les faits qui se sont produits lors de la seconde guerre mondiale.

Je reste pantoise sur le comment Éric Cherrière a réussi, en si peu de pages, à nous proposer une telle densité dans son récit. C’est très noir, c’est profondément bouleversant et c’est totalement dramatique. Je suis passée par un carrousel d’émotions et j’ai ressenti une tristesse indicible lors des événements tragiques relatés dans ce roman.

Éric Cherrière a su créer une intrigue noire dans un cadre historique. C’est réussi. L’alternance entre les époques est vraiment judicieuse, et peu à peu, le mystère que l’on croyait avoir résolu au début s’épaissit à nouveau pour finalement laisser place à une autre vérité surprenante.

Cependant, ce n’est pas forcément un récit que l’on lit pour ce retournement final, bien au contraire. Ici, ce sont sans aucun doute les personnages qui vont porter cette histoire à bout de bras. Que de densité, de relief et de réalisme chez eux. C’est d’une crédibilité totale et sans aucun manichéisme.

La plume de l’auteur est vraiment parfaite. Tout à la fois poétique, mais également très visuelle, elle offre un énorme contraste lors de la lecture et c’est presque original. C’est un style très cinématographique parfois, et quand je sais que l’auteur est scénariste, je comprends mieux.

Un roman bouleversant qui laissera son lecteur sonné, chamboulé et profondément ému. L’auteur va tisser une intrigue sous trois époques différentes et qui sont étroitement liées, créant ainsi un récit d’une noirceur et d’une densité incroyables en si peu de pages. À découvrir sans hésiter.

Ma note : 18/20

5 réflexions au sujet de “Mon cœur restera de glace”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s